David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de Cassation, Chambre sociale, 15 octobre 2002, N° de pourvoi : (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 15 octobre 2002, N° de pourvoi : 99-44.623

mardi 15 octobre 2002

L’avis des délégués du personnel sur le reclassement du salarié prévu par l’article L. 122-32-5 du Code du travail doit être recueilli après que l’inaptitude du salarié a été constatée dans les conditions prévues à l’article R. 241-51-1 du Code du travail ; lorsque l’avis des délégués du personnel a été recueilli alors que le salarié n’a fait l’objet que du premier des deux examens médicaux exigés par l’article R. 241-51-1 du Code du travail, les délégués du personnel n’ont pas été consultés conformément aux prévisions de l’article L. 122-32-5 du Code du travail.

LA COUR ;

Sur le moyen unique :

Attendu, selon les énonciations de l’arrêt attaqué (Cour d’appel de Pau, Chambre sociale, 21 juin 1999), que M. X., embauché le 16 septembre 1976 par la coopérative M., s’est trouvé, par suite d’un accident du travail survenu en 1994, en arrêt de travail jusqu’à fin février 1996 ; qu’à la suite d’un premier avis d’inaptitude totale délivré le 2 février 1996 par le médecin du Travail, l’employeur a consulté, le 15 février 1996, les délégués du personnel sur le reclassement du salarié ; que cet avis a été confirmé le 4 mars 1996 ; qu’ayant été licencié, le 1er avril 1996, pour inaptitude à son emploi et impossibilité de reclassement, le salarié a saisi la juridiction prud’homale en vue d’obtenir la condamnation de l’employeur au paiement de diverses indemnités ;

Attendu que l’employeur reproche à la cour d’appel de l’avoir condamné au paiement d’une indemnité sur le fondement de l’article L. 122-32-7 du Code du travail, alors, selon le moyen :

1 / que si l’avis des délégués du personnel doit être recueilli par l’employeur avant qu’il ne propose au salarié un éventuel reclassement dans l’entreprise, en revanche, l’article L. 122-32-5 du Code du travail ne prescrit pas que cet avis ne puisse être valablement recueilli alors que le contrat de travail est encore suspendu ; qu’en statuant comme elle l’a fait, la cour d’appel a violé le texte susvisé ;

2 / que c’est l’examen pratiqué par le médecin du Travail, prévu aux alinéas 1 et 3 de l’article R. 241-51 du Code du travail qui met fin à la période de suspension, et non, comme l’a énoncé à tort la cour d’appel, le second avis de reprise délivré par le médecin du Travail en application de l’article R.241-51-1 du même Code ; qu’en statuant comme elle l’a fait, la cour d’appel a violé les articles R. 241-51 et R. 241-51-1 du Code du travail ;

3 / qu’en tout état de cause, l’avis des délégués du personnel n’a pas à revêtir une forme particulière ; que la cour d’appel a considéré à tort que l’attestation des délégués du personnel du 23 avril 1997 faisant état de consultations postérieures ne pouvait suppléer l’absence de procès-verbal postérieur au 4 mars 1996 ; qu’en statuant comme elle l’a fait, la cour d’appel a violé les articles L. 122-32-5 et L. 122-32-7 du Code du travail ;

Mais attendu que l’avis des délégués du personnel sur le reclassement du salarié prévu par l’article L. 122-32-5 du Code du travail doit être recueilli après que l’inaptitude du salarié a été constatée dans les conditions prévues à l’article R. 241-51-1 du Code du travail ; que la cour d’appel, qui a relevé que l’avis des délégués du personnel avait été recueilli alors que le salarié n’avait fait l’objet que du premier des deux examens médicaux exigés par l’article R. 241-51-1 du Code du travail, a, abstraction faite du motif erroné mais surabondant critiqué par le deuxième branche du moyen, légalement justifié sa décision en retenant que les délégués du personnel n’avaient pas été consultés conformément aux prévisions de l’article L. 122-32-5 du Code du travail, de sorte que la question de la forme de l’avis ne se posait pas ; que le moyen n’est pas fondé ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

Etudiant Montant Bourse Aide Critères Sociaux 2010 2011

On connait désormais les taux des bourses sur critères sociaux attribuées aux étudiants des établissements d’enseignement supérieur relevant du ministère chargé de la culture pour l’année 2010 - 2011. En (...)

Le téléservice internet de consultation par les usagers de leurs dossiers d’aides est créé.

Un arrêté du 4 juin 2008 relatif à la création d’un téléservice internet de consultation par les usagers de leurs dossiers d’aides a été publié au journal officiel n° 0162 du 12 juillet 2008.
Selon (...)

JurilexBlog (jurilexblog.com)

JurilexBlog est le blog de Veille Juridique de Gérard HAAS, avocat à la Cour.
Encore un blog découvert un peu par hasard et dont la lecture est vraiment instructive.
Outre une présentation (...)

Domiciliataires d’entreprises : conditions d’agrément et composition du dossier

Le décret n° 2009-1695 du 30 décembre 2009 relatif à l’agrément des domiciliataires d’entreprises soumises à immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers vient de (...)

Conseil d’État, 9ème et 10ème sous-sections réunies, 6 août 2008, N° 295355

Lorsque l’administration invite un contribuable à compléter ses observations en réponse à une notification de redressements par la production de documents de nature à justifier ses allégations, elle doit être regardée comme accordant à l’intéressé une prolongation du délai de 30 jours ; toutefois, l’administration peut fixer un délai inférieur au délai de trente jours, ce qui ne prive le contribuable d’aucune garantie et n’entache pas d’irrégularité la procédure d’imposition.

Comment ne pas payer les frais relatifs au centre de formalités des entreprises !

Après l’astuce de ce mardi pour rédiger en moins de 2 minutes vos annonces légales, voici d’autres indications utiles puisqu’elles permettent de ne pas payer les frais du centre de formalités des (...)

Report des dates de déclarations communes de revenus des travailleurs non salariés

Le ministère du budget vient de décider de reporter la date des déclarations communes de revenus des travailleurs non salariés.
En effet, un communiqué publié ce jour annonce le report de la date de (...)

Le montant et les modalités d’attribution d’une prime de résultats exceptionnels dans la police nationale.

Le montant et les modalités d’attribution d’une prime de résultats exceptionnels dans la police nationale ont été fixés par un arrêté du 1er août 2008.
Selon ce texte, les montants des primes de résultats (...)

Salaires : refonte dans la grille dans le secteur du thermalisme

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 29 janvier 2010 portant extension d’un avenant à la convention collective nationale du thermalisme (n° 2104).
En application de cet arrêté, sont (...)

Le plafond de détention de créances acquises sur des sociétés non cotées par les fonds communs de placement à risques contractuels.

Le plafond de détention de créances acquises sur des sociétés non cotées par les fonds communs de placement à risques contractuels vient d’être fixé par le décret n° 2008-1341 du 17 décembre 2008.
Pour (...)

Répondre à cet article