David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Droit du travail : non respect de l’obligation de fournir le travail (...)

Droit du travail : non respect de l’obligation de fournir le travail convenu

lundi 15 novembre 2010

Dans un arrêt en date du 3 novembre 2010, la chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer que l’employeur a l’obligation de fournir le travail convenu.

Cette obligation inhérente au contrat de travail n’est pas respectée lorsqu’un salarié a été remplacé dans ses fonctions de rédacteur en chef et qu’aucune autre affectation ne lui a été proposée.

Référence : Soc., 3 novembre 2010, N° de pourvoi : 09-65.254.

A lire aussi :

La création d’un comité de suivi du dispositif de financement de l’économie française.

Un comité de suivi du dispositif de financement de l’économie française a été créé par le décret n° 2008-1287 du 10 décembre 2008.
Selon ce texte, le comité de suivi examine les points suivants :
1° La (...)

La Cour de cassation donne un exemple de la faute grave du salarié.

Un arrêt en date du 02 juillet 2008 rendu par la Cour de cassation illustre parfaitement la notion de faute grave.
Au cas d’espèce, les faits démontraient l’existence de manquements qui rendent (...)

La Cour de cassation se prononce sur la responsabilité du chauffagiste (Civ. 1, 30 avril 2009, N° 08-17.004)

Il incombe au chauffagiste, tenu d’une obligation de résultat en ce qui concerne la sécurité de l’installation, de rapporter la preuve d’une cause étrangère pour s’exonérer de sa responsabilité.

Remise du rapport Léger sur la réforme de la procédure pénale

Ce 1er septembre 2009, le rapport établi par le comité de réflexion sur la justice pénale présidé par Philippe LEGER a été remis au Président de la République Nicolas Sarkozy.
Ce rapport prévoit notamment (...)

Les salariés prennent ils encore leurs congés ?

D’après cette vidéo, les salariés profitent de moins en moins des congés payés auxquels ils ont droit.

Cour de Cassation, Chambre sociale, 16 février 2005, Pourvoi n° : 02-46.649

Lorsqu’un salarié demande la résiliation de son contrat de travail en raison de faits qu’il reproche à son employeur, tout en continuant à travailler à son service, et que ce dernier le licencie ultérieurement pour d’autres faits survenus au cours de la poursuite du contrat, le juge doit d’abord rechercher si la demande de résiliation du contrat de travail était justifiée ; c’est seulement dans le cas contraire qu’il doit se prononcer sur le licenciement notifié par l’employeur.

Conseil de Prud’hommes, Evry, section encadrement, 22 mai 2002, M. M. T. c./ SA SOFINCO

Le caractère véxatoire d’un licenciement (disparition de l’organigramme, annonce par E-mail, avant l’entretien formel) ouvre droit à réparation

Commis d’office : un film qui peut intéresser les juristes.

Voici la bande annonce de Commis d’office, un film qui doit sortir en salles ce 06 mai 2009 et qui peut intéresser les juristes.
Plus d’infos sur ce film
Roschdy Zem tient le rôle principal dans (...)

Site Retraites 2010 (www.retraites2010.fr)

Le Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique vient de mettre en ligne le site Retraites 2010. Il présente le projet du gouvernement pour réformer les retraites et permet de (...)

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

Le décret n° 2008-246 du 12 mars 2008 relatif au Contrôleur général des lieux de privation de liberté vient d’être publié au journal officiel n° 0062 du 13 mars 2008.
Ce texte comporte des dispositions (...)

Répondre à cet article