David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > L’employeur doit fournir le travail convenu au salarié.

L’employeur doit fournir le travail convenu au salarié.

dimanche 12 juillet 2009

Dans un arrêt en date du 30 juin 2009 la Cour de cassation vient d’affirmer que l’employeur a l’obligation de fournir le travail convenu.

Au cas d’espèce, le salarié était dans l’impossibilité de travailler, son camion étant dans un garage fermé à clé et inaccessible.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre sociale, 30 juin 2009, N° de pourvoi : 08-42.751.

LA COUR,

Attendu, selon l’arrêt attaqué, que M. X... a été engagé en qualité de chauffeur de poids lourds le 1er mars 1993 par la société Le Vidangeur ; que depuis le 3 mars 1997, il bénéficiait d’un contrat à temps partiel ; qu’estimant avoir été empêché de reprendre son emploi à son retour de congés le 2 octobre 2000, le camion qu’il conduisait habituellement étant inaccessible, et n’ayant pas fait l’objet d’une procédure de licenciement, il a saisi la juridiction prud’homale le 26 février 2002 ;

Sur le premier moyen :

Vu les articles L. 3123-14 et L. 3123-17 du code du travail ;

Attendu que pour rejeter la demande en paiement d’heures "supplémentaires", l’arrêt retient que l’employeur, qui a fait l’objet de contrôles de la part des organismes sociaux, rapporte la preuve qu’il y a lieu de s’en tenir aux horaires figurant sur les bulletins de paie et que ceux-ci sont l’application du contrat de travail à temps partiel écrit dont le salarié ne demande pas la requalification ;

Qu’en se déterminant ainsi, sans rechercher, comme elle y était invitée, si en présence d’un contrat de travail à temps partiel conclu le 3 mars 1997, les bulletins de paie mentionnant 169 heures mensuelles entre mars 1997 et octobre 1998, ne justifiaient pas la demande du salarié, la cour d’appel n’a pas donné de base légale au regard des textes susvisés ;

Sur le second moyen :

Vu l’article L. 1231-1 du code du travail ;

Attendu que pour qualifier la rupture du contrat de travail de prise d’acte produisant les effets d’une démission, l’arrêt retient que le salarié n’a plus été sollicité à compter du 2 octobre 2000 par l’employeur pour reprendre son poste et n’a pas non plus fait l’objet d’une procédure de licenciement ;

Attendu cependant que l’employeur a l’obligation de fournir le travail convenu ;

Qu’en statuant comme elle a fait, alors qu’il résultait de ses constatations que le salarié était dans l’impossibilité de travailler, son camion étant dans un garage fermé à clé et inaccessible, la cour d’appel, qui ne pouvait en déduire que le salarié avait pris l’initiative de cesser le travail alors qu’il ne pouvait plus accéder à son outil de travail, a violé le texte susvisé ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 10 septembre 2007, entre les parties, par la cour d’appel de Basse-Terre ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel de Fort-de-France (...).

A lire aussi :

Absence de demande d’annulation de la rupture conventionnelle dans un délai d’une année : la demande en résiliation judiciaire devient sans objet

Dans un arrêt en date du 10 avril 2013 la chambre sociale de la cour de cassation vient d’affirmer que lorsque l’annulation d’une rupture conventionnelle n’a pas été demandée dans le délai d’une année (...)

L’indemnisation des gardes effectuées par les internes, les résidents en médecine et les étudiants désignés pour occuper provisoirement un poste d’interne

L’indemnisation des gardes effectuées par les internes, les résidents en médecine et les étudiants désignés pour occuper provisoirement un poste d’interne dans les établissements publics de santé autres (...)

Indicespro (indicespro.insee.fr)

Le site IndicesPro est un site de l’Insee particulièrement pratique pour prendre connaissance de divers indices.
Il est possible de consulter les indices suivants :
Indices de prix de production (...)

Lancement du prix de la Revue Lamy de la concurrence

Les éditions Lamy / Wolters Kluwer France viennent d’annoncer le lancement du prix de la Revue Lamy de la concurrence, opération menée en partenariat avec l’Autorité de la Concurrence.
La clôture des (...)

Système d’éclairage de jour obligatoire pour les voitures 7 février

La Commission européenne vient d’annoncer que la directive 2008/89/EC relative à l’obligation d’équiper les véhicules de feux de jour à allumage automatique est rentrée en vigueur le lundi 7 février (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 10 mars 2004, Pourvoi n° : 01-44.750

Si l’employeur peut sans motif et sans formalité mettre fin à la période d’essai, il doit, lorsqu’il invoque un motif disciplinaire, respecter la procédure disciplinaire.

L’obligation de dénoncer les vols dans l’entreprise

La Cour de cassation vient de rendre ce 1er décembre 2011 un arrêt duquel il résulte qu’un salarié témoin d’un vol doit le porter à la connaissance de son employeur s’il ne veut pas risquer d’être (...)

La reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité

Le journal officiel n° 119 du 23 mai 2001 vient de publier la loi n° 2001-434 du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre (...)

Interdiction des chatiments corporels : l’avis de l’UMP (vidéo)

Ces vidéos permettent de prendre connaissance de l’avis de plusieurs députés de l’UMP (Edwige Antier, Hervé Mariton, David Douillet) concernant l’opportunité d’une loi interdissant les châtiments (...)

Bail commercial : comment mettre la taxe d’enlèvement des ordures ménagères à la charge du preneur

Dans un arrêt en date du 13 juin 2012 la troisième chambre civile de la cour de cassation vient d’affirmer, au visa de l’article 1134 du code civil, que, s’agissant d’un bail commercial, la taxe (...)

Répondre à cet article