David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Demande d’un congé à temps partiel pour création d’entreprise : l’employeur doit (...)

Demande d’un congé à temps partiel pour création d’entreprise : l’employeur doit motiver sa décision d’accorder un congé à temps complet.

mardi 7 octobre 2008

Dans un arrêt en date du 24 septembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affiremer que selon l’article L. 122-32-12 (recodifié sous les numéros L. 3142-78, L. 3142-79 et L. 3142-80) du code du travail, le salarié qui crée une entreprise a droit soit à un congé pendant lequel son contrat de travail est suspendu, soit à une période de travail à temps partiel.

Elle ajoute qu’il résulte des articles L. 122-32-23 (recodifié sous les numéros L. 3142-97, D. 3142-51 et D. 3142-52) et L. 122-32-24 (recodifié sous les numéros L. 3142-98 et D. 3142-53) du même code que, dans les entreprises de moins de deux cents salariés, si l’employeur peut refuser un congé pour création d’entreprise lorsqu’il estime que le congé aura des conséquences préjudiciables à la production et à la marche de l’entreprise, il doit, à peine de nullité, préciser le motif de son refus, et, sous la même sanction, le notifier dans les 30 jours au salarié, qui peut le contester directement devant le bureau de jugement du conseil de prud’hommes.

Elle ajoute que la décision de l’employeur d’accorder un congé à temps plein pour création d’entreprise au lieu d’une période à temps partiel demandée par le salarié, s’analyse en un refus de cette demande qui, selon les dispositions susvisées, doit être motivé.

Enfin elle précise que lorsque l’employeur a, sans justifier sa décision, informé les salariées de l’octroi d’un congé à temps plein et qu’aucun autre écrit motivé n’a été notifié aux salariées dans les 30 jours, le conseil de prud’hommes a exactement décidé, ce refus non motivé étant nul, que la demande d’une période de travail à temps partiel doit être considérée comme acceptée et pris les mesures nécessaires pour rendre cette décision effective (Cour de cassation, Chambre sociale, 24 septembre 2008, N° de pourvoi : 06-44.939.).

A lire aussi :

Volontariat dans les corps de sapeurs-pompiers : le montant de la part forfaitaire de l’allocation de vétérance est fixé.

Un arrêté du 31 décembre 2008 fixant le montant de la part forfaitaire de l’allocation de vétérance et pris en application de l’article 12 de la loi n° 96-370 du 3 mai 1996 relative au développement du (...)

Le Parlement est convoqué en session extraordinaire

Le journal officiel vient de publier le décret du 27 juillet 2010 portant convocation du Parlement en session extraordinaire.
Selon ce texte, le Parlement est convoqué en session extraordinaire le (...)

Le Ministère de l’industrie fait marche arrière sur les excès de vitesse.

Le ministère de l’industrie vient d’apporter des précisions suite à la publication de l’arrêté du 4 juin 2009 relatif aux cinémomètres de contrôle routier.
En effet, ce texte a modifié plusieurs (...)

Vers la fin du remboursement des médicaments selon le barème de la sécu ?

D’après Le Figaro, plusieurs mutuelles testent actuellement une méthode de remboursement des médicaments qui ne tient plus compte du barème fixé par la sécurité sociale. Le remboursement est effectué (...)

Le Blog de Frédéric Rollin.

Le blog de ce Professeur de Droit a, selon ses termes, l’ambition de contribuer aux débats à la réflexion dans le domaine du droit administratif. Il y arrive parfaitement, et dépasse même son (...)

Cession de droits sociaux : l’expert comptable rédacteur de l’acte de cession doit informer le cédants sur le devenir de son engagement de caution

Dans un arrêt en date du 4 décembre 2012 la chambre commerciale de la cour de cassation, après avoir visé l’article 1147 du code civil et l’article 22 de l’ordonnance du 19 septembre 1945 modifiée (...)

Droit du travail : les sites en favoris ne disposent pas d’un caractère personnel

Dans un arrêt en date du 9 février 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que les connexions établies par un salarié sur des sites internet pendant son temps de travail grâce à l’outil (...)

Sortie du livre Le Conseil d’Etat et le droit social Montchrestien

Les décisions importantes en matière de droit social en France sont généralement rendues par la chambre sociale de la Cour de cassation et quelquefois par d’autres formations de cette juridiction (...)

La garantie responsabilité professionnelle des notaires

L’arrêté du 11 décembre 2001 modifiant l’arrêté du 28 mai 1956 relatif à la garantie de la responsabilité professionnelle des notaires est entré en vigueur le 1er janvier 2002.
En application de ce texte (...)

Copropriété : précision de la Cour de cassation sur le licenciement d’un couple de gardiens

Dans un arrêt en date du 5 mars 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que si le licenciement d’un salarié du syndicat des copropriétaires entre dans les pouvoirs propres du syndic, ce dernier (...)

Répondre à cet article