David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Demande d’un congé à temps partiel pour création d’entreprise : l’employeur doit (...)

Demande d’un congé à temps partiel pour création d’entreprise : l’employeur doit motiver sa décision d’accorder un congé à temps complet.

mardi 7 octobre 2008

Dans un arrêt en date du 24 septembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affiremer que selon l’article L. 122-32-12 (recodifié sous les numéros L. 3142-78, L. 3142-79 et L. 3142-80) du code du travail, le salarié qui crée une entreprise a droit soit à un congé pendant lequel son contrat de travail est suspendu, soit à une période de travail à temps partiel.

Elle ajoute qu’il résulte des articles L. 122-32-23 (recodifié sous les numéros L. 3142-97, D. 3142-51 et D. 3142-52) et L. 122-32-24 (recodifié sous les numéros L. 3142-98 et D. 3142-53) du même code que, dans les entreprises de moins de deux cents salariés, si l’employeur peut refuser un congé pour création d’entreprise lorsqu’il estime que le congé aura des conséquences préjudiciables à la production et à la marche de l’entreprise, il doit, à peine de nullité, préciser le motif de son refus, et, sous la même sanction, le notifier dans les 30 jours au salarié, qui peut le contester directement devant le bureau de jugement du conseil de prud’hommes.

Elle ajoute que la décision de l’employeur d’accorder un congé à temps plein pour création d’entreprise au lieu d’une période à temps partiel demandée par le salarié, s’analyse en un refus de cette demande qui, selon les dispositions susvisées, doit être motivé.

Enfin elle précise que lorsque l’employeur a, sans justifier sa décision, informé les salariées de l’octroi d’un congé à temps plein et qu’aucun autre écrit motivé n’a été notifié aux salariées dans les 30 jours, le conseil de prud’hommes a exactement décidé, ce refus non motivé étant nul, que la demande d’une période de travail à temps partiel doit être considérée comme acceptée et pris les mesures nécessaires pour rendre cette décision effective (Cour de cassation, Chambre sociale, 24 septembre 2008, N° de pourvoi : 06-44.939.).

A lire aussi :

Comment lire les déclarations d’intérêts des membres du gouvernement

Les déclarations d’intérêts des membres du gouvernement sont désormais consultables sur le site gouvernement.fr.
Pour accéder à la déclaration d’intérêt d’un ministre, il faut sélectionner l’onglet (...)

La loi relative au service civique est publiée

Le journal officiel vient de publier la loi n° 2010-241 du 10 mars 2010 relative au service civique.
Cette loi prévoit notamment que le service civique a pour objet de renforcer la cohésion (...)

Vente immobilière : les frais relatifs à l’état parasitaire sont à la charge du vendeur

Il résulte d’un arrêt rendu le 21 septembre 2011 par la troisième chambre civile de la cour de cassation qu’en matière de vente immobilière il incombe au vendeur de supporter la charge des frais (...)

Classement des meublés de tourisme : report des nouvelles modalités de contrôle

Les modalités relatives au classement des hébergements touristiques ont été modifiées par la loi du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques. En effet, la (...)

Publication des fiches pratiques du patrimoine 2012 (Groupe Revue Fiduciaire)

Le Groupe Revue Fiduciaire vient de procéder à la publication de la collection "Intêrets Privés" de l’édition 2012 des fiches pratiques du patrimoine.
Ces fiches doivent aider à mieux adapter sa (...)

Cour de cassation, Ch. Mixte, 12 avril 2002, Société civile immobilière (...) c/ société La Boudinette

Si l’action en paiement de charges locatives, accessoires aux loyers, se prescrit par cinq ans, l’action en répétition des sommes indûment versées au titre de ces charges, qui relève du régime spécifique des quasi-contrats, n’est pas soumise à la prescription abrégée de l’article 2277 du Code civil

Un arrêté fixe le modèle de la déclaration préalable des ventes au déballage.

Le modèle de la déclaration préalable des ventes au déballage vient d’être fixé par un arrêté du 9 janvier 2009.
Cette déclaration doit être signée par le vendeur ou l’organisateur ou par une personne (...)

L’employeur peut il consulter les emails des salariés ?

Cette vidéo nous donne des indications sur la surveillance des salariés par les employeurs. Plus précisément elle nous indique si l’employeur peut consulter les courriers électroniques de ses (...)

Prêt Taux Zéro Plus 2011 PTZ+ Calcul Gratuit

Alors que le Prêt Taux Zéro Plus (PTZ+) doit commencer à s’appliquer au début de l’année 2011, il est déjà possible de calculer son montant. Pour cela, un outil pratique a été mis en ligne par le (...)

Dénonciation d’un accord d’entreprise et consultation du comité d’entreprise.

Dans un arrêt en date du 5 mars 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’estimer qu’il résulte des articles L. 431-5 et L. 432-1 du code du travail que le comité d’entreprise doit (...)

Répondre à cet article