David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de cassation, Chambre sociale, 31 octobre 2006, Pourvoi n° (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 31 octobre 2006, Pourvoi n° 05-42.158.

mardi 31 octobre 2006

La prise d’acte de la rupture par le salarié en raison de faits qu’il reproche à l’employeur entraîne la cessation immédiate du contrat de travail en sorte qu’il n’y a plus lieu de statuer sur la demande de résiliation judiciaire introduite auparavant ; s’il appartient alors au juge de se prononcer sur la seule prise d’acte, il doit fonder sa décision sur les manquements de l’employeur invoqués par le salarié tant à l’appui de la demande de résiliation judiciaire devenue sans objet qu’à l’appui de la prise d’acte.

LA COUR,

Attendu que M. *** a été engagé par la société *** à compter du 2 novembre 1998 ; qu’il a exercé les fonctions de directeur à partir du 1er février 2001 ; qu’il a saisi la juridiction prud’homale le 25 juin 2003 d’une demande de résiliation judiciaire de son contrat de travail, considérant que sa rémunération avait été modifiée unilatéralement, sa prime de bilan ne lui étant pas payée, qu’il lui était dû un rappel d’heures supplémentaires et que sa voiture de fonction lui avait été retirée ; qu’en cours de procédure, par lettre du 30 septembre 2003, il a pris acte de la rupture de son contrat de travail en raison du non-paiement de sa prime de bilan et des pressions morales qui auraient été exercées contre lui ;

Sur les deuxième et troisième moyens :

Attendu qu’il n’y a pas lieu de statuer sur ces moyens, qui ne seraient pas de nature à permettre l’admission du pourvoi ;

Et sur le premier moyen, pris en sa première branche :

Attendu que le salarié fait grief à l’arrêt attaqué (Chambéry, 1er mars 2005), de l’avoir débouté de sa demande en résiliation judiciaire du contrat de travail, alors, selon le moyen, que lorsqu’un salarié demande la résiliation de son contrat de travail en raison de faits qu’il reproche à son employeur, tout en continuant à travailler à son service, et qu’il prend ensuite acte de la rupture, au cours de la procédure, le juge doit d’abord rechercher si la demande de résiliation du contrat était justifiée ; qu’en décidant dès lors que la prise d’acte de la rupture par M. *** le 30 septembre 2003 rendait irrecevable sa demande antérieure en résiliation du contrat de sorte qu’il convenait de statuer uniquement sur les effets de la prise d’acte, la cour d’appel a violé, par refus d’application, l’article 1184 du code civil ;

Mais attendu que la prise d’acte de la rupture par le salarié en raison de faits qu’il reproche à l’employeur entraîne la cessation immédiate du contrat de travail en sorte qu’il n’y a plus lieu de statuer sur la demande de résiliation judiciaire introduite auparavant ; que s’il appartient alors au juge de se prononcer sur la seule prise d’acte, il doit fonder sa décision sur les manquements de l’employeur invoqués par le salarié tant à l’appui de la demande de résiliation judiciaire devenue sans objet qu’à l’appui de la prise d’acte ;

Et attendu, qu’abstraction faite du motif erroné critiqué par la première branche du moyen, la cour d’appel a examiné chacun des griefs formulés par le salarié contre son employeur, à l’appui de sa demande de résiliation judiciaire du contrat de travail et de sa prise d’acte ; que par ce seul motif, elle a légalement justifié sa décision ;

Et attendu qu’il n’y a pas lieu de statuer sur la seconde branche du premier moyen, qui ne serait pas de nature à permettre l’admission du pourvoi ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

Les critères de certification des compétences des personnes physiques réalisant l’état de l’installation intérieure d’électricité et les critères d’accréditation des organismes de certification.

Un arrêté du 8 juillet 2008 définissant les critères de certification des compétences des personnes physiques réalisant l’état de l’installation intérieure d’électricité et les critères d’accréditation (...)

L’indice des loyers commerciaux du troisième trimestre 2008.

Selon un avis relatif à l’indice des loyers commerciaux du troisième trimestre 2008, cet indice atteint 102,46.
L’indice est calculé sur une référence 100 au premier trimestre 2008.
Cet indice a été (...)

Comment bénéficier de la TVA à taux réduit pour les travaux immobiliers

Il est possible de bénéficier d’un taux de TVA de 5,5 % au lieu de 19,6 % pour certains travaux immobiliers.
La TVA à taux réduit s’applique uniquement aux travaux et équipements facturés par une (...)

Modification de la règlementation des conditions d’équipement, de surveillance et d’exploitation des installations de gaz carburant comprimé équipant les véhicules automobiles

A compter du 1er septembre 2001, les dispositions de l’arrêté du 25 juin 2001 modifiant l’arrêté du 9 avril 1964 relatif à la réglementation des conditions d’équipement, de surveillance et d’exploitation (...)

Licenciement Transaction Condition Validité

Dans un arrêt en date du 9 février 2011, la Cour de cassation vient d’estimer que la transaction consécutive à un licenciement est nulle en l’absence de notification préalable du licenciement par (...)

La liste des conseils de prud’hommes menacés.

Dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire, un avis relatif à la situation de certains conseils de prud’hommes vient d’être publié au journal officiel n° 271 du 22 novembre 2007.
Il est en (...)

Le montant de l’indemnité de garantie des ouvriers dockers professionnels intermittents à compter du 1er janvier 2006.

L’article L 521-1 du code des ports maritimes prévoit qu’un ouvrier docker professionnel intermittent n’ayant pas été embauché après s’être présenté régulièrement à l’embauche reçoit, après pointage, pour (...)

Sociétés d’investissements immobiliers cotées : composition du capital pour l’exonération de l’impôt sur les sociétés

Une instruction du 20 janvier 2010 concernant l’exonération de l’impôt sur les sociétés dont peuvent bénéficier les sociétés d’investissements immobiliers cotées (SIIC) en fonction de la composition de leur (...)

Cour de cassation, Civ. 2, 05 juillet 2001, M. C. B. c./ M. F. V.

n° 99-19.512
LA COUR,
Sur le moyen unique :
Vu l’article 215, alinéa 2, du décret du 31 juillet 1992 ;
Attendu qu’en cas de rejet d’une requête en injonction de payer présentée dans le mois qui suit (...)

L’index national bâtiment « tous corps d’état » pour mai 2008.

Un avis relatif à l’index national bâtiment « tous corps d’état » (symbole BT 01) vient d’être publié au journal officiel n° 0205 du 3 septembre 2008.
Il résulte de cet avis que l’index national bâtiment « (...)

Répondre à cet article