David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > L’aide au financement des dépenses liées à l’accès à un nouvel emploi et le (...)

L’aide au financement des dépenses liées à l’accès à un nouvel emploi et le montant du plafond de ressources.

lundi 12 mars 2007

Le journal officiel n° 60 du 11 mars 2007 vient de publier un arrêté du 8 mars 2007 fixant le montant du plafond de ressources prévu par le décret n° 2007-327 du 8 mars 2007 créant une aide au financement des dépenses liées à l’accès à un nouvel emploi dite « prêt jeunes avenir ».

Selon cet arrêté, le montant du plafond trimestriel de ressources est fixé à 3 000 euros pour une personne seule. Ce montant est augmenté de 1 500 euros pour la deuxième personne présente au foyer en sus du demandeur et de 900 euros par personne supplémentaire.

Voir en ligne : Consultation de l’arrêté du 8 mars 2007, sur le site légifrance

A lire aussi :

Sanctions 2011 Racolage sur Internet

Une incrimination et des sanctions spécifiques concernant des faits de racolage sur Internet pourraient prochainement être instaurées. En effet, le ministre de l’intérieur Claude Guéant estime que le (...)

Communes touristiques et stations classées : publication de 2 circulaires

Le journal officiel vient de publier :
la circulaire du 3 décembre 2009 relative aux communes touristiques et aux stations classées mentionnées dans le code du tourisme,
la circulaire du 3 (...)

Conseil d’État, contentieux, 1ère et 6ème sous-sections réunies, 06 décembre 2006, N° 287453.

Il ne peut être fait droit aux conclusions tendant à ce que le nom d’une partie ne soit pas mentionné lors de la publication de la décision de justice lorsque ne peuvent trouver à s’appliquer les conditions tenant à la sauvegarde de l’ordre public ou au respect de l’intimité des personnes ou de secrets protégés par la loi auxquelles l’article L. 731-1 du code de justice administrative subordonne la possibilité de déroger au principe de publicité des audiences énoncé à l’article L. 6 du même code, ce principe ainsi que celui de publicité des jugements figurant à l’article L. 10 impliquant nécessairement que toute personne puisse obtenir copie de la décision.

Swiss­Life lance une assurance pour protéger l’e-reputation de ses clients

Il existe déjà des entreprises qui proposent d’intervenir pour protéger la réputation numérique d’une personne en prenant les dispositions pour "faire le ménage" sur internet des données génantes. Cette (...)

Pas de confusion jour de repos RTT jour férié

Dans un arrêt en date du 26 octobre 2010, la Cour de cassation a affirmé que les jours de repos acquis au titre d’un accord d’aménagement et de réduction du temps de travail ne peuvent pas être (...)

Des précisions sur les sommes à verser au salarié non licencié dans le délai d’un mois en cas d’inaptitude.

Dans une décision en date du 21 novembre 2007, la Chambre sociale de la Cour de cassation a estimé qu’il résulte des dispositions de l’article L. 122-24- 4 du code du travail que si le salarié n’est (...)

Retenue douanière contraire à la constitution : Réforme 2011

Après la garde à vue, c’est au tour de la retenue douanière d’être sous le feu des critiques du conseil constitutionnel. En effet, dans une décision du 22 septembre (décision n° 2010-32 QPC), le Conseil (...)

Le temps et les délégations de pouvoir accordées aux commissions de recours amiable des organismes de sécurité sociale

Il est fréquent de constater que lorsqu’un recours amiable est effectué auprès d’une commission de recours amiable d’un organisme de sécurité sociale, cette commission statue elle même sur le recours qui lui a été soumis et notifie sa propre décision, alors qu’elle ne peut effectuer ces actes qu’à condition de disposer d’une délégation dont les effets sont toujours en vigueur.

Le médiateur européen formule des remontrances à l’encontre de la Commission européenne

Dans un discours, en date du 06 septembre 2001, le médiateur européen a formulé des remontrances à l’encontre de la commission européenne.
Les propos du médiateur européen résultent de la publication (...)

La sanction de l’engagement de caution disproportionné

Dans un arrêt en date du 22 juin 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que la sanction du caractère manifestement disproportionné de l’engagement de la caution est l’impossibilité pour le (...)

Répondre à cet article