David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Comment prouver la dissimulation d’une partie du prix d’une vente (...)

Comment prouver la dissimulation d’une partie du prix d’une vente d’immeuble

samedi 26 décembre 2009

Dans un arrêt en date du 17 décembre 2009, la Cour de cassation vient d’estimer qu’en cas de fraude, la simulation peut être prouvée par tout moyen.

Elle affirme ensuite qu’il en est ainsi de la dissimulation d’une partie du prix d’une vente d’immeuble, laquelle a notamment pour finalité d’éluder l’application des règles fiscales relatives à l’imposition des transactions immobilières.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre civile 1, 17 décembre 2009, N° de pourvoi : 08-13.276.

LA COUR,

Sur le moyen unique, pris en ses première, deuxième et quatrième branches :

Attendu que par acte notarié du 3 août 2000, M. et Mme X... ont acquis des époux Y... un chalet situé à Courchevel 1850, au prix de 21 000 000 francs ; que prétendant avoir acquitté, à la demande des vendeurs et pour leur compte, un supplément de prix occulte, d’un montant de 762 228, 93 euros, entre les mains de M. A..., avocat suisse installé à Genève, les époux X... les ont, par acte du 18 février 2003, assignés en dissimulation du prix de vente et restitution du supplément de prix versé sur le fondement de l’article 1840 du code général des impôts (devenu l’article 1321-1 du code civil) ; qu’à la suite du décès de Jean Y..., sa veuve et ses quatre enfants, ès qualités d’héritiers, ont repris l’instance ; qu’ils font grief à l’arrêt attaqué (Paris, 21 février 2008) d’avoir jugé, au seul vu d’éléments de fait, qu’était établie l’existence d’un mandat entre les vendeurs et l’avocat pour la perception du complément de prix occulte et de les avoir condamnés à en restituer le montant, alors, selon le moyen, que la preuve d’un mandat ne peut être reçue que conformément aux règles générales sur la preuve des conventions, que ces règles sont applicables non seulement dans les rapports du mandant et du mandataire mais encore à l’encontre des tiers qui ont traité avec celui-ci ; qu’en statuant au vu de seuls éléments de fait, la cour d’appel a violé les articles 1341 et 1984 du code civil ;

Mais attendu qu’en cas de fraude, la simulation peut être prouvée par tout moyen ; qu’il en est ainsi de la dissimulation d’une partie du prix d’une vente d’immeuble, laquelle a notamment pour finalité d’éluder l’application des règles fiscales relatives à l’imposition des transactions immobilières ; qu’ayant constaté l’existence d’une fraude en faisant ressortir, par une appréciation souveraine des faits et de la valeur probante des éléments de preuve soumis à son examen, qu’une partie du prix de vente du bien immobilier avait été dissimulée et acquittée, à la demande des époux Y..., entre les mains de l’avocat suisse qu’ils avaient mandaté à cet effet, la cour d’appel a, par ce seul motif et sans encourir les griefs du moyen, légalement justifié sa décision ;

Et attendu que les griefs des troisième, cinquième, sixième et septième branches ne sont pas de nature à permettre l’admission du pourvoi ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

Compte rendu du Conseil des Ministres du 25 août 09

Cette vidéo montre le compte rendu du Conseil des Ministre du 25 août 2009 par Luc Chatel, porte parole du gouvernement.
25 août 09 - Compte rendu du Conseil des Ministres
envoyé par Luc-Chatel. - (...)

Mention d’une convention collective erronée sur le bulletin de salaire : conséquence sur la prescription

Dans un arrêt en date du 25 septembre 2013 la chambre sociale de la cour de cassation vient d’estimer que lorsque des bulletins de paie délivrés à des salariés mentionnent une convention collective (...)

Vers la suppression des autorités administratives indépendantes

René Dosière, député PS et Christian Vanneste, député UMP, viennent de remettre au Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de l’Assemblée nationale un rapport relatif aux autorités (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 21 septembre 2006, Pourvoi n° 05-41.155.

Le seul risque d’un conflit d’intérêts ne peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement.

Taux Remboursement Médicaments 2011 Diminution

C’est une surprise que nous réserve le gouvernement. Certes, il avait été déjà annoncé que le taux de remboursement des médicaments à vignettes bleues devrait baisser. De 35 % il était en effet prévu que (...)

Le montant du droit relatif à la délivrance de la carte professionnelle de courtier en vins et spiritueux.

Le montant du droit relatif à la délivrance de la carte professionnelle de courtier en vins et spiritueux vient d’être fixé par le décret n° 2008-1274du 5 décembre 2008.
Il résulte de ce texte que le (...)

La Cour de cassation précise l’application de la loi française en droit du travail.

Dans un arrêt en date du 23 septembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer que seuls les salariés rattachés à l’activité de l’employeur en France bénéficient des lois (...)

Indice des loyers commerciaux 4ème trimestre 2010

Le journal officiel vient de publier un avis relatif à l’indice des loyers commerciaux du quatrième trimestre 2010 (loi n° 2008-776 du 4 août 2008 et décret n° 2008-1139 du 4 novembre 2008).
D’après (...)

service-public.fr formulaire ACCRE Aide Création Entreprise 2011

Les personnes qui souhaitent avoir recours à l’aide à la création et à la reprise d’une entreprise (ACCRE) peuvent télécharger le formulaire pdf qui permet de faire une demande d’aide ainsi que sa notice (...)

Univers Netvibes du Ministère des Affaires étrangères et européennes (mapage.diplomatie.gouv.fr)

Le Ministère des Affaires étrangères et européennes vient de lancer son univers Netvibes : France Diplomatie.
Celui-ci permet de visualiser plusieurs données du ministère et de ses partenaires. (...)

Répondre à cet article