David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Grippe A : une indemnité pour les agents exerçant des tâches médicales ou (...)

Grippe A : une indemnité pour les agents exerçant des tâches médicales ou paramédicales

jeudi 10 décembre 2009

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2009-1522 du 9 décembre 2009 relatif à l’indemnité exceptionnelle versée aux agents publics de l’Etat exerçant des tâches médicales ou paramédicales dans le cadre de la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1).

Selon ce texte, une indemnité exceptionnelle liée à la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) est versée aux fonctionnaires de catégories A, B et C et aux agents non titulaires de droit public, lorsqu’ils accomplissent des heures supplémentaires en dépassement des horaires définis par leur cycle de travail habituel dans le cadre d’une réquisition par le préfet pour exercer des fonctions de nature médicale ou paramédicale pour le compte d’un centre de vaccination.

Les heures supplémentaires accomplies sont indemnisées dans les conditions suivantes :

- la rémunération horaire est déterminée en prenant pour base exclusive le montant du traitement brut annuel de l’agent concerné au moment de l’exécution des travaux, augmenté, le cas échéant, de l’indemnité de résidence que l’on divise par 1 820.

- pour les heures effectuées entre 7 heures et 22 heures, la rémunération horaire est multipliée par 1,25.

- pour les heures effectuées entre 22 heures et 7 heures, ou effectuées le dimanche ou un jour férié, la rémunération horaire est multipliée par 2,5.

Ces majorations ne peuvent se cumuler.

L’indemnité exceptionnelle entre dans le champ d’application de l’exonération fiscale prévue au 5° du I de l’article 81 quater du code général des impôts et de la réduction de cotisations salariales de sécurité sociale prévue à l’article L. 241-17 du code de la sécurité sociale.

Ces heures supplémentaires ne peuvent faire l’objet d’une autre indemnisation de même nature.

A lire aussi :

Cour de Cassation, Chambre sociale, 04 avril 2006, Pourvoi n° : 04-44.549

La circonstance qu’un salarié, agissant comme représentant de l’employeur, procède au licenciement d’un autre salarié n’est pas de nature à le priver de la liberté de témoigner en justice en faveur de la personne dont le contrat de travail a été rompu.

Modalités Transmission Attestation Pôle Emploi

Le journal officiel vient de procéder à la publication d’un arrêté du 14 juin 2011 relatif aux conditions de transmission dématérialisée de l’attestation d’assurance chômage (Attestation Pôle Emploi, (...)

Sécurité sociale : la contrainte doit être précise

Dans un arrêt en date du 8 octobre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer, après avoir visé l’article L. 244-2 du code de la sécurité sociale, que toute contrainte décernée par le directeur d’un (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 21 octobre 2003, Pourvoi n° : 00-45.291

En l’absence de constation d’un manquement d’une salariée secrétaire médicale à son obligation contractuelle de confidentialité, l’exercice
d’une activité de "voyante tarologue", relevant de sa vie personnelle, ne peut en elle même constituer une faute.

Le versement du salaire ne peut être aléatoire

Dans un arrêt en date du 16 septembre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que le versement d’un salaire constitue la contrepartie nécessaire de la relation de travail.
Elle affirme ensuite (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 7 novembre 2006, N° de pourvoi : 05-42.323.

Résumé : Si la rupture du contrat de travail se situe à la date d’envoi de la lettre recommandée avec demande d’avis de réception notifiant le licenciement, le préavis ne court qu’à compter de la date (...)

La Cour de cassation protège l’emprunteur non averti.

Dans un arrêt en date du 18 septembre 2008, la première Chambre civile de la Cour de cassation vient d’affirmer qu’en présence d’emprunteurs non avertis, l’établissement de crédit a un devoir de mise en (...)

Augmentation TVA Triple Play Tarif Free

La lecture d’une interview donnée aux Echos par Xavier Niel permet d’apprendre que Free va répercuter sur le consommateur l’augmentation de la TVA qui le gouvernement souhaite voir appliquer sur les (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 28 avril 2006, Pourvoi n° : 03-47.171

1) Tenue de restituer leur exacte qualification aux faits et actes litigieux, une juridiction peut modifier le fondement juridique de la prétention dès lors qu’elle se fonde sur les faits mis dans le débat par la salariée qui invoquait le préjudice résultant des circonstances du licenciement.

2) Il n’y a pas méconnaissance du principe "à travail égal salaire égal" lorsque l’employeur justifie par des raisons objectives la différence des rémunérations allouées aux salariés qui effectuent un même travail ou un travail de valeur égale ; pour l’application de ce principe, la rémunération d’un même emploi, à condition de ne pas être inférieure à celle d’un salarié occupant cet emploi sous contrat de travail à durée indéterminée, peut tenir compte de la situation juridique du salarié dans l’entreprise.

Les conventions collectives et accords collectifs étendus au journal officiel du 31 juillet 2009.

Voici la liste des conventions collectives et des accords collectifs dont l’arrêté d’extension a été publié au journal officiel du 31 juillet 2009 :
Arrêté du 23 juillet 2009 portant extension d’un (...)

Répondre à cet article