David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > La Cour de cassation indique les conditions pour que le préposé conducteur (...)

La Cour de cassation indique les conditions pour que le préposé conducteur n’indemnise pas la victime

mercredi 10 juin 2009

Dans un arrêt en date du 28 mai 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que n’est pas tenu à indemnisation à l’égard de la victime le préposé conducteur d’un véhicule de son commettant impliqué dans un accident de la circulation qui agit dans les limites de la mission qui lui a été impartie.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre civile 2, 28 mai 2009, N° de pourvoi : 08-13.310 ;

LA COUR,

Sur le premier moyen, pris en sa seconde branche :

Vu les articles 1384, alinéa 5, du code civil et 1er et 2 de la loi n° 85-677 du 5 juillet 1985 ;

Attendu que n’est pas tenu à indemnisation à l’égard de la victime le préposé conducteur d’un véhicule de son commettant impliqué dans un accident de la circulation qui agit dans les limites de la mission qui lui a été impartie ;

Attendu, selon l’arrêt attaqué et les productions, qu’un accident de la circulation survenu le 29 septembre 1992, a mis en cause le véhicule conduit par M. X..., appartenant à son employeur, la société Jacques terrassements location (JLT) et celui conduit par M. Y... ; qu’ayant été blessé, ce dernier, après trois ordonnances de référé prononcées pour la conduite des opérations d’expertises, a assigné le 27 mai 2004 M. X... en responsabilité et indemnisation ; que le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages est intervenu à l’instance ;

Attendu que pour condamner M. X... à indemniser M. Y... sur le fondement des dispositions de la loi du 5 juillet 1985, l’arrêt énonce que cette loi s’applique au préposé conducteur si le véhicule qu’il conduit est impliqué dans l’accident de la circulation à l’occasion duquel une victime, en l’espèce M. Y..., est blessée, ce préposé ayant la possibilité d’appeler dans la cause son employeur, propriétaire du véhicule, en sa qualité de civilement responsable ; que M. X... n’a pas appelé en cause la société JLT, civilement responsable, et que la victime n’a pas à supporter les effets de cette situation sur son indemnisation ;

Qu’en statuant ainsi, après avoir constaté que M. X... conduisait dans l’exercice de sa mission un véhicule de l’entreprise qui l’employait, la cour d’appel a violé les textes susvisés ;

PAR CES MOTIFS, et sans qu’il y ait lieu de statuer sur les autres griefs du pourvoi :

CASSE ET ANNULE, sauf en ce qu’il a dit que M. Y... avait droit à la réparation intégrale du préjudice corporel, l’arrêt rendu le 5 décembre 2007, entre les parties, par la cour d’appel d’Aix-en-Provence ; remet, en conséquence, sauf sur ce point, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence, autrement composée (...).

A lire aussi :

Publication du plafond de la sécurité sociale pour 2010

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 18 novembre 2009 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2010.
En conséquence, pour les rémunérations ou gains versés du 1er janvier au (...)

Droit des marques : le signe déceptif n’est pas susceptible d’acquérir un caractère distinctif par l’usage

Dans un arrêt en date du 13 octobre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que le signe déceptif n’est pas susceptible d’acquérir un caractère distinctif par l’usage.
Elle affirme ensuite que (...)

Vers un renforcement du secret professionnel des notaires

Christian Lefevbre, Président de la Chambre des notaires de Paris, vient de réagir suite à la divulgation dans la presse de données concernant le testament de Liliane Bettencourt.
Il estime (...)

Des cotisations syndicales (presque) gratuites.

L’adhésion à un syndicat implique le versement d’une cotisation. Aussi serait il appréciable de tirer avantage des règles du droit fiscal relatives à l’impôt sur le revenu, puisque les cotisations syndicales ouvrent droit à une réduction d’impôt et constituent des frais professionnels déductibles au titre des frais réels.

Jean Louis Masson contre l’absence de gratuité des numéros des services sociaux

Jean Louis Masson, le sénateur de la Moselle qui a fait beaucoup parler de lui en raison de sa proposition de loi contre l’anonymat des blogueurs (lire la news) revient aujourd’hui dans l’actualité. (...)

Le Bulletin officiel de la propriété industrielle diffusé sous forme électronique.

Le journal officiel n° 53 du 3 mars 2007 vient de publier le décret n° 2007-280 du 1er mars 2007 modifiant le code de la propriété intellectuelle.
Ce texte prévoit notamment que la publication des (...)

Enseignement : conséquence sur le contrat de travail du retrait d’une partie des fonctions

Dans un arrêt en date du 3 février 2010, la Cour de cassation vient d’approuver une Cour d’appel qui avait estimé qu’une salariée pouvait prendre acte de la rupture de son contrat de travail, laquelle (...)

Les arrêts : comment les comprendre et les commenter

Le commentaire d’arrêt est un examen classique en faculté de droit, qui a tendance a désorienter les étudiants, surtout en première année.
Pour les aider, voici deux liens intéressants :
avant de (...)

Ouverture du congrés de la CFDT (vidéo)

Le congrès de la CFDT a débuté hier, avec à l’ordre du jour le débat sur les retraites.

Licenciement pour inaptitude : étendue de l’obligation de reclassement

Dans un arrêt en date du 9 décembre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que si le salarié est déclaré, à l’issue des périodes de suspension du contrat de travail consécutives à une maladie ou un (...)

Répondre à cet article