David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Cour de cassation, Troisième chambre civile, 27 septembre 2006, N° de Pourvoi (...)

Cour de cassation, Troisième chambre civile, 27 septembre 2006, N° de Pourvoi : 05-13.981.

mercredi 27 septembre 2006

Le bail renouvelé étant un nouveau bail, les bailleurs pouvaient, lors du second renouvellement, solliciter la prise en compte des modifications intervenues dans les biens loués pour la fixation du prix du nouveau loyer.

LA COUR,

Sur le moyen unique :

Vu l’article 555 du code civil, ensemble les articles L. 145-33 du code de commerce et 23-3 du décret du 30 septembre 1953 ;

Attendu que lorsque les plantations, constructions et ouvrages ont été faits par un tiers et avec des matériaux appartenant à ce dernier, le propriétaire du fonds a le droit, sous réserve des dispositions de l’alinéa 4, soit d’en conserver la propriété, soit d’obliger le tiers à les enlever ;

Attendu, selon l’arrêt attaqué (Montpellier, 15 février 2005), que les consorts ***, d’une part, et Mme ***, d’autre part, (les consorts ***-***) ont consenti en 1972 à M. ... deux baux portant sur des parcelles de terrain en vue de l’exploitation d’un terrain de camping, chaque bail comportant une clause autorisant le preneur à effectuer sur ces terrains toutes les constructions utiles à son activité ; que, par acte du 18 octobre 2001, le preneur a sollicité le deuxième renouvellement des baux à compter du 20 novembre 2001 ; que les bailleurs ont accepté le principe du renouvellement, mais qu’aucun accord n’a pu être trouvé sur le prix du bail renouvelé ;

Attendu que, pour dire que le montant du loyer renouvelé doit être calculé sur la valeur du seul terrain nu, l’arrêt retient qu’en l’absence de clause réglant le sort des constructions en fin de bail ou permettant leur prise en compte dans la détermination du loyer, il convient de revenir au droit commun de l’article 555 du code civil selon lequel, en pareil cas, le propriétaire qui n’a pas demandé au tiers d’enlever les constructions, n’en devient propriétaire qu’à la fin du bail et que, les constructions restant nécessairement la propriété du preneur pendant toute la durée du même bail, la valeur du loyer renouvelé ne peut être déterminée que sur la valeur du terrain effectivement loué, soit le terrain nu ;

Qu’en statuant ainsi, alors que le bail renouvelé étant un nouveau bail, les bailleurs pouvaient, lors du second renouvellement, solliciter la prise en compte des modifications intervenues dans les biens loués pour la fixation du prix du nouveau loyer, la cour d’appel a violé les textes susvisés ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 15 février 2005, entre les parties, par la cour d’appel de Montpellier ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel de Montpellier, autrement composée (...).

A lire aussi :

Pas de motivation valable d’un CDD pour face à une mission ponctuelle

Dans un arrêt en date du 19 janvier 2012 la chambre sociale de la Cour de cassation vient de rappeler, après avoir visé l’article L. 1242-12 du code du travail, que le contrat de travail à durée (...)

Cour de Cassation, Chambre criminelle, 19 septembre 2006, N° de pourvoi : 05-87.230.

Lorsque des poursuites pour l’une des infractions prévues par la loi du 29 juillet 1881 sont engagées à raison de la diffusion, sur le réseau internet, d’un message figurant sur un site, le point de départ du délai de prescription de l’action publique et de l’action civile prévu par l’article 65 de la loi du 29 juillet 1881 doit être fixé à la date du premier acte de publication ; cette date est celle à laquelle le message a été mis pour la première fois à la disposition des utilisateurs.

Des modifications pour la liste des activités artisanales.

La liste des activités relevant de l’artisanat avec leur correspondance dans le code de la nomenclature NAF vient d’être modifiée par le décret n° 2008-565 du 17 juin 2008 portant modification du décret (...)

Une proposition de loi portant instauration d’un contrat de location de taxi

Dans nos actualités en date du 19 juin 2001 nous avions relatés la teneur de certaines décisions judiciaires rendues en matière de contrat de location de taxi.
M. Georges Sarre, député, vient de (...)

La Cour de cassation se prononce sur les conditions nécessaires pour qu’une mesure d’instruction soit ordonnée (Civ. 2, 9 avril 2009, N° : 08-15.507)

L’urgence n’est pas une condition requise pour que soient ordonnées sur requête des mesures d’instruction sur le fondement de l’article 145 du code de procédure civile.

Cour de cassation, Chambre sociale, 24 avril 2003, Pourvoi n° 01-60.876

Caractérise un établissement distinct permettant la désignation de délégués syndicaux, le regroupement sous la direction d’un représentant de l’employeur, d’au moins cinquante salariés constituant une communauté de travail ayant des intérêts propres susceptible de générer des revendications communes et spécifiques, peu important que le représentant de l’employeur ait le pouvoir de se prononcer sur ces revendications. En conséquence l’étendue de la délégation donnée par le chef d’entreprise à son représentant est indifférente à la reconnaissance de l’établissement distinct.

Salaires : extension de plusieurs textes pour le secteur de la métallurgie de la Loire et de l’arrondissement d’Yssingeaux

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 17 février 2010 portant extension d’un accord et de deux avenants conclus dans le cadre de la convention collective départementale de la métallurgie de (...)

Impôts locaux 2011 : réforme valeur locative

La réforme des valeurs locatives va débuter l’année prochaine dans 5 ou 6 départements. Cette expérimentation doit permettre de réviser les bases cadastrales nécessaires pour le calcul des différents (...)

Le Tribunal de Commerce de Paris estime qu’Ebay n’encourage pas la concurrence déloyale contre les brocanteurs et les antiquaires

Par un jugement en date du 11 décembre 2009, le Tribunal de Commerce de Paris vient de rejeter les demandes du Groupement des brocanteurs de Saleya et du syndicat professionnel "Collectif des (...)

Non transposition de la directive sur les contrôles légaux des comptes : la Commission vient de saisir la CJCE

La Commission européenne vient de décider de saisir la Cour de justice des Communautés européennes en raison de la non transposition par l’Autriche, l’Irlande, l’Italie et l’Espagne de la directive (...)

Répondre à cet article