David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Indice des prix à la consommation novembre 2009

Indice des prix à la consommation novembre 2009

mercredi 23 décembre 2009

Le journal officiel vient de publier un avis relatif à l’indice des prix à la consommation pour le mois de novembre 2009.

Selon cet avis, l’indice mensuel des prix à la consommation de l’ensemble des ménages s’établit à 119,64 en novembre 2009 (119,17 en novembre 2008 sur la base 100 en 1998).

L’indice mensuel des prix à la consommation, hors tabac, de l’ensemble des ménages s’établit à 118,31 en novembre 2009 (117,92 en novembre 2008 sur la base 100 en 1998).

L’indice mensuel des prix à la consommation, hors tabac, des ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé s’établit à 118,29 en novembre 2009 (117,90 en novembre 2008 sur la base 100 en 1998).

A lire aussi :

Cour de cassation, Chambre sociale, 11 juillet 2007, N° de Pourvoi : 06-41.765.

Selon l’article L. 122-3-4, alinéa 2, du code du travail, l’indemnité de précarité est égale à 10 % de la rémunération totale brute due au salarié ; toutefois, elle peut être réduite à 6 % par une convention ou un accord collectif étendu ou une convention ou un accord d’entreprise ou d’établissement, dès lors que des contreparties sont offertes à ces salariés, notamment sous la forme d’un accès privilégié à la formation professionnelle.

Le juge du fond, après avoir relevé que l’accord national du 25 février 2003 relatif à la formation professionnelle dans la métallurgie avait fixé à 6 % l’indemnité de précarité, peut décider que l’indemnité de précarité de 10 % est due lorsque l’employeur n’a jamais prétendu avoir proposé au salarié un accès à la formation professionnelle.

TVA 2011 Compensation Groupe de Sociétés

D’après Le Figaro, le projet de loi rectificative 2010 devrait comporter une mesure relative à la TVA et aux groupes de sociétés. Cette mesure fiscale devrait permettre de procéder à une compensation (...)

Détermination des missions de l’Observatoire national de la démographie des professions de santé

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2010-804 du 13 juillet 2010 relatif aux missions de l’Observatoire national de la démographie des professions de santé.
En effet, il est créé auprès (...)

Indice des prix à la consommation Juillet 2011

Le journal officiel vient de procéder à la publication de l’avis relatif à l’indice des prix à la consommation pour le mois de juillet 2011.
Selon cet avis, l’indice mensuel des prix à la consommation (...)

Des modifications pour la liste des activités artisanales.

La liste des activités relevant de l’artisanat avec leur correspondance dans le code de la nomenclature NAF vient d’être modifiée par le décret n° 2008-565 du 17 juin 2008 portant modification du décret (...)

Cour de cassation, Chambre commerciale, 28 octobre 2008, N° de pourvoi : 07-18.818.

Le banquier récepteur, chargé de l’encaissement d’un chèque, est tenu de vérifier la régularité apparente de l’endos apposé sur le titre.

Cour de cassation, Première chambre civile, 16 avril 2008, N° de Pourvoi : 07-14.891.

Il résulte de l’article 1076, alinéa 2 du code de procédure civile que l’époux qui a formé une demande en séparation de corps ne peut lui substituer une demande en divorce.

Légifrance invente la boucle sans fin.

L’un des apports de la nouvelle version de légifrance réside dans l’insertion de liens entre ses diverses données. Ceci permet, par exemple, lorsqu’on prend connaissance d’un décret de pouvoir accèder (...)

ISF Bouclier Fiscal Réforme 2011

Nicolas Sarkozy estimerait finalement nécessaire de toucher aux règles de l’impôt sur la fortune et du bouclier fiscal avant 2012 et l’élection présidentielle. Ainsi, la suppression du bouclier fiscal (...)

Cour de cassation, Première chambre civile, 6 février 2008, N° de Pourvoi : 06-16.498.

Il résulte de l’article 79-1, alinéa 2, du code civil que lorsqu’un enfant est décédé avant que sa naissance ait été déclarée à l’état civil et à défaut de production d’un certificat médical indiquant que l’enfant est né vivant et viable, l’officier de l’état civil établit un acte d’enfant sans vie qui énonce les jour, heure et lieu de l’accouchement et cet acte est inscrit à sa date sur les registres de décès.

L’article 79-1, alinéa 2, du code civil ne subordonne l’établissement d’un acte d’enfant sans vie ni au poids du foetus, ni à la durée de la grossesse.

Répondre à cet article