David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de Cassation, Chambre sociale, 05 mai 2004, Pourvoi n° : (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 05 mai 2004, Pourvoi n° : 03-60.175

mercredi 5 mai 2004

Le principe d’égalité, qui est de valeur constitutionnelle et que le juge doit appliquer, interdit à l’employeur de refuser la désignation d’un délégué syndical par un syndicat représentatif au motif que l’effectif est inférieur à cinquante salariés, dès lors qu’il a accepté la désignation dans les mêmes conditions d’un délégué syndical par un autre syndicat représentatif.

LA COUR,

Sur le moyen unique :

Vu l’article 6 du Préambule de la constitution du 27 octobre 1946, les articles 1,5,6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, l’article L. 412-2 du Code du travail ;

Attendu que M. *** a été désigné le 6 janvier 2003 délégué syndical au sein de la *** déjà dotée d’un comité d’entreprise ;

Attendu que pour annuler cette désignation, le jugement, après avoir retenu que les défendeurs qui allèguent la présence de cinquante salariés dans l’entreprise au sens de l’article L. 412-11 ne versent aucune pièce à l’appui de leur affirmation, et relevé que M. *** soutient que la demanderesse ne peut contester sa désignation faute d’avoir contesté d’autres désignations, énonce que le défaut de contestation d’une autre désignation ne suffit pas à écarter la demande de la requérante sur l’article L. 412-11 alinéa 2 du Code du travail et que, par ailleurs, ce Tribunal n’a pas compétence pour connaître d’un cas de discrimination sur le fondement de l’article L. 122-45 du Code du travail ;

Attendu, cependant, que le principe d’égalité, qui est de valeur constitutionnelle et que le juge doit appliquer, interdit à l’employeur de refuser la désignation d’un délégué syndical par un syndicat représentatif au motif que l’effectif est inférieur à cinquante salariés, dès lors qu’il a accepté la désignation dans les mêmes conditions d’un délégué syndical par un autre syndicat représentatif ;

Qu’en statuant comme il l’a fait, alors qu’il n’était pas contesté que l’employeur venait d’accepter la désignation de deux délégués syndicaux qui n’étaient pas délégués du personnel, malgré un effectif inférieur à cinquante salariés, le tribunal d’instance a violé le principe susvisé ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, le jugement rendu le 11 mars 2003, entre les parties, par le tribunal d’instance de Paris 8ème ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit jugement et, pour être fait droit, les renvoie devant le tribunal d’instance de Paris 7ème (...).

A lire aussi :

Le code de l’organisation judiciaire et les maisons de justice et du droit

Le décret n° 2001-1009 du 29 octobre 2001 modifiant le code de l’organisation judiciaire et relatif aux maisons de justice et du droit insére dans le livre VII du code de l’organisation judiciaire (...)

Vidéo Reportage Jérome Kerviel avant son procès

Ce reportage qui a été diffusé le 6 juin 2010 dans l’émission Sept à Huit de TF1 présente Jérome Kerviel quelques jours avant son procès).
Veuillez installer Flash Player pour lire la (...)

Réforme Pharmacovigilance Loi 2011

Le scandale relatif au Mediator va sans doute entrainer l’adoption d’une loi portant réforme de la pharmacovigilance. Sur France Inter, Xavier Bertrand, le ministre de la Santé, vient d’annoncer (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 2 avril 2003, N° de pourvoi : 00-43.601

L’application volontaire par un employeur d’une convention collective résultant de la mention dans un contrat de travail n’implique pas à elle seule l’engagement d’appliquer à l’avenir les dispositions de ses avenants, même lorsque cette mention est reproduite sur les bulletins de salaire ultérieurs.

Un nouveau look pour le site de la Cour de cassation.

Le site de la Cour de cassation semble avoir fait l’objet d’un agréable relooking.
Il n’y a pas une véritable rupture par rapport au design antérieur mais juste une évolution en douceur qui s’avère (...)

Vol d’un colis confié à la poste : étendue de la responsabilité

La Cour de cassation vient d’estimer dans un arrêt en date du 7 septembre 2010, relatif à des plis confiés à La Poste qui ont été volés dans un centre de tri et pour lesquels La Poste n’avait réalisé une (...)

Des pirates au ministère de la culture ?

Notre "fabuleux" Ministère de la Culture fervent défenseur et promoteur de la non moins "fabuleuse" Hadopi ne se serait pas géné selon le site "La Tribune de l’Art" pour prendre une photo contenue sur (...)

Volontariat dans les corps de sapeurs-pompiers : le montant de la part forfaitaire de l’allocation de vétérance est fixé.

Un arrêté du 31 décembre 2008 fixant le montant de la part forfaitaire de l’allocation de vétérance et pris en application de l’article 12 de la loi n° 96-370 du 3 mai 1996 relative au développement du (...)

Installation de la première équipe mobile de sécurité

Dans un communiqué, le ministère de l’intérieur indique que le lundi 5 octobre 2009, Brice HORTEFEUX, ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales et Luc CHATEL, ministre (...)

Contenu quittance de loyer Location Habitation

Le contenu des quittances de loyer pour les locaux pour lesquels la loi du 6 juillet 1989 s’applique est précisé par l’article 21 de cette loi.
Il résulte de ce texte que la quittance de loyer porte (...)

Répondre à cet article