David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Emploi des Seniors : extension d’un accord dans le secteur des industries (...)

Emploi des Seniors : extension d’un accord dans le secteur des industries des jeux et jouets

mardi 23 mars 2010

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 16 mars 2010 portant extension d’un avenant à la convention collective nationale des industries des jeux, jouets, articles de fêtes et ornements de Noël, articles de puériculture et voitures d’enfants, modélisme et industries connexes (n° 1607).

En application de cet arrêté, sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d’application de la convention collective nationale des industries des jeux, jouets, articles de fêtes et ornements de Noël, articles de puériculture et voitures d’enfants, modélisme et industries connexes du 25 janvier 1991, les dispositions de l’avenant n° 39 du 25 novembre 2009, relatif à l’emploi des seniors, à la convention collective.

Toutefois, le deuxième paragraphe de l’article VII est étendu sous réserve que l’entreprise ou l’établissement ou, à défaut, la branche ait négocié un accord mettant en place le temps partiel aménagé sur tout ou partie de l’année dans les conditions posées à l’article L. 3122-2 du code du travail, et à l’exclusion des termes « dans cette hypothèse il s’agit de travail intermittent » comme étant contraires aux dispositions des articles L. 3123-31 et L. 3122-2 du code du travail.

A lire aussi :

Commet une faute le syndic qui abonde sur ses propres deniers le compte du syndicat des copropriétaires

Dans un arrêt en date du 18 novembre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que constitue une faute le fait pour le syndic d’abonder sur ses propres deniers le compte du syndicat des (...)

Les modalités de gestion de l’aide à l’acquisition des véhicules propres.

Un arrêté du 26 décembre 2007 relatif aux modalités de gestion de l’aide à l’acquisition des véhicules propres vient d’être publié au journal officiel n° 303 du 30 décembre 2007.
Selon ce texte, dans le (...)

Suppression de l’anonymat des blogueurs : même les professionnels sont contre

La proposition de loi du sénateur Jean Louis Masson pour supprimer l’anonymat des blogueurs (lire la news du 20 mai 2010) ne cesse de faire parler d’elle et même les professionnels de l’internet sont (...)

Affaire Fuzz infirmée en appel : la qualité d’hébergeur est reconnue par la Cour d’appel de Paris.

C’est une nouvelle très intéressante dont je viens de prendre connaissance via le blog de Philippe puis par celui de Pierre : la Cour d’appel de Paris se serait prononcée sur le dossier Fuzz et (...)

Prolongation du contrat de transition professionnelle

Le journal officiel du 31 décembre 2009 a publié le décret n° 2009-1704 du 30 décembre 2009 modifiant le décret n° 2006-440 du 14 avril 2006 pris pour l’application de l’ordonnance n° 2006-433 du 13 (...)

Sécurité sociale : la contrainte doit être précise

Dans un arrêt en date du 8 octobre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer, après avoir visé l’article L. 244-2 du code de la sécurité sociale, que toute contrainte décernée par le directeur d’un (...)

Cour de cassation, Première chambre civile, 28 février 2006, Pourvois n° : 05-15.824 et 05-16.002

L’atteinte à l’exploitation normale de l’oeuvre, propre à faire écarter l’exception de copie privée s’apprécie au regard des risques inhérents au nouvel environnement numérique quant à la sauvegarde des droits d’auteur et de l’importance économique que l’exploitation de l’oeuvre, sous forme de DVD, représente pour l’amortissement des coûts de production cinématographique.

La Cour de cassation précise l’indépendance nécessaire à l’exercice de missions judiciaires d’expertise (Civ. 2, 14 mai 2009, N° de pourvoi : 09-11.466)

L’indépendance nécessaire à l’exercice de missions judiciaires d’expertise est incompatible avec l’exercice d’une activité professionnelle d’expert privé, à titre quasi exclusif pour le compte d’assureurs, qui réalise environ deux cents missions chaque année depuis au moins les cinq dernières années et dont la moitié de l’activité est réalisée dans le cadre d’un lien de subordination.

Crédit : cas dans lequel la banque n’a pas d’obligation de mise en garde

Dans un arrêt en date du 19 novembre 2009, la Cour de cassation vient d’estimer que lorsqu’un crédit est adapté aux capacités financières des emprunteurs, la banque n’est pas tenue d’une obligation de (...)

Réforme de la procédure pénale : l’absurdité par l’exemple ?

On se souvient de la volonté de notre "cher" gouvernement de réformer la procédure pénale en supprimant le juge d’instruction et en conservant le procureur dont la fonction est tout sauf indépendante. (...)

Répondre à cet article