David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de cassation, Chambre sociale, 31 octobre 2006, Pourvoi n° (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 31 octobre 2006, Pourvoi n° 05-42.158.

mardi 31 octobre 2006

La prise d’acte de la rupture par le salarié en raison de faits qu’il reproche à l’employeur entraîne la cessation immédiate du contrat de travail en sorte qu’il n’y a plus lieu de statuer sur la demande de résiliation judiciaire introduite auparavant ; s’il appartient alors au juge de se prononcer sur la seule prise d’acte, il doit fonder sa décision sur les manquements de l’employeur invoqués par le salarié tant à l’appui de la demande de résiliation judiciaire devenue sans objet qu’à l’appui de la prise d’acte.

LA COUR,

Attendu que M. *** a été engagé par la société *** à compter du 2 novembre 1998 ; qu’il a exercé les fonctions de directeur à partir du 1er février 2001 ; qu’il a saisi la juridiction prud’homale le 25 juin 2003 d’une demande de résiliation judiciaire de son contrat de travail, considérant que sa rémunération avait été modifiée unilatéralement, sa prime de bilan ne lui étant pas payée, qu’il lui était dû un rappel d’heures supplémentaires et que sa voiture de fonction lui avait été retirée ; qu’en cours de procédure, par lettre du 30 septembre 2003, il a pris acte de la rupture de son contrat de travail en raison du non-paiement de sa prime de bilan et des pressions morales qui auraient été exercées contre lui ;

Sur les deuxième et troisième moyens :

Attendu qu’il n’y a pas lieu de statuer sur ces moyens, qui ne seraient pas de nature à permettre l’admission du pourvoi ;

Et sur le premier moyen, pris en sa première branche :

Attendu que le salarié fait grief à l’arrêt attaqué (Chambéry, 1er mars 2005), de l’avoir débouté de sa demande en résiliation judiciaire du contrat de travail, alors, selon le moyen, que lorsqu’un salarié demande la résiliation de son contrat de travail en raison de faits qu’il reproche à son employeur, tout en continuant à travailler à son service, et qu’il prend ensuite acte de la rupture, au cours de la procédure, le juge doit d’abord rechercher si la demande de résiliation du contrat était justifiée ; qu’en décidant dès lors que la prise d’acte de la rupture par M. *** le 30 septembre 2003 rendait irrecevable sa demande antérieure en résiliation du contrat de sorte qu’il convenait de statuer uniquement sur les effets de la prise d’acte, la cour d’appel a violé, par refus d’application, l’article 1184 du code civil ;

Mais attendu que la prise d’acte de la rupture par le salarié en raison de faits qu’il reproche à l’employeur entraîne la cessation immédiate du contrat de travail en sorte qu’il n’y a plus lieu de statuer sur la demande de résiliation judiciaire introduite auparavant ; que s’il appartient alors au juge de se prononcer sur la seule prise d’acte, il doit fonder sa décision sur les manquements de l’employeur invoqués par le salarié tant à l’appui de la demande de résiliation judiciaire devenue sans objet qu’à l’appui de la prise d’acte ;

Et attendu, qu’abstraction faite du motif erroné critiqué par la première branche du moyen, la cour d’appel a examiné chacun des griefs formulés par le salarié contre son employeur, à l’appui de sa demande de résiliation judiciaire du contrat de travail et de sa prise d’acte ; que par ce seul motif, elle a légalement justifié sa décision ;

Et attendu qu’il n’y a pas lieu de statuer sur la seconde branche du premier moyen, qui ne serait pas de nature à permettre l’admission du pourvoi ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

Comment payer moins d’impôts en 2011

Publiée par les Editions Générales First la collection "Pour les nuls" est bien connue du grand public. Les ouvrages de cette collection insistent généralement sur l’importance d’être accessible au (...)

Cour de cassation, Ch. Mixte, 27 février 1970, Veuve G. c. D.

Le texte de l’article 1382 du code civil ordonnant que l’auteur de tout fait ayant causé un dommage à autrui sera tenu de le réparer, n’exige pas, en cas de décès, l’existence d’un lien de droit entre le défunt et le demandeur en indemnisation

Tarif Social Eau 2012

A partir du 1er janvier 2012, un tarif social va s’appliquer concernant le prix de l’eau. Ainsi il va être possible pour les foyers en difficulté de payer l’eau avec un tarif moins élevé. Récemment (...)

Les limites aux pouvoirs du curateur.

Le curateur ne peut souscrire une clause désignant les bénéficiaires du contrat assurance-vie, sans audition de la majeure protégée et donc sans son accord, même avec l’autorisation du juge des tutelles.

Indice coût de la construction deuxième trimestre 2010

Le journal officiel vient de publier un avis relatif à l’indice du coût de la construction du deuxième trimestre 2010.
Selon cet avis, l’indice du coût de la construction du deuxième trimestre 2010 (...)

L’assignation doit elle contenir le nom de la personne physique qui agit pour une personne morale ?

Dans un arrêt en date du 1er octobre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer au visa de l’article 114, alinéa 1 du code de procédure civile qu’aucun acte de procédure ne peut être déclaré nul pour (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 9 juillet 2008, N° de pourvoi : 07-41.845.

Après annulation d’un licenciement pour violation des dispositions des alinéas 1 et 5 de l’article L. 122-45, devenus les articles L. 1132-1 et L. 1132-4 du code du travail, l’obligation de réintégration résultant de la poursuite alors ordonnée du contrat de travail ne s’étend pas au groupe auquel appartient l’employeur.

Procès Kerviel : la défense mise à mal par un ancien collègue ?

A en croire cette vidéo qui nous résume l’audience du jeudi 10 juin 2010 dans le dossier Kerviel, un salarié de la Société Générale qui travaillait avec Jérome Kerviel a donné un témoignage finalement (...)

Le registre et la déclaration annuelle des émissions polluantes et des déchets.

Un arrêté du 31 janvier 2008 relatif au registre et à la déclaration annuelle des émissions polluantes et des déchets vient d’être publié au journal officiel n° 0062 du 13 mars 2008.
Concernant le (...)

Forfait Social 2011 : pas pour les artistes et les mannequins

Sous l’impulsion de l’UMP et du centre, le sénat vient d’adopter plusieurs amendements au projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2011 (PLFSS 2011) qui ont vocation à modifier le forfait (...)

Répondre à cet article