David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de cassation, Assemblée Plénière, 07 février 1997, Caisse générale de (...)

Cour de cassation, Assemblée Plénière, 07 février 1997, Caisse générale de prévoyance des marins c/ Groupe des assurances nationales

vendredi 7 février 1997

n° 93-17.292

La Cour,

Sur le moyen unique :

Vu les articles 29.1 et 30 de la loi n° 85-677 du 5 juillet 1985, ensemble les articles 1 et 2 du décret modifié du 17 juin 1938 relatif à la réorganisation et à l’unification du régime d’assurance des marins ;

Attendu que les prestations versées par un organisme, établissement ou service gérant un régime obligatoire de sécurité sociale à la victime d’un dommage résultant d’une atteinte à la personne ouvrent droit à un recours de caractère subrogatoire contre la personne tenue à réparation ou son assureur ; que sont obligatoirement affiliés à la Caisse générale de prévoyance des marins, dont l’objet est la couverture des risques d’accident, de maladie, de maternité, d’invalidité et de décès, les marins français dont les services donnent lieu à cotisations à la Caisse de retraites des marins ;

Attendu, selon l’arrêt attaqué (CA Bastia, 6 juillet 1992) et les pièces de la procédure, qu’à la suite du décès d’Y. L., ouvrier mécanicien de la marine marchande, mortellement blessé le 3 août 1988 dans un accident de la circulation, la Caisse générale de prévoyance des marins a pris en charge les frais d’hospitalisation de la victime et versé une pension d’orphelin à son fils mineur ; qu’elle a demandé le remboursement de ces deux sommes à M. N., responsable de l’accident, et à son assureur, le Groupe des assurances nationales ;

Attendu que, pour débouter la Caisse générale de prévoyance des marins de ses demandes, l’arrêt retient que cette Caisse ne bénéficie pas d’action subrogatoire ;

Qu’en statuant ainsi, alors que la Caisse générale de prévoyance des marins gère un régime obligatoire de sécurité sociale et que toutes les prestations qu’elle verse, lorsqu’elles ont un lien direct avec le fait dommageable, ouvrent droit à un recours subrogatoire contre la personne tenue à réparation ou son assureur, la cour d’appel a violé les textes susvisés ;

Par ces motifs :

Casse et annule, dans toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 6 juillet 1992, entre les parties, par la cour d’appel de Bastia ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

A lire aussi :

Sortie du Code de l’action sociale et des familles 2011

Les éditions Dalloz viennent de publier l’édition 2011 de leur Code de l’action sociale et des familles.
Outre les dispositions relatives à l’action sociale et aux familles ce code comporte des (...)

Publication du Code général des impôts 2012 (LexisNexis)

Les éditions LexisNexis annoncent la publication de leur Code général des impôts 2012, ouvrage qui contient également le Livre des procédures fiscales.
Attention toutefois à ne pas faire erreur sur ce (...)

Présentation d’une ordonnance sur la fourniture de services de paiement et création des établissements de paiement

Lors du conseil des ministres du 13 juillet 2009, la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi a présenté une ordonnance relative aux conditions régissant la fourniture de services de (...)

Le licenciement du conseiller du salarié figurant sur une liste non publiée.

Dans un arrêt en date du 24 septembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’estimer qu’il résulte des dispositions combinées de l’article L. 122-14, alinéa 3 et D. 122-3, alinéa 3, (...)

Salarié protégé : changement des conditions de travail pendant une période probatoire

Dans un arrêt en date du 30 septembre 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que les dispositions légales qui assurent une protection exceptionnelle et exorbitante du droit commun à certains (...)

Légifrance et la diffusion gratuite des données juridiques

Le site Légifrance vient de connaître un certain développement. La base de données du journal officiel a été étendue (accès au journal officiel depuis le 1er janvier 1990), les lois et décrets en vigueur (...)

La modification du contrat de travail doit être acceptée par le salarié.

La modification du contrat de travail ne peut être opposée au salarié que s’il l’a acceptée et cette acceptation ne résulte pas de la seule exécution du contrat aux conditions modifiées.

Publication de l’indice de référence des loyers du 3ème trimestre 2013

Le journal officiel vient de publier un avis relatif à l’indice de référence des loyers du troisième trimestre 2013.
Selon cet avis l’indice de référence des loyers du troisième trimestre 2013 atteint (...)

Le maintien du salaire lors d’un don du sang.

Le Sénateur Didier Guillaume a posé à la ministre de la santé une question relative à l’autorisation d’absence pour donner son sang (Question écrite n° 07530, publiée dans le JO Sénat du 19/02/2009).
En (...)

L’index national bâtiment « tous corps d’état » pour septembre 2008.

Selon un avis publié au journal officiel n° 0296 du 20 décembre 2008, l’index national bâtiment « tous corps d’état » (symbole BT 01) créé par avis au Journal officiel du 26 mai 1974 s’établit à 811,7 pour (...)

Répondre à cet article