David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Annuaire Juridique > Amendes.gouv.fr : Payer vos amendes par Internet.

Amendes.gouv.fr : Payer vos amendes par Internet.

mardi 5 août 2008

Voici un site dont on espère ne jamais avoir besoin.

Le site amendes.gouv.fr vous permet de payer en ligne vos amendes.

Seuls les paiements d’un montant inférieur à 1500 euros sont acceptés.

A lire aussi :

Un guide gratuit pour aider les avocats à s’installer (financement, assurance, équipement...)

L’avocat qui débute dispose forcément de connaissances juridiques pour accomplir sa profession mais il peut manquer d’informations importantes pour réussir son installation. Il n’est en effet pas (...)

L’action en justice de plus en plus chère

Le ministère de la justice recherche de nouvelles sources de financement pour l’aide juridictionnelle. Actuellement il semblerait que le ministre de la justice Michel Mercier va dans le sens de (...)

La Poste a des problèmes avec ses CDD.

L’actualité récente vient conforter mes divers billets relatifs à la requalification du contrat de travail à durée déterminée en un contrat de travail à durée indéterminée.
En effet, selon la CGT, la (...)

Composition, attributions et conditions de fonctionnement de la commission consultative des communications électroniques.

Le décret n° 2009-764 du 23 juin 2009 déterminant la composition, les attributions et les conditions de fonctionnement de la commission consultative des communications électroniques vient d’être (...)

Visite de Reprise Obligation Organisation

Dans un arrêt en date du 25 janvier 2011, la Cour de cassation vient d’affirmer que lorsqu’un salarié informe son employeur de son classement en invalidité deuxième catégorie sans manifester la volonté (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 3 novembre 2005, Pourvoi n° : 03-46.839

Les décisions de la juridiction pénale ont au civil l’autorité de chose jugée à l’égard de tous et il n’est pas permis au juge civil de méconnaître ce qui a été jugé par le tribunal répressif.

Lorsqu’il résulte des motifs d’un jugement correctionnel que la matérialité des faits de harcèlement sexuel et la culpabilité de celui auquel ils étaient imputés n’étaient pas établies, une cour d’appel, qui se prononce sur l’appel d’une décision d’un conseil de prud’hommes, ne peut retenir valablement la qualification de harcèlement sexuel.

Demande de liquidation d’astreinte et autorité de la chose jugée

Dans un arrêt en date du 15 octobre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que lorsqu’il résulte des motifs d’un arrêt, qui éclairent la portée de son dispositif, que la demande de liquidation (...)

Le créancier ne peut saisir l’ordinateur utilisé pour la recherche d’un emploi

La deuxième chambre civile de la cour de cassation a rendu le 28 juin 2012 un arrêt qui ne peut qu’intéresser toutes les personnes qui recherchent un emploi et qui pour faire cette recherche (...)

Les faits connus par l’employeur mais non sanctionnés au moment de la délivrance d’un avertissement ne peuvent être ensuite retenus pour fonder un licenciement

Dans un arrêt en date du 16 mars 2010, la Cour de cassation vient d’approuver le raisonnement d’une Cour d’appel qui avait relevé que, bien qu’informé de l’ensemble des faits reprochés à la salariée, (...)

Justice Grève 12 octobre Tribunaux Syndicat Magistrature Union syndicale Magistrats

La grève du 12 octobre 2010 contre la réforme des retraites devrait également toucher le monde de la justice. En effet, le syndicat de la magistrature (SM) vient de lancer un appel à la grève. (...)

Répondre à cet article