David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

Condamnation de l’UMP pour atteinte au droit à l’image

mardi 23 mars 2010

Par une ordonnance de référé rendue ce 15 février 2010, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de condamner l’UMP pour atteinte au droit à l’image.

En effet, on se souvient que l’UMP avaient eu l’idée de réaliser un lip dub pour promouvoir ce parti politique (lip dub qui restera sans doute comme le plus mauvais jamais réalisé).

Or, en lisant l’ordonnance, on apprend que cette curieuse vidéo se terminait avec une image fixe qui montrait une certaine Paloma, au milieu de la foule, surmontée d’un bandeau portant en grosses lettres sur fond blanc "Le mouvement populaire" avec le sigle de l’UMP et l’adresse des sites de l’UMP et des jeunes UMP.

Ladite Paloma a estimé que cette photographie a été prise à son insu, le soir de l’élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République, et qu’elle n’a donné aucune autorisation de reproduction et de représentation de son image.

Elle a en conséquence sollicitée le paiement d’une provision à valoir sur l’indemnisation de son préjudice et demandé le retrait complet de son image de tous supports.

Pour la juridiction en publiant la photographie litigieuse en l’absence de consentement exprès de la demanderesse, l’UMP a porté atteinte à son droit à l’image. Une allocation provisionnelle en réparation du préjudice résultant de l’atteinte au droit à l’image est donc octroyée à la demandeuse.

Par ailleurs, même si l’UMP a modifié la vidéo pour supprimer l’image de demandeuse, la vidéo initiale a été reprise par d’autres sites. En conséquence, la juridiction fait injonction à l’Union pour un Mouvement Populaire de prendre toutes mesures nécessaires pour que les éditeurs de site internet qui diffuseraient le “lipdub” litigieux initial comportant la photographie procèdent immédiatement à la substitution de la vidéo rectifiée.

Via : légalis.net

A lire aussi :

Renforcer le personnel n’est pas un motif précis pour un CDD

Dans un arrêt rendu ce 19 janvier 2012 la chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer que la nécessité de renforcer son personnel ne constitue pas le motif précis exigé pour justifier la (...)

Cour de cassation, Assemblée Plénière, 28 janvier 2000, Caisse maladie régionale des travailleurs indépendants de la Corse c/ Mme A.

n° 97-13.526.
LA COUR,
Sur le moyen unique, pris en sa seconde branche :
Vu les articles L. 615-1 et D. 612-5 du Code de la sécurité sociale ;
Attendu qu’il résulte du dernier de ces textes que (...)

L’index national bâtiment « tous corps d’état » pour juillet 2007.

Le journal officiel n° 251 du 28 octobre 2007 vient de publier un avis relatif à l’index national bâtiment « tous corps d’état » (symbole BT 01) pour le mois de juillet 2007.
Cet avis précise que (...)

L’inéxorable amoncellement des textes législatifs

La publication sur le site de l’assemblée nationale d’une proposition de loi, ancienne puisqu’enregistrée à la présidence de l’assemblée nationale le 07 janvier 1998, présentée par M. le député Pascal (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 9 mai 2007, N° de Pourvoi : 05-40.518.

La démission est un acte unilatéral par lequel le salarié manifeste de façon claire et non équivoque sa volonté de mettre fin au contrat de travail ; lorsque le salarié, sans invoquer un vice du consentement de nature à entraîner l’annulation de sa démission, remet en cause celle-ci en raison de faits ou manquements imputables à son employeur, le juge doit, s’il résulte de circonstances antérieures ou contemporaines de la démission qu’à la date à laquelle elle a été donnée, celle-ci était équivoque, l’analyser en une prise d’acte de la rupture qui produit les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse si les faits invoqués la justifiaient ou dans le cas contraire d’une démission.

Site Direction de l’information légale et administrative (www.dila.premier-ministre.gouv.fr)

Le site de la très récente Direction de l’information légale et administrative (DILA) est déjà en ligne.
La Direction de l’information légale et administrative résulte de la fusion de la Direction des (...)

Revue Lamy Droit des affaires

Cette revue mensuelle comporte, à lire son sommaire, trois parties (chroniques, jurisprudence, veille juridique). Cette description est en réalité erronée puisque la lecture de la revue débute par (...)

Les règles d’organisation et de déroulement de la négociation préalable au dépôt d’un préavis de grève.

Les règles d’organisation et de déroulement de la négociation préalable au dépôt d’un préavis de grève, prévue aux articles L. 133-2 et L. 133-11 du code de l’éducation, viennent d’être précisées par le (...)

Les salaires des fonctionnaires gelés de façon durable

On sait déjà que les salaires des fonctionnaires vont être gelés pour l’année 2011 (lire la news). Cette situation au lieu d’être temporaire pourrait s’inscrire dans la durée. En effet, la commission (...)

Rugby professionnel : l’absence d’homologation d’un contrat n’est pas sanctionné par la nullité

Dans un arrêt en date du 17 mars, la Cour de cassation vient d’affirmer que s’il résulte des règlements de la Ligue nationale de rugby (LNR) que tout contrat et / ou avenant conclu entre un joueur et (...)

Répondre à cet article