David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de Cassation, Chambre sociale, 7 juin 2006, N° de pourvoi : 04-46.587, (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 7 juin 2006, N° de pourvoi : 04-46.587, 04-46.664, 04-46.668 et 04-46.791.

mercredi 7 juin 2006

Dans le cas où les salariés se trouvent dans une situation contraignante telle qu’ils sont obligés de cesser le travail pour faire respecter leurs droits essentiels, directement lésés par un manquement grave et délibéré de l’employeur à ses obligations, celui-ci peut être condamné à payer aux grévistes une indemnité correspondant à la perte de leur salaire.

Constitue un manquement délibéré de l’employeur à ses obligations le retard dans le paiement des salaires lorsqu’il bénéficie d’un plan de redressement par continuation qui met fin à la période d’observation et fait recouvrir au débiteur la totalité de ses droits.

LA COUR, :

Vu leur connexité, joint les pourvois n° W 04-46.587, E 04-46.664, J 04-46.668 et T 04-46.791 ;

Sur le moyen unique :

Vu l’article L. 521-1 du code du travail et les articles L. 621-22, L. 621-62 et L. 621-78 du code de commerce ;

Attendu que MM. ..., ..., ..., ..., ... et ... , salariés de la société *** qui a été placée en redressement judiciaire par jugement rendu le 15 mai 2002 par le tribunal de commerce de Romans puis a bénéficié d’un plan de redressement par continuation par jugement rendu le 13 novembre 2002, ont participé à un mouvement de grève en janvier 2004 motivé par le retard répété de paiement de leurs salaires ; que soutenant qu’ils avaient été contraints de recourir à la grève en raison des manquements de leur employeur à ses obligations, ils ont saisi la juridiction prud’homale, statuant en la forme des référés, pour être indemnisés de la perte de salaires éprouvée par eux du fait des arrêts de travail ;

Attendu que pour débouter les salariés de leurs demandes, le conseil de prud’hommes de Saint-Germain-en-Laye a énoncé que si l’article L. 521-1du code du travail dispose que la grève ne rompt pas le contrat de travail, les salariés en grève ayant cessé d’exécuter la prestation de travail, l’employeur n’a pas à régler les salaires et les indemnités de déplacement dépourvues de toute contrepartie, quels que soient les motifs, même légitimes, ayant entraîné cette grève ;

Attendu cependant que dans le cas où les salariés se trouvent dans une situation contraignante telle qu’ils sont obligés de cesser le travail pour faire respecter leurs droits essentiels, directement lésés par un manquement grave et délibéré de l’employeur à ses obligations, celui-ci peut être condamné à payer aux grévistes une indemnité correspondant à la perte de leur salaire ;

Qu’en statuant comme il l’a fait, alors que constitue un manquement délibéré de l’employeur à ses obligations le retard dans le paiement des salaires lorsqu’il bénéficie d’un plan de redressement par continuation qui met fin à la période d’observation et fait recouvrir au débiteur la totalité de ses droits, le conseil de prud’hommes a violé les textes susvisés ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, en leur entier, les ordonnances de référé rendues le 15 juin 2004, entre les parties, par le conseil de prud’hommes de Saint-Germain-en-Laye ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant lesdites ordonnances et, pour être fait droit, les renvoie devant le conseil de prud’hommes de Versailles (…).

A lire aussi :

Aide médicale de l’Etat Modalités Acquittement Droit Annuel 30 euros

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2011-273 du 15 mars 2011 pris pour l’application de l’article 968 E du code général des impôts relatif à l’aide médicale de l’Etat.
En effet, concernant (...)

Comment justifier un écart de rémunération entre 2 salariés qui effectuent un travail de valeur égale

Dans un arrêt en date du 17 février 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que ne méconnaît pas le principe "à travail égal, salaire égal", l’employeur qui justifie par des raisons objectives et (...)

Délinquance : disparition des chiffres concernant les voitures brulées le 14 juillet (vidéo)

Le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux a décidé de ne plus communiquer les chiffres relatifs aux voitures incendiées lors du 14 juillet.

Un nouveau règlement communautaire remplacera dans une année la convention de Bruxelles du 27 septembre 1968

Le nouveau règlement du conseil des communautés européennes du 22 décembre 2000 concernant la compétence judiciaire, la reconnaissance et l’exécution des décisions en matière civile et commerciale (...)

Loueur en meublé et exonération : appréciation du prix raisonnable.

Les revenus provenant de la location de locaux d’habitation meublés effectuée à titre habituel sont imposables à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux.
Mais, (...)

Les références statistiques utilisées pour la détermination des zones d’emploi dénommées zones de restructuration de la défense.

Le décret n° 2009-555 du 19 mai 2009 fixant les références statistiques utilisées pour la détermination des zones d’emploi dénommées « zones de restructuration de la défense » vient d’être publié au (...)

Signelec.com

Ce site spécialisé en matière de signature électronique recoupe le domaine de recherche relatif à la thèse du doctorant auteur du site.

Cour de cassation, Chambre civile 3, 26 novembre 2008, N° de pourvoi : 07-17.728.

Le placement définitif d’un locataire en maison de retraite imposé à une des personnes mentionnées à l’article 14 de la loi du 6 juillet 1989 constitue un abandon du domicile au sens de cet article.

L’agression justifie le licenciement

Dans un arrêt en date du 9 février 2010, la Cour de cassation vient d’approuver le raisonnement d’une Cour d’appel qui avait estimé que le comportement du salarié, qui avait agressé verbalement (...)

Travail Temporaire Montant Garantie Financière 2011

Pour exercer leur activité, les entreprises de travail temporaire (intérim) doivent disposer d’une garantie financière. En application du décret n° 2010-1643 du 23 décembre 2010, le montant de cette (...)

Répondre à cet article