David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de Cassation, Chambre sociale, 15 octobre 2002, N° de pourvoi : (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 15 octobre 2002, N° de pourvoi : 99-44.623

mardi 15 octobre 2002

L’avis des délégués du personnel sur le reclassement du salarié prévu par l’article L. 122-32-5 du Code du travail doit être recueilli après que l’inaptitude du salarié a été constatée dans les conditions prévues à l’article R. 241-51-1 du Code du travail ; lorsque l’avis des délégués du personnel a été recueilli alors que le salarié n’a fait l’objet que du premier des deux examens médicaux exigés par l’article R. 241-51-1 du Code du travail, les délégués du personnel n’ont pas été consultés conformément aux prévisions de l’article L. 122-32-5 du Code du travail.

LA COUR ;

Sur le moyen unique :

Attendu, selon les énonciations de l’arrêt attaqué (Cour d’appel de Pau, Chambre sociale, 21 juin 1999), que M. X., embauché le 16 septembre 1976 par la coopérative M., s’est trouvé, par suite d’un accident du travail survenu en 1994, en arrêt de travail jusqu’à fin février 1996 ; qu’à la suite d’un premier avis d’inaptitude totale délivré le 2 février 1996 par le médecin du Travail, l’employeur a consulté, le 15 février 1996, les délégués du personnel sur le reclassement du salarié ; que cet avis a été confirmé le 4 mars 1996 ; qu’ayant été licencié, le 1er avril 1996, pour inaptitude à son emploi et impossibilité de reclassement, le salarié a saisi la juridiction prud’homale en vue d’obtenir la condamnation de l’employeur au paiement de diverses indemnités ;

Attendu que l’employeur reproche à la cour d’appel de l’avoir condamné au paiement d’une indemnité sur le fondement de l’article L. 122-32-7 du Code du travail, alors, selon le moyen :

1 / que si l’avis des délégués du personnel doit être recueilli par l’employeur avant qu’il ne propose au salarié un éventuel reclassement dans l’entreprise, en revanche, l’article L. 122-32-5 du Code du travail ne prescrit pas que cet avis ne puisse être valablement recueilli alors que le contrat de travail est encore suspendu ; qu’en statuant comme elle l’a fait, la cour d’appel a violé le texte susvisé ;

2 / que c’est l’examen pratiqué par le médecin du Travail, prévu aux alinéas 1 et 3 de l’article R. 241-51 du Code du travail qui met fin à la période de suspension, et non, comme l’a énoncé à tort la cour d’appel, le second avis de reprise délivré par le médecin du Travail en application de l’article R.241-51-1 du même Code ; qu’en statuant comme elle l’a fait, la cour d’appel a violé les articles R. 241-51 et R. 241-51-1 du Code du travail ;

3 / qu’en tout état de cause, l’avis des délégués du personnel n’a pas à revêtir une forme particulière ; que la cour d’appel a considéré à tort que l’attestation des délégués du personnel du 23 avril 1997 faisant état de consultations postérieures ne pouvait suppléer l’absence de procès-verbal postérieur au 4 mars 1996 ; qu’en statuant comme elle l’a fait, la cour d’appel a violé les articles L. 122-32-5 et L. 122-32-7 du Code du travail ;

Mais attendu que l’avis des délégués du personnel sur le reclassement du salarié prévu par l’article L. 122-32-5 du Code du travail doit être recueilli après que l’inaptitude du salarié a été constatée dans les conditions prévues à l’article R. 241-51-1 du Code du travail ; que la cour d’appel, qui a relevé que l’avis des délégués du personnel avait été recueilli alors que le salarié n’avait fait l’objet que du premier des deux examens médicaux exigés par l’article R. 241-51-1 du Code du travail, a, abstraction faite du motif erroné mais surabondant critiqué par le deuxième branche du moyen, légalement justifié sa décision en retenant que les délégués du personnel n’avaient pas été consultés conformément aux prévisions de l’article L. 122-32-5 du Code du travail, de sorte que la question de la forme de l’avis ne se posait pas ; que le moyen n’est pas fondé ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

Cour de cassation, Assemblée plénière, 27 février 2009, N° de Pourvoi : 07-19.841.

La seule circonstance qu’une partie se contredise au détriment d’autrui n’emporte pas nécessairement fin de non-recevoir.

Montant Cotisation AGS 2011

Pour le 1er trimestre de l’année 2011, vous pouvez laisser les paramètres de paie concernant la cotisation AGS avec le taux de 0,40 %. En effet, le conseil d’administration de l’AGS a décidé de (...)

Suppression Activité Principale Résiliation Contrat de Travail

Dans un arrêt en date du 9 décembre 2010, la Chambre sociale de la Cour de cassation a approuvé le raisonnement d’une Cour d’appel qui avait prononcé la résiliation d’un contrat de travail d’un salarié (...)

Le gouvernement veut favoriser la tenue d’une comptabilité simplifiée

Dans un discours qu’il a tenu le 16 décembre, le Premier ministre François Fillon vient d’indiquer que le gouvernement souhaite alléger les obligations comptables de entreprises.
Pour cela, les (...)

La création du comité d’orientation et de coordination du programme « Entrepreneurs, faites le choix de l’économie numérique ».

Le journal officiel du 2 juin 2006 vient de publier le décret n° 2006-647 du 31 mai 2006 relatif à la création du comité d’orientation et de coordination du programme « Entrepreneurs, faites le choix (...)

La révision du barème des saisies et cessions des rémunération.

Le barème des saisies et cessions des rémunération vient d’être révisé par le décret n° 2008-1288 du 9 décembre 2008.
Il résulte de ce texte que la proportion dans laquelle les sommes dues à titre de (...)

Les étapes du tour de France.

Un arrêté du 2 juillet 2008 modifiant l’arrêté du 27 juin 2008 portant autorisation du 95e Tour de France cycliste du 5 au 27 juillet 2008 vient d’être publié au journal officiel n° 0154 du 3 juillet (...)

La gazette de février 2008 de la Fac de droit virtuelle.

La faculté de droit virtuelle de Lyon vient de mettre en ligne sa gazette du 08 février 2009.
Gazette_08_fev_09
envoyé par Fac_de_Droit_Virtuelle
Cette gazette traite notamment :
de la (...)

Droit syndical Dialogue social Conditions de travail : extension d’un accord pour les salariés du secteur privé de la Martinique

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 29 mars 2010 portant extension d’un accord régional interprofessionnel sur le droit syndical, le dialogue social et les conditions de travail des (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 20 septembre 2006, Pourvoi n° 04-45.703.

Les offres de reclassement adressées au salarié dans le cadre d’un licenciement pour motif économique doivent être écrites et précises.

Répondre à cet article