David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

mardi 23 mars 2010

Par une ordonnance de référé rendue ce 15 février 2010, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de condamner l’UMP pour atteinte au droit à l’image.

En effet, on se souvient que l’UMP avaient eu l’idée de réaliser un lip dub pour promouvoir ce parti politique (lip dub qui restera sans doute comme le plus mauvais jamais réalisé).

Or, en lisant l’ordonnance, on apprend que cette curieuse vidéo se terminait avec une image fixe qui montrait une certaine Paloma, au milieu de la foule, surmontée d’un bandeau portant en grosses lettres sur fond blanc "Le mouvement populaire" avec le sigle de l’UMP et l’adresse des sites de l’UMP et des jeunes UMP.

Ladite Paloma a estimé que cette photographie a été prise à son insu, le soir de l’élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République, et qu’elle n’a donné aucune autorisation de reproduction et de représentation de son image.

Elle a en conséquence sollicitée le paiement d’une provision à valoir sur l’indemnisation de son préjudice et demandé le retrait complet de son image de tous supports.

Pour la juridiction en publiant la photographie litigieuse en l’absence de consentement exprès de la demanderesse, l’UMP a porté atteinte à son droit à l’image. Une allocation provisionnelle en réparation du préjudice résultant de l’atteinte au droit à l’image est donc octroyée à la demandeuse.

Par ailleurs, même si l’UMP a modifié la vidéo pour supprimer l’image de demandeuse, la vidéo initiale a été reprise par d’autres sites. En conséquence, la juridiction fait injonction à l’Union pour un Mouvement Populaire de prendre toutes mesures nécessaires pour que les éditeurs de site internet qui diffuseraient le “lipdub” litigieux initial comportant la photographie procèdent immédiatement à la substitution de la vidéo rectifiée.

Via : légalis.net

A lire aussi :

Réforme Education Nationale Langue Anglaise

Luc Chatel, le ministre de l’éducation, vient d’affirmer lors du Grand Rendez-vous d’Europe 1 - Aujourd’hui en France qu’il souhaite modifier les règles relatives à l’apprentissage de l’anglais en (...)

Barèmes Kilométriques 2011 : pas de modification

Une instruction en date du 20 février 2012 portant sur les barèmes kilométriques 2011 vient d’être publiée (Instruction 20 février 2012, 5F-5-12).
Celle-ci n’apporte aucune modification par rapport aux (...)

MSA : le point sur l’assurance complémentaire obligatoire auprès de Groupama

Le député Jean-Marie Rolland a posé une question au ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche sur la couverture sociale complémentaire des personnes travaillant dans le secteur (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 19 janvier 2005, Pourvoi n° 02-41.113

Lorsqu’un salarié prend acte de la rupture de son contrat de travail en raison de faits qu’il reproche à son employeur, cette rupture produit les effets soit d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse si les faits invoqués la justifiaient, soit, dans le cas contraire, d’une démission ; le contrat de travail étant rompu par la prise d’acte de la rupture émanant du salarié, peu importe la lettre envoyée postérieurement par l’employeur pour lui imputer cette rupture.

Le taux de la redevance d’archéologie préventive.

Un arrêté du 12 juillet 2007 portant fixation du taux de la redevance d’archéologie préventive vient d’être publié au journal officiel n° 183 du 9 août 2007.
Cet arrêté fixe le taux de la redevance (...)

Lyon Grand Rassemblement Magistrats Avocats jeudi 10 février

Après les déclarations du président de la république Nicolas Sarkozy contre la justice et les magistrats, les magistrats de la Cour d’appel de Lyon et du TGI de Lyon ont voté ce lundi le renvoi de (...)

Calcul de l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante

Dans un arrêt en date du 17 décembre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante est calculée en fonction de la moyenne (...)

Absence d’obligation d’informer le salarié pour l’enregistrement de propos diffusés lors d’un émission publique

Dans un arrêt rendu par la Cour de cassation le 23 juin 2010, une salariée contestait la production, dans le procès l’opposant à son employeur, d’enregistrements sonores en affirmant que ces (...)

Exclusion des primes relatives aux pauses pour comparer le salaire au SMIC

Il résulte d’un arrêt rendu le 13 juillet 2010 par la Cour de cassation que lorsque les pauses ne constituent pas du temps de travail effectif, les primes les rémunérant, qui ne sont pas la (...)

Baux portant sur des bureaux et commerces : le contenu de l’annexe environnementale est précisé

Le journal officiel du 31 décembre vient de procéder à la publication du décret n° 2011-2058 du 30 décembre 2011 relatif au contenu de l’annexe environnementale mentionnée à l’article L. 125-9 du code (...)

Répondre à cet article