David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > L’Union nationale des propriétaires immobiliers, le droit opposable au (...)

L’Union nationale des propriétaires immobiliers, le droit opposable au logement et la garantie des risques locatifs.

mercredi 17 janvier 2007

Le 11 janvier 2007, l’Union nationale des propriétaires immobiliers a exprimé sur son site internet sa position sur le droit opposable au logement et la garantie des risques locatifs.

Elle affirme ne pas être hostile au principe de l’opposabilité, mais être résolument opposée à toute mesure d’accompagnement qui se traduirait par des réquisitions de logements ou des blocages (loyers, expulsions, reprises de logements …) car de telles mesures auraient immédiatement pour effets pervers d’inciter les bailleurs à renoncer à des locations ou à vendre. Selon l’UNPI, l’accompagnement du droit opposable au logement doit passer par le volontariat.

L’UNPI regrette également que la garantie des risques locatifs ne soit pas universelle, ce qui, selon elle, devrait contraindre des bailleurs à s’assurer, et pourrait entraîner un risque d’affaiblissement de la relation locative ainsi qu’une forte hausse des primes d’assurance.

Voir en ligne : Accès au site internet de l’UNPI

A lire aussi :

Conseil d’Etat, 22 octobre 1952, Sieur ***

Il appartient à la juridiction disciplinaire, saisie d’une plainte dirigée contre un praticien, de rechercher si les faits matériellement exacts résultant du dossier et sur lesquels l’intéressé a été mis à même de s’expliquer constituent une faute professionnelle, ladite juridiction, seule compétente pour infliger une sanction, n’est pas liée par les termes par lesquels l’auteur de la plainte définit les faits qu’il porte à sa connaissance et sa décision peut donner de ces faits une définition autre que celle proposée par le plaignant.

Comment lire un bulletin de paie (video)

Le bulletin de paie est un document indispensable, mais pas toujours très compréhensible.
NP_Video_AutoStart = "0" ; NP_AfficheLeCours(1060) ;
Cette vidéo donne des explications pour mieux le (...)

Les salariés prennent ils encore leurs congés ?

D’après cette vidéo, les salariés profitent de moins en moins des congés payés auxquels ils ont droit.

Pas de cumul d’indemnité.

Dans un arrêt en date du 12 mars 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer que l’indemnité pour inobservation de la procédure de licenciement ne se cumule pas avec l’indemnité (...)

Droits d’auteurs : rémunération due par les établissements qui diffusent une musique de sonorisation

Le journal officiel vient de publier la décision du 5 janvier 2010 de la commission prévue à l’article L. 214-4 du code de la propriété.
Cette décision prend effet le 1er février 2010.
Concernant les (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 29 mars 2006, N° de Pourvoi : 04-46.499.

Les articles 1°, le b) du paragraphe 2 de l’article 2, et l’article 11 de la Convention internationale du travail n° 158 concernant la cessation de la relation de travail à l’initiative de l’employeur adoptée à Genève le 22 juin 1982 et entrée en vigueur en France le 16 mars 1990, sont d’application directe devant les juridictions nationales.

La durée d’ancienneté de services continus inférieure à six mois pour exclure le droit à un préavis constitue une durée d’ancienneté raisonnable au sens de l’article 2 de la Convention internationale du travail n° 158.

Site de l’Association des Maires de France (amf.asso.fr)

Le site internet de l’Association des Maires de France (AMF) comporte de nombreux documents relatifs aux communes.
Il permet également de s’informer sur le fonctionnement de cette (...)

Le chemin d’exploitation n’a pas nécessairement un usage agricole

Dans un arrêt en date du 3 mai 2012 la troisième chambre civile de la cour de cassation vient d’approuver le raisonnement d’une cour d’appel qui avait estimé que la qualification de chemin (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 18 décembre 2007, N° de pourvoi : 06-44.548.

L’erreur commise par un juge dans l’application ou l’interprétation d’une règle de droit ne constitue pas une violation manifeste de l’article 12 du nouveau code de procédure civile, au sens de l’article 524 du même code.

Publication de l’arrêt de la Cour de cassation relatif à l’Ile de la tentation et aux contrats de travail.

Comme évoqué cet après midi, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient de rendre son arrêt relatif à l’Ile de la tentation, une émission de télé-réalité diffusée sur TF1, et aux contrats de travail (...)

Répondre à cet article