David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Conseillers Prud’hommes : Nombre d’Heures Indemnisables

Conseillers Prud’hommes : Nombre d’Heures Indemnisables

jeudi 7 juillet 2011

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2011-809 du 5 juillet 2011 relatif à l’indemnisation des conseillers prud’hommes.

Selon ce texte le nombre d’heures indemnisables qu’un conseiller prud’homme peut déclarer avoir consacré à la rédaction des décisions et des procès-verbaux ne peut dépasser les durées fixées au tableau ci-après :

OBJET DE LA RÉDACTION NOMBRE D’HEURES INDEMNISABLES
Procès-verbal de conciliation 30 minutes
Jugement 5 heures
Ordonnance 1 heure

Le texte ajoute que lorsque le conseiller consacre à la rédaction d’un jugement, d’un procès-verbal de conciliation ou d’une ordonnance un temps supérieur à ces durées, il en réfère au président du bureau de jugement ou de la formation de référé qui saisit sans délai, par requête motivée, le président du conseil de prud’hommes.

Le président du conseil décide de la durée de rédaction dans les huit jours de sa saisine, au vu du dossier et de la copie de la minute après avis du vice-président du conseil. Le temps fixé ne peut être inférieur aux durées fixées au tableau ci-dessus.

La décision du président du conseil de prud’hommes est une mesure d’administration judiciaire.

A lire aussi :

Les taux des indemnités forfaitaires représentatives de travaux supplémentaires allouées au personnel de la fonction publique hospitalière

Un arrêté du 18 juin 2009 relatif aux taux des indemnités forfaitaires représentatives de travaux supplémentaires allouées à certains personnels de la fonction publique hospitalière vient d’être publié (...)

Le dispositif relatif au désendettement des rapatriés est contraire à la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (civ. 2, 9 avril 2009, N° 07-20.193).

Si l’article 6 § 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales permet à l’Etat de limiter le droit d’accès à un tribunal dans un but légitime, c’est à la condition que la substance même de ce droit n’en soit pas atteinte et que, si tel est le cas, les moyens employés soient proportionnés à ce but ; le dispositif relatif au désendettement des rapatriés, par les mesures de suspension des poursuites qu’il prévoit, portait atteinte, dans sa substance même, au droit d’accès du créancier à l’exécution, devant les tribunaux, de son titre de créance, en violation de l’article 6 § 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Cour de cassation, Chambre sociale, 4 décembre 2002, AGS de Paris et autre c./ M. X... et autre

Les dispositions prévues par les articles L. 122-1 et suivants du Code du travail relatives au contrat à durée déterminée ont été édictées dans un souci de protection du salarié, qui peut seul se prévaloir de leur inobservation, il en résulte que l’AGS n’est pas recevable, sauf fraude qu’il lui appartient de démontrer, à demander la requalification d’un contrat de travail à durée déterminée en contrat à durée indéterminée.

Précision sur l’indemnité à laquelle a droit un salarié licencié en violation de son statut protecteur qui ne demande pas sa réintégration

Dans un arrêt en date du 11 juin 2013 la chambre sociale de la cour de cassation, après voir visé l’article L. 2411-18 du code du travail ainsi que l’article L. 231-11 du code de la sécurité sociale, (...)

Cour de Cassation, Chambre civile 2, 7 juin 2006, N° de pourvoi : 04-10.326.

En application de la loi du 29 décembre 1999 portant financement de la sécurité sociale, laquelle a complété les articles L. 136-2 et L. 242-1 du code de la sécurité sociale, et de la loi de finances du 30 décembre 1999 qui a introduit dans le code général des impôts l’article 80 duodecies, les dommages-intérêts versés par l’employeur à l’occasion de la rupture anticipée d’un contrat de travail à durée déterminée sont assujettis à la CSG et à la CRDS.

L’affiliation du majeur sous curatelle à un régime spécial d’assurance vieillesse des commerçants

Dans un arrêt en date du 20 janvier 2012 la deuxième chambre civile de la cour de cassation a eu à se prononcer sur les conditions d’affiliation d’un majeur sous curatelle à un régime spécial (...)

Livret Développement Durable LDD Taux Rémunération 1 aout 2010

Depuis le 1er août 2010, le taux de rémunération du livret de développement durable (LDD) est de 1,75 %.

La Cour de cassation apporte des précisions en matière de licenciement économique.

Dans un arrêt en date du 24 septembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer que l’employeur qui recrute plusieurs salariés dans une période concomitante à la mise en oeuvre (...)

Le Code des baux.

Lexis Nexis vient d’annoncer la mise en vente de la version 2009-2010 de son Code des baux.
Ce code reprend les textes relatifs aux baux d’habitation (baux du Code civil, loi de 1948, loi de 1986 (...)

Etude CHEUVREUX

Le site de cette étude notariale comprend diverses rubriques relatives à la présentation de l’étude, à son savoir faire, aux interventions des membres de l’étude et à leurs publications. La partie du (...)

Répondre à cet article