David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de cassation, Chambre civile 3, 4 février 2009, N° de pourvoi : (...)

Cour de cassation, Chambre civile 3, 4 février 2009, N° de pourvoi : 07-20.980.

mercredi 4 février 2009

Malgré le contenu d’un contrat de bail, le juge peut déterminer la résidence principale du locataire.

Le congé régulièrement délivré est un acte unilatéral qui met fin au bail et à l’obligation de payer le loyer par la seule manifestation de volonté de celui qui l’a délivré, en conséquence le bailleur ne peut demander le paiement de loyers postérieurs à la date d’effet du congé.

LA COUR,

Attendu selon le jugement attaqué (juridiction de proximité de Grenoble, 25 juin 2007) rendu en dernier ressort, que M. X..., propriétaire d’un logement meublé, l’a donné à bail à Mme Y... pour une durée d’un an ; que la locataire, après avoir donné congé, a assigné le bailleur aux fins d’obtenir restitution de son dépôt de garantie et remboursement des frais exposés ; que le bailleur a contesté la validité du congé et reconventionnellement demandé le paiement de loyers jusqu’au terme du contrat ;

Sur le premier moyen :

Attendu que M. X... fait grief au jugement d’accueillir la demande de Mme Y..., alors, selon le moyen, que le caractère d’une location est déterminé par la destination que lui ont donnée les parties lors de la conclusion du contrat ; que le contrat de bail stipulait que le studio loué ne constituait pas la résidence principale de la locataire, qui était légalement domiciliée chez ses parents ; qu’en affirmant qu’il résultait du bail que ce studio constituait la résidence principale de Mme Y..., la juridiction de proximité en a dénaturé les termes clairs et précis et a violé l’article 1134 du code civil ;

Mais attendu qu’ayant relevé que Mme Y... était étudiante à l’institut universitaire de technologie de Grenoble et que ses parents demeuraient dans le département de la Loire, la juridiction de proximité en a exactement déduit, nonobstant toute clause contraire, que le studio meublé était sa résidence principale et que les dispositions impératives de l’article L. 632-1 du code de la construction et de l’habitation étaient applicables ;

D’où il suit que le moyen n’est pas fondé ;

Sur le second moyen :

Attendu que M. X... fait grief au jugement de le débouter de sa demande en paiement de loyers, alors, selon le moyen, que le preneur est tenu de payer les loyers jusqu’à la restitution effective des lieux, matérialisée par la remise des clefs au bailleur ; qu’il résulte des propres constatations du jugement que Mme Y... a remis les clefs du studio à un huissier, qu’elle avait mandaté pour dresser un état des lieux, et qui s’est borné à informer M. X... de ce que ces clefs étaient à sa disposition ; qu’en reprochant au bailleur, pour le débouter de sa demande en paiement des loyers jusqu’à la restitution effective des lieux, de ne pas être venu chercher ces clefs, la juridiction de proximité, qui n’a pas tiré les conséquences légales de ses propres constatations, d’où résultait l’absence de remise des clefs au bailleur ou à son mandataire, a violé les articles 1728, 1730 et 1737 du code civil ;

Mais attendu que le congé régulièrement délivré étant un acte unilatéral qui met fin au bail et à l’obligation de payer le loyer par la seule manifestation de volonté de celui qui l’a délivré, la juridiction de proximité, qui a constaté que Mme Y... avait donné congé par lettre recommandée avec demande d’avis de réception que M. X... avait reçue le 21 février 2006 et que le délai légal d’un mois avait été respecté a, par ces seuls motifs, légalement justifié sa décision de débouter M. X... de sa demande en paiement de loyers postérieurs à la date d’effet du congé ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (…).

A lire aussi :

Dictionnaire Permanent Fiscal

Les différents volumes de cet ouvrage se révèlent très utile pour le juriste. Ils abordent le droit fiscal à travers des études consacrées aux divers aspects du droit fiscal et comprennent onze guides (...)

Cour de cassation, Com., 16 novembre 1993, Société Amerford et autres c/Compagnie Air France et autres

LA COUR ;
Attendu, selon l’arrêt attaqué, que la société CII Honeywell Bull (la société Bull) a confié à la société Amerford international corporation (la société Amerford), en qualité de commissionnaire (...)

L’index national BT 01 pour mars 2009.

Le journal officiel vient de publier l’avis relatif à l’index national bâtiment « tous corps d’état » (symbole BT 01) pour le mois de mars 2009
Selon ce texte, l’index national bâtiment « tous corps (...)

Interdiction de vendre des linkers : Nintendo marque des points en Angleterre

D’après mcv.uk, la Haute Cour de Londres vient d’estimer que l’importation, la vente et la promotion du linker R4 sont interdites en Angleterre. En effet, d’après cette juridiction pour fonctionner le (...)

L’abrogation du contrat de travail nouvelles embauches : pas aujourd’hui.

Le 30 janvier 2007 avait été déposée devant l’Assemblée Nationale une proposition de loi n° 3645 visant à abroger le contrat de travail nouvelles embauches.
Composée d’un article unique, cette (...)

Cour de cassation, Première chambre civile, 16 avril 2008, N° de Pourvoi : 06-20.978.

La proximité immédiate exigée par L. 552-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile est exclusive de l’aménagement spécial d’une salle d’audience dans l’enceinte d’un centre de rétention.

16 articles juridiques à lire : du droit des marques à l’étranglement pendant les gardes à vue

Je viens de sélectionner pour vous pas moins de seize billets publiés par des blogs de droit au cours de la semaine passée. Ceux ci vont vous permettre de prendre connaissance d’informations (...)

Les règles relatives à la normalisation sont modifiées.

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2009-697 du 16 juin 2009 relatif à la normalisation.
Ce texte débute par un chapitre Ier relatif au système français de normalisation.
Il prévoit que (...)

Assurance Garantie des Risques Locatifs 2011 Modification

La garantie des risques locatifs pourrait bien être modifiée en 2011. En effet, lors du récent congrès de la FNAIM, le secrétaire d’État au Logement Benoist Apparu a estimé que ce dispositif ne marche (...)

Publication de l’ouvrage "Le contrôle de l’usage d’habitation"

Les éditions LexisNexis Litec vont publier le livre de droit "Le contrôle de l’usage d’habitation" (Changements d’usage des locaux d’habitation), rédigé par Patrick Wallut et Guillaume Daudré. Destiné (...)

Répondre à cet article