David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > L’employeur doit fournir le travail convenu au salarié.

L’employeur doit fournir le travail convenu au salarié.

dimanche 12 juillet 2009

Dans un arrêt en date du 30 juin 2009 la Cour de cassation vient d’affirmer que l’employeur a l’obligation de fournir le travail convenu.

Au cas d’espèce, le salarié était dans l’impossibilité de travailler, son camion étant dans un garage fermé à clé et inaccessible.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre sociale, 30 juin 2009, N° de pourvoi : 08-42.751.

LA COUR,

Attendu, selon l’arrêt attaqué, que M. X... a été engagé en qualité de chauffeur de poids lourds le 1er mars 1993 par la société Le Vidangeur ; que depuis le 3 mars 1997, il bénéficiait d’un contrat à temps partiel ; qu’estimant avoir été empêché de reprendre son emploi à son retour de congés le 2 octobre 2000, le camion qu’il conduisait habituellement étant inaccessible, et n’ayant pas fait l’objet d’une procédure de licenciement, il a saisi la juridiction prud’homale le 26 février 2002 ;

Sur le premier moyen :

Vu les articles L. 3123-14 et L. 3123-17 du code du travail ;

Attendu que pour rejeter la demande en paiement d’heures "supplémentaires", l’arrêt retient que l’employeur, qui a fait l’objet de contrôles de la part des organismes sociaux, rapporte la preuve qu’il y a lieu de s’en tenir aux horaires figurant sur les bulletins de paie et que ceux-ci sont l’application du contrat de travail à temps partiel écrit dont le salarié ne demande pas la requalification ;

Qu’en se déterminant ainsi, sans rechercher, comme elle y était invitée, si en présence d’un contrat de travail à temps partiel conclu le 3 mars 1997, les bulletins de paie mentionnant 169 heures mensuelles entre mars 1997 et octobre 1998, ne justifiaient pas la demande du salarié, la cour d’appel n’a pas donné de base légale au regard des textes susvisés ;

Sur le second moyen :

Vu l’article L. 1231-1 du code du travail ;

Attendu que pour qualifier la rupture du contrat de travail de prise d’acte produisant les effets d’une démission, l’arrêt retient que le salarié n’a plus été sollicité à compter du 2 octobre 2000 par l’employeur pour reprendre son poste et n’a pas non plus fait l’objet d’une procédure de licenciement ;

Attendu cependant que l’employeur a l’obligation de fournir le travail convenu ;

Qu’en statuant comme elle a fait, alors qu’il résultait de ses constatations que le salarié était dans l’impossibilité de travailler, son camion étant dans un garage fermé à clé et inaccessible, la cour d’appel, qui ne pouvait en déduire que le salarié avait pris l’initiative de cesser le travail alors qu’il ne pouvait plus accéder à son outil de travail, a violé le texte susvisé ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 10 septembre 2007, entre les parties, par la cour d’appel de Basse-Terre ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel de Fort-de-France (...).

A lire aussi :

Cadeaux offerts aux salariés : actualisation de la valeur modique pour l’exclusion de l’assiette de l’impôt sur le revenu

Une instruction du 15 janvier 2010 relative à l’exclusion de l’assiette de l’impôt sur le revenu des cadeaux d’une valeur modique offerts par l’entreprise à ses salariés vient d’être publiée (5 F-4-10 (...)

L’action en justice de plus en plus chère

Le ministère de la justice recherche de nouvelles sources de financement pour l’aide juridictionnelle. Actuellement il semblerait que le ministre de la justice Michel Mercier va dans le sens de (...)

Tribunal de Grande Instance de Paris, 3ème chambre, 1ère section, 29 mai 2002, S.A. SPPI, Madame V. F. B., Madame S. C. F., Madame A. E. M. B., Madame M. A. S., Madame S. L., Madame J. R. J., Madame H.G. Intervenant volontaire c./ Société FOX MEDIA

L’article L 122-4 du code de la propriété intellectuelle vise le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit seuls à la reproduction et à la représentation de l’oeuvre dont ils sont titulaires et l’engagement d’un annonceur de diffuser sur son site internet les photographies en cause ne saurait valoir autorisation de la société, titulaire des droits sur ces dernières, de les voir reproduire par des tiers.

Si l’atteinte à la vie privée des demanderesses n’est d’autre part pas établie alors que les photographies ont été prises dans l’exercice de leur activité professionnelle, il n’en demeure pas moins que toute personne a sur son image et sur l’utilisation qui en est faite un droit absolu qui lui permet de s’opposer à sa reproduction et à sa diffusion sans son autorisation expresse et quelque soit le support utilisé.

Les contrats d’artiste interprète conclus par les demanderesses ne permettaient l’exploitation de leur image que sur un site et celles ci sont donc bien fondées à faire état de leur désaccord quant à l’exploitation de leurs photographies sur un autre support compte tenu du droit dont elles disposent sur leur image dont les reproductions, attractives ou suggestives n’ont pas de finalité informative.

La hausse du tarif des prestations des établissements accueillant des personnes âgées : le ministre corrige son erreur.

Dans un billet antérieur j’avais mentionné que l’arrêté du 18 décembre 2008 relatif à la hausse du tarif des prestations des établissements accueillant des personnes âgées comportait une erreur puisqu’il (...)

Lorsque le licenciement pour port de boucles d’oreilles est discriminatoire

Dans un arrêt en date du 11 janvier 2012 la chambre sociale de la Cour de cassation vient d’approuver le raisonnement d’une Cour d’appel qui avait estimé qu’est discriminatoire le licenciement d’un (...)

Taux de la contribution exceptionnelle et temporaire 2010

Pour l’année 2010, le taux de la contribution exceptionnelle et temporaire (CET) reste fixé à 0,35 %.
La répartition est la suivante : 0,22 % de part patronale et 0,13 % de part (...)

Professions agricoles et assiette des cotisations.

Dans un arrêt en date du 06 mars 2008, la 2ème Chambre civile de la Cour de cassation vient d’estimer que les revenus soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et (...)

Indemnité requalification CDD en CDI : impossible d’y échapper

Dans un arrêt en date du 18 mai 2011, la chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirmer, au visa de l’article L. 1245-2 du code du travail, que le droit à l’indemnité de requalification d’un (...)

Aéroport Seuil 2011 Dispense Certificat Sécurité Aéroportuaire

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 3 mars 2011 fixant le seuil de trafic prévu dans le code des transports.
D’après ce texte, l’exploitant de tout aérodrome dont le trafic annuel a été (...)

Publication de l’Introduction au Droit Montchrestien

Certains ont une vision un peu péjorative de l’introduction au Droit, peut être en raison de la présence du mot "Introduction" dans son intitulé, terme qui impliquerait un manque de connaissances (...)

Répondre à cet article