David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Grippe A : l’indemnité versée aux agents publics dans le cadre de la campagne (...)

Grippe A : l’indemnité versée aux agents publics dans le cadre de la campagne de vaccination

dimanche 6 décembre 2009

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2009-1496 du 4 décembre 2009 relatif à l’indemnité exceptionnelle versée aux agents publics de l’Etat dans le cadre de la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1).

Ce texte prévoit qu’une indemnité exceptionnelle liée à la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) est versée aux fonctionnaires de catégorie A, B et C et aux agents non titulaires de droit public, lorsqu’ils accomplissent des heures supplémentaires en dépassement des horaires définis par leur cycle de travail habituel dans le cadre d’une réquisition par le préfet pour exercer des fonctions de nature administrative pour le compte d’un centre de vaccination.

Les heures supplémentaires sont indemnisées dans les conditions suivantes :

- la rémunération horaire est déterminée en prenant pour base exclusive le montant du traitement brut annuel de l’agent concerné au moment de l’exécution des travaux, augmenté, le cas échéant, de l’indemnité de résidence que l’on divise par 1 820.

- Pour les heures effectuées entre 7 heures et 22 heures, la rémunération horaire est multipliée par 1,25.

- Pour les heures effectuées entre 22 heures et 7 heures, ou effectuées le dimanche ou un jour férié, la rémunération horaire est multipliée par 2,5.

Ces majorations ne peuvent se cumuler.

L’indemnité exceptionnelle entre dans le champ d’application de l’exonération fiscale et de la réduction de cotisations salariales de sécurité sociale.

Les heures supplémentaires indemnisées ne peuvent faire l’objet d’aucune autre indemnisation de même nature.

A lire aussi :

Nullité du mandat de l’agent immobilier qui ne comporte pas les conditions de rémunération

Dans un arrêt en date du 8 octobre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que le mandat délivré à l’agent immobilier doit, à peine de nullité, comporter les conditions de détermination de la (...)

Cour de cassation, Chambre civile 1, 28 mars 2008, N° de pourvoi : 06-18.350.

La responsabilité de plein droit qui pèse sur le garagiste réparateur ne s’étendant qu’aux dommages causés par le manquement à son obligation de résultat, il appartient au demandeur de rapporter la preuve que la rupture de la turbine à l’origine de la panne était due à une défectuosité déjà existante au jour de l’intervention du garagiste ou était reliée à celle-ci.

Approbation de la révision du schéma national d’arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers le numérique

La révision du schéma national d’arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers le numérique vient d’être approuvée par un arrêté du 23 juillet 2009.
La révision du schéma national d’arrêt de la (...)

Explications relatives à la loi Hadopi (vidéo)

Dans cette vidéo, Maître Marie Pierre Lazard-Pourcines, avocate au Barreau de Nice, a demandé à Maître Eric CAPRIOLI, Avocat au Barreau de Paris d’intervenir sur le plateau de Nice Azur TV pour nous (...)

Crédit à la consommation Montant Maximum Cadeau 2011

Le journal officiel vient de publier un arrêté du 30 novembre 2010 fixant la valeur maximale de la prime en nature de produit ou bien à laquelle la souscription d’un crédit à la consommation peut (...)

Vers un plus grand encadrement du tarif des maisons de retraite

Les tarifs des maisons de retraite pourraient bien prochainement faire l’objet d’une réforme. En effet Michèle Delaunay, actuelle ministre des personnes âgées et de l’autonomie, vient d’indiquer dans (...)

Montant des redevances cynégétiques pour 2010

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 2 avril 2010 relatif au montant des redevances cynégétiques.
En application de cet arrêté, le montant des redevances cynégétiques est fixé ainsi qu’il (...)

Réforme du travail 2010 Proposition de Loi Sénat

Retoquée par le Conseil constitutionnel lors de l’examen de la loi portant réforme des retraites, la réforme de la médecine du travail revient au Sénat suite au dépot d’une proposition de loi par des (...)

Vers l’interdiction des téléphones choqueurs

Le téléphone choqueur est un type d’armes à impulsion électrique qui a l’apparence d’un téléphone mobile. Selon Le Figaro la prolifération de ce produit, qu’il est possible d’acheter pour un montant de 50 (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 21 mai 2008, N° de pourvoi : 06-44.044.

Indépendamment des dispositions de l’article L. 231-11 du code du travail selon lesquelles les mesures concernant la sécurité, l’hygiène et la santé au travail ne doivent en aucun cas entraîner de charges financières pour les travailleurs, il résulte des dispositions combinées des articles 1135 du code civil et L.121-1 du code du travail que les frais qu’un salarié expose pour les besoins de son activité professionnelle et dans l’intérêt de l’employeur doivent être supportés par ce dernier ; ayant constaté que pour chacune des catégories d’emplois concernés, le port du vêtement de travail était obligatoire et qu’il était inhérent à l’emploi, une cour d’appel peut décider que l’employeur devait assurer la charge de leur entretien.

Répondre à cet article