David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

mardi 23 mars 2010

Par une ordonnance de référé rendue ce 15 février 2010, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de condamner l’UMP pour atteinte au droit à l’image.

En effet, on se souvient que l’UMP avaient eu l’idée de réaliser un lip dub pour promouvoir ce parti politique (lip dub qui restera sans doute comme le plus mauvais jamais réalisé).

Or, en lisant l’ordonnance, on apprend que cette curieuse vidéo se terminait avec une image fixe qui montrait une certaine Paloma, au milieu de la foule, surmontée d’un bandeau portant en grosses lettres sur fond blanc "Le mouvement populaire" avec le sigle de l’UMP et l’adresse des sites de l’UMP et des jeunes UMP.

Ladite Paloma a estimé que cette photographie a été prise à son insu, le soir de l’élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République, et qu’elle n’a donné aucune autorisation de reproduction et de représentation de son image.

Elle a en conséquence sollicitée le paiement d’une provision à valoir sur l’indemnisation de son préjudice et demandé le retrait complet de son image de tous supports.

Pour la juridiction en publiant la photographie litigieuse en l’absence de consentement exprès de la demanderesse, l’UMP a porté atteinte à son droit à l’image. Une allocation provisionnelle en réparation du préjudice résultant de l’atteinte au droit à l’image est donc octroyée à la demandeuse.

Par ailleurs, même si l’UMP a modifié la vidéo pour supprimer l’image de demandeuse, la vidéo initiale a été reprise par d’autres sites. En conséquence, la juridiction fait injonction à l’Union pour un Mouvement Populaire de prendre toutes mesures nécessaires pour que les éditeurs de site internet qui diffuseraient le “lipdub” litigieux initial comportant la photographie procèdent immédiatement à la substitution de la vidéo rectifiée.

Via : légalis.net

A lire aussi :

La consécration du portage salarial par la loi portant modernisation du marché du travail.

Alors que la légalité du portage salarial est un sujet de division, la discussion semble close avec la publication de la loi n° 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail (...)

Inaptitude : les rares mentions qui justifient un licenciement après une seule visite médicale

Dans un arrêt en date du 20 janvier 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que sauf dans le cas où le maintien du salarié à son poste de travail entraîne un danger immédiat pour la santé ou la (...)

Cour de cassation, Soc., 05 mars 2002, société La Louisiane SA et autres c./ M. D. A.

Aux termes de l’article L. 122-46 du Code du travail, constituent un harcèlement sexuel les agissements de la personne qui, abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions, a donné des ordres, proféré des menaces, imposé des contraintes ou exercé des pressions de toute nature sur un salarié dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d’un tiers ; il s’agit dès lors nécessairement d’une faute grave

Refus de l’AGS de garantir une créance salariale : pas d’application de la règle de l’unicité de l’instance

Dans un arrêt en date du 13 juillet 2010, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’estimer que la règle de l’unicité de l’instance édictée pour le règlement des différends qui peuvent s’élever (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 15 octobre 2002, N° de pourvoi : 99-44.623

L’avis des délégués du personnel sur le reclassement du salarié prévu par l’article L. 122-32-5 du Code du travail doit être recueilli après que l’inaptitude du salarié a été constatée dans les conditions prévues à l’article R. 241-51-1 du Code du travail ; lorsque l’avis des délégués du personnel a été recueilli alors que le salarié n’a fait l’objet que du premier des deux examens médicaux exigés par l’article R. 241-51-1 du Code du travail, les délégués du personnel n’ont pas été consultés conformément aux prévisions de l’article L. 122-32-5 du Code du travail.

La modification des indicateurs relatifs à la situation comparée des conditions générales d’emploi et de formation des femmes et des hommes dans l’entreprise.

Un décret n° 2008-838 du 22 août 2008 relatif aux indicateurs figurant dans le rapport annuel sur la situation comparée des conditions générales d’emploi et de formation des femmes et des hommes dans (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 26 janvier 2005, Pourvoi n° : 02-45.342

La possibilité donnée à l’employeur de conclure avec le même salarié des contrats à durée déterminée successifs pour remplacer un ou des salariés absents ou dont le contrat de travail est suspendu ne peut avoir pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise ; il en résulte que l’employeur ne peut recourir de façon systématique aux contrats à durée déterminée de remplacement pour faire face à un besoin structurel de main-d’oeuvre.

Cartes Grises Vente Données Personnelles

D’après Le Parisien, la loi sur la sécurité intérieure (Loppsi 2) donne à l’Etat la possibilité de vendre le contenu des fichiers de demandeurs de cartes grises, autrement dit des données personnelles (...)

Bonus Malus 2011 Réforme Apprentissage

Nicolas Sarkozy entend développer l’apprentissage en France. Il vient de dévoiler les grands principes de la prochaine réforme de l’apprentissage. Il est prévu d’augmenter de 3 à 4 % le nombre de (...)

Un décret relatif à l’évolution des professions juridiques et judiciaires.

Le décret n° 2009-452 du 22 avril 2009 relatif à l’évolution des professions juridiques et judiciaires vient d’être publié au journal officiel.
Sont concernées les professions suivantes :
les (...)

Répondre à cet article