David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Comment prouver la dissimulation d’une partie du prix d’une vente (...)

Comment prouver la dissimulation d’une partie du prix d’une vente d’immeuble

samedi 26 décembre 2009

Dans un arrêt en date du 17 décembre 2009, la Cour de cassation vient d’estimer qu’en cas de fraude, la simulation peut être prouvée par tout moyen.

Elle affirme ensuite qu’il en est ainsi de la dissimulation d’une partie du prix d’une vente d’immeuble, laquelle a notamment pour finalité d’éluder l’application des règles fiscales relatives à l’imposition des transactions immobilières.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre civile 1, 17 décembre 2009, N° de pourvoi : 08-13.276.

LA COUR,

Sur le moyen unique, pris en ses première, deuxième et quatrième branches :

Attendu que par acte notarié du 3 août 2000, M. et Mme X... ont acquis des époux Y... un chalet situé à Courchevel 1850, au prix de 21 000 000 francs ; que prétendant avoir acquitté, à la demande des vendeurs et pour leur compte, un supplément de prix occulte, d’un montant de 762 228, 93 euros, entre les mains de M. A..., avocat suisse installé à Genève, les époux X... les ont, par acte du 18 février 2003, assignés en dissimulation du prix de vente et restitution du supplément de prix versé sur le fondement de l’article 1840 du code général des impôts (devenu l’article 1321-1 du code civil) ; qu’à la suite du décès de Jean Y..., sa veuve et ses quatre enfants, ès qualités d’héritiers, ont repris l’instance ; qu’ils font grief à l’arrêt attaqué (Paris, 21 février 2008) d’avoir jugé, au seul vu d’éléments de fait, qu’était établie l’existence d’un mandat entre les vendeurs et l’avocat pour la perception du complément de prix occulte et de les avoir condamnés à en restituer le montant, alors, selon le moyen, que la preuve d’un mandat ne peut être reçue que conformément aux règles générales sur la preuve des conventions, que ces règles sont applicables non seulement dans les rapports du mandant et du mandataire mais encore à l’encontre des tiers qui ont traité avec celui-ci ; qu’en statuant au vu de seuls éléments de fait, la cour d’appel a violé les articles 1341 et 1984 du code civil ;

Mais attendu qu’en cas de fraude, la simulation peut être prouvée par tout moyen ; qu’il en est ainsi de la dissimulation d’une partie du prix d’une vente d’immeuble, laquelle a notamment pour finalité d’éluder l’application des règles fiscales relatives à l’imposition des transactions immobilières ; qu’ayant constaté l’existence d’une fraude en faisant ressortir, par une appréciation souveraine des faits et de la valeur probante des éléments de preuve soumis à son examen, qu’une partie du prix de vente du bien immobilier avait été dissimulée et acquittée, à la demande des époux Y..., entre les mains de l’avocat suisse qu’ils avaient mandaté à cet effet, la cour d’appel a, par ce seul motif et sans encourir les griefs du moyen, légalement justifié sa décision ;

Et attendu que les griefs des troisième, cinquième, sixième et septième branches ne sont pas de nature à permettre l’admission du pourvoi ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

Conseil d’État, 8ème et 3ème sous-sections réunies, 2 avril 2003, N° 233799

Ne commet pas une faute le salarié qui se prévaut d’un usage irrégulièrement dénoncé par l’employeur.

Publication de deux textes relatifs à la propriété intellectuelle.

Le journal officiel n° 0304 du 31 décembre 2008 vient de publier deux textes relatifs à la propriété intellectuelle.
Il s’agit des textes suivants :
le décret n° 2008-1471 du 30 décembre 2008 portant (...)

TV Droit plus fort que Le droit en images ?

Au début des années 2000, Légalis avait diffusé sur internet des vidéos relatives au droit. Il s’agissait du site "le droit en images" accessible via l’url http://tv.legalis.net/. Ce site ne semble plus (...)

Cour de cassation, Civ. 1, 16 avril 1991, M. R. contre Etablissements Louis Croquet et autre

n° 88-18.530
LA COUR ;
Sur le moyen relevé d’office dans les conditions prévues par l’article 1015 du nouveau Code de procédure civile :
Vu l’article 1116 du Code civil, ensemble l’article 12 du (...)

Les cigares du ministre Christian Blanc (vidéo)

Cette vidéo nous montre les dernières évolutions concernant l’affaire des cigares du ministre Christian Blanc.

Une aide exceptionnelle en faveur des ménages non imposables à l’impôt sur le revenu qui utilisent le fioul domestique comme mode de chauffage dans leur habitation principale.

Le décret n° 2008-49 du 15 janvier 2008 instituant une aide exceptionnelle en faveur des ménages non imposables à l’impôt sur le revenu qui utilisent le fioul domestique comme mode de chauffage dans (...)

Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

Par une ordonnance de référé rendue ce 15 février 2010, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de condamner l’UMP pour atteinte au droit à l’image.
En effet, on se souvient que l’UMP avaient eu (...)

Le CDD à terme imprécis pour remplacer un salarié absent doit prévoir une durée minimale

Dans un arrêt en date du 2 avril 2014 la chambre sociale de la cour de cassation vient d’affirmer, après avoir visé les articles L. 1242-7 et L. 1245-1 du code du travail, que si le contrat à durée (...)

Les poupées vaudou à l’effigie de Nicolas Sarkozy : délibéré au 29 octobre 2008.

Suite à l’audience de ce vendredi devant le juge des référés, dans le cadre du dossier qui oppose Nicolas Sarkozy à la maison d’édition K&B, l’affaire a été mise en délibéré au 29 octobre 2008.
"Des (...)

La distinction entre l’essai professionnel et le contrat de travail.

Dans un arrêt en date du 26 novembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’estimer que lorsqu’un conseil de prud’hommes constate l’existence d’une relation de travail pendant une (...)

Répondre à cet article