David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Auto-entrepreneur : vers une obligation de déclaration de chiffre d’affaires (...)

Auto-entrepreneur : vers une obligation de déclaration de chiffre d’affaires ou de revenus même pour un montant nul

mardi 13 juillet 2010

Une proposition de loi relative aux cotisations sociales versées par les auto-entrepreneurs a été enregistrée à la Présidence du Sénat le 5 juillet 2010 (n° 608).

Cette proposition de loi prévoit notamment de rendre obligatoire, pour les auto-entrepreneurs, une déclaration trimestrielle de chiffre d’affaires ou de revenus, même lorsque leur montant est nul.

A lire aussi :

Le secret médical s’impose à tout médecin.

Des informations couvertes par le secret médical ne peuvent être communiquées à un tiers sans que soit constaté l’accord de la victime ou son absence d’opposition à la levée de ce secret.

La Cour de cassation précise l’obligation du conseil du notaire (Civ. 1, 30 avril 2009, N° 07-19.500)

Le notaire rédacteur d’un acte, tenu d’une obligation de conseil découlant de la nature même de ses fonctions, n’en est pas dispensé par les compétences ou connaissances personnelles de sa cliente.

Cour de Cassation, Chambre sociale, 31 octobre 2007, N° de pourvoi : 06-43.876.

Un régime de forfait en jours ne peut être appliqué qu’aux cadres dont la durée du travail ne peut pas être prédéterminée et qui disposent d’une autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps et, dans ce cas, le cadre doit bénéficier d’une grande liberté dans l’organisation de son travail à l’intérieur du forfait en jours, ce qui n’est pas le cas lorsque l’emploi du temps du salarié est déterminé par la direction et le supérieur hiérarchique de l’intéressé, lesquels définissaient le planning de ses interventions auprès des clients, sans que le salarié ne dispose du libre choix de ses repos hebdomadaires, l’intéressé, qui ne disposant ainsi d’aucune liberté dans l’organisation de son travail.

L’indemnité prévue l’article L. 212-15-4, alinéa 2, du code du travail n’est due qu’au salarié susceptible d’être, par application des dispositions légales et conventionnelles, soumis à une convention de forfait en jours.

Employeurs : vos droits et vos obligations

Les éditions Maxima - Laurent du Mesnil viennent de publier l’ouvrage "Employeurs : vos droits et vos obligations", rédigé par Lionel Belème.
Proposé par son éditeur pour 24,50 euros, ce livre est (...)

Le coût de la loi Hadopi (video)

La loi Hadopi en plus d’être totalement aberrante va coûter extrémement cher.
Des spécialistes donnent leurs estimations dans cette vidéo.

Sortie du Mémento Social 2010

On ne présente plus la très connue collection des Mémentos publiée aux Editions Francis Lefebvre. Le Mémento Social 2010 comporte des données à jour au 01 février 2010, avec un service d’actualisation (...)

L’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public lors de leur construction ou de leur création.

Un arrêté du 1er août 2006 fixant les dispositions prises pour l’application des articles R. 111-19 à R. 111-19-3 et R. 111-19-6 du code de la construction et de l’habitation relatives à (...)

Les montants de la prime de commandement allouée aux fonctionnaires du corps de commandement de la police nationale.

Les montants de la prime de commandement allouée aux fonctionnaires du corps de commandement de la police nationale viennent d’être précisé par un arrêté du 31 décembre 2008.
Selon ce texte, les (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 20 novembre 2007, N° de pourvoi : 06-41.212.

La période d’essai étant destinée à permettre à l’employeur d’apprécier la valeur professionnelle du salarié, la cour d’appel, qui a constaté dans l’exercice de son pouvoir souverain d’appréciation, que la résiliation du contrat de travail était intervenue au cours de la période d’essai pour un motif non inhérent à la personne du salarié, a décidé à bon droit qu’elle était abusive.

Le site de Maître Daniel RAVEZ

Cet avocat au barreau de Paris a assuré la défense de la salariée embauchée par contrat nouvelles embauches et dont le contrat a été rompu par l’employeur pendant la période de consolidation, dossier (...)

Répondre à cet article