David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > L’appréciation des difficultés économiques au sein d’un groupe de (...)

L’appréciation des difficultés économiques au sein d’un groupe de sociétés.

mercredi 8 juillet 2009

Dans un arrêt en date du 23 juin 2009 relatif à un licenciement économique, la Cour de cassation vient d’affirmer que la spécialisation d’une entreprise dans le groupe ou son implantation dans un pays différent de ceux où sont situées les autres sociétés du groupe ne suffit pas à exclure son rattachement à un même secteur d’activité, au sein duquel doivent être appréciées les difficultés économiques.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre sociale, 23 juin 2009, N° de pourvoi : 07-45.668.

LA COUR,

Sur le moyen unique, pris en sa première branche :

Vu l’article L. 1233-3 du code du travail

Attendu, selon l’arrêt attaqué, que M. X..., engagé en 1970 par la société Produits chimiques Péchiney et passé au service de la Société chimique de la Courneuve, devenue la société Calcic Spécialités, où il exerçait en dernier lieu les fonctions de directeur, chargé notamment des matières plastiques et caoutchouc, a été licencié le 22 avril 2003 pour motif économique ;

Attendu que pour dire que le licenciement reposait sur une cause réelle et sérieuse et débouter le salarié de ses demandes, l’arrêt retient que la société Calcic Spécialités opérait sur le marché français, ce qui n’autorisait pas à estimer que son secteur d’activité était identique à celui des autres filiales installées dans huit autres pays européens ; que le secteur d’activité de l’entreprise se distingue encore des autres entités exerçant sur le territoire français, les sociétés Calcic Est et Calcic Centre distribuant des produits chimiques de base et Calcic technique des produits techniques ; qu’ainsi, en raison de la spécificité de son activité, les difficultés économiques devaient s’apprécier au niveau de la société Calcic Spécialités et qu’il ne saurait dès lors lui être fait grief de ne pas avoir communiqué les éléments comptables de l’ensemble des entreprises du groupe ;

Qu’en statuant ainsi, alors que la spécialisation d’une entreprise dans le groupe ou son implantation dans un pays différent de ceux où sont situées les autres sociétés du groupe ne suffit pas à exclure son rattachement à un même secteur d’activité, au sein duquel doivent être appréciées les difficultés économiques, la cour d’appel a violé le texte susvisé ;

PAR CES MOTIFS et sans qu’il soit nécessaire de statuer sur la seconde branche :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 25 octobre 2007, entre les parties, par la cour d’appel de Paris ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel de Paris, autrement composée (...).

A lire aussi :

Fait générateur des cotisations sociales et rappel de rémunération suite à une décision de justice

Dans un arrêt en date du 25 avril 2013 la deuxième chambre civile de la cour de cassation a affirmé, après avoir visé l’article 1315 du code civil et les articles L. 242-1 et R. 243-6 du code de la (...)

Suppression Publicité France Télévisions Journée

La commission mixte paritaire s’est réunie concernant le projet de budget 2011. Elle vient de décider de prévoir la suppression de la publicité sur France Télévisions au cours de la journée à partir du (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 11 juillet 2007, N° de pourvoi : 06-42.128.

Au regard de l’application du principe "à travail égal, salaire égal", la seule circonstance que les salariés aient été engagés avant ou après la dénonciation d’un accord collectif ne saurait justifier des différences de traitement entre eux, à la seule exception de celles résultant, pour les salariés engagés avant la dénonciation, des avantages individuels acquis par ces derniers, conformément à l’article L. 132-8, alinéa 6, du code du travail, lesquels ont pour objet de compenser, en l’absence de conclusion d’un accord de substitution, le préjudice qu’ils subissent du fait de la dénonciation de l’accord collectif dont ils tiraient ces avantages ; en conséquence les salariés engagés après la date de dénonciation de l’accord ne peuvent prétendre à la rémunération résultant, pour les salariés engagés avant cette date, du maintien de leurs avantages individuels acquis.

Cour de Cassation, Chambre sociale, 11 octobre 2006, N° de pourvoi : 05-42.632.

La possibilité donnée à l’employeur de conclure avec le même salarié des contrats à durée déterminée successifs pour remplacer un ou des salariés absents ou dont le contrat de travail est suspendu ne peut avoir pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise ; il en résulte que l’employeur ne peut recourir de façon systématique aux contrats à durée déterminée de remplacement pour faire face à un besoin structurel de main-d’œuvre.

Les arrêts : comment les comprendre et les commenter

Le commentaire d’arrêt est un examen classique en faculté de droit, qui a tendance a désorienter les étudiants, surtout en première année.
Pour les aider, voici deux liens intéressants :
avant de (...)

Site Info EIRL (www.infoeirl.fr)

Ce site permet d’obtenir des informations concernant l’Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) : régime fiscal, régime social, création, responsabilité, (...)

La partie réglementaire du Code de l’action sociale et des familles

Le décret n° 2004-1136 relatif au code de l’action sociale et des familles et le décret n° 2004-1137 du 21 octobre 2004 relatif à certaines dispositions réglementaires du code de l’action sociale et des (...)

Comment licencier un salarié pendant un arrêt de travail suite à un accident du travail

Dans un arrêt en date du 25 mai 2011, la chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer, après avoir visé les articles L. 1232-6 et L. 1226-9 du code du travail que :
l’employeur est tenu (...)

Taux Cotisation AGS 2012

Alors que de nombreux taux sont modifiés en ce début d’année 2012 il n’en va pas de même du taux de cotisation AGS.
En effet le Conseil d’administration de l’AGS n’a pas procédé à une augmentation de (...)

Réforme de la procédure pénale incompatible avec les droits de l’homme

Malgré les explications gouvernementales, la réforme de la procédure pénale telle qu’elle est actuellement envisagée être semble absolument incompatible avec le respect des droits de l’Homme.
En effet, (...)

Répondre à cet article