David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > La prévention des conséquences sociales des mutations économiques.

La prévention des conséquences sociales des mutations économiques.

dimanche 29 avril 2007

Le journal officiel n° 99 du 27 avril 2007 vient de publier le décret n° 2007-603 du 25 avril 2007 pris pour l’application du II de l’article L. 320-2 du code du travail.

Ce texte ajoute un nouveau chapitre dans le code du travail, relatif à la gestion de l’emploi et des compétences et à la prévention des conséquences sociales des mutations économiques.

Ce chapitre comporte les articles D 320-1 à D 320-4 du Code du travail.

Il résulte de ces dispositions que l’autorité administrative compétente mentionnée au 1° du II de l’article L. 320-2 est le préfet du département où est situé le siège social de l’entreprise et que sans préjudice de la formalité de dépôt des accords, il appartient à l’employeur de transmettre l’accord collectif mentionné au II de l’article L. 320-2 à cette autorité administrative compétente.

Si la qualification d’emploi menacé retenue par l’accord collectif paraît à l’autorité administrative compétente insuffisamment fondée sur des éléments objectifs, celle-ci peut demander à l’employeur dans le mois suivant la transmission de l’accord de lui fournir des éléments complémentaires permettant de justifier cette qualification.

Lorsque l’employeur ne fournit pas d’éléments suffisants dans le mois suivant la demande, l’autorité administrative s’oppose à la qualification d’emploi menacé, pour tout ou partie des emplois qualifiés comme tels par l’accord collectif.

L’emploi est qualifié de stable lorsque le salarié dont le contrat est rompu a conclu avec un nouvel employeur un contrat à durée indéterminée, un contrat à durée déterminée de six mois ou plus, un contrat de travail temporaire de six mois ou plus, ou lorsqu’il a créé ou repris une entreprise. Le nouvel employeur ne peut appartenir au même groupe que l’employeur d’origine.

L’employeur ou son représentant et des représentants des salariés participent au comité de suivi. L’autorité administrative compétente, ou son représentant, assiste aux réunions du comité de suivi.

Le comité de suivi étudie les conditions de mise en oeuvre de l’accord collectif. Il valide les projets individuels de reclassement des salariés en s’assurant de leur réalité. En cas de création ou de reprise d’entreprise, la validation du projet est subordonnée à la constatation de l’exercice de la nouvelle activité et à sa poursuite pendant au moins six mois après la date de création ou de reprise.

Un bilan de mise en oeuvre des actions prévues dans l’accord collectif est transmis à l’issue de chaque réunion du comité de suivi à l’autorité administrative compétente.

Voir en ligne : Consultation, sur le site légifrance, du décret n° 2007-603

A lire aussi :

Programme et modalités de formation des surveillants de port et des auxiliaires de surveillance

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 27 novembre 2009 définissant le programme et les modalités de formation des surveillants de port et des auxiliaires de surveillance.
Selon ce texte, (...)

L’aménagement des dispositions relatives au contrat à durée déterminée afin de favoriser le retour à l’emploi des salariés âgés.

Le décret n° 2006-1070 du 28 août 2006 aménageant les dispositions relatives au contrat à durée déterminée afin de favoriser le retour à l’emploi des salariés âgés vient d’être publié par le journal (...)

Le guide du créateur d’entreprise

Le guide du créateur d’entreprise est un ouvrage rédigé par Philippe Gorre qui a été publié aux éditions du Puits Fleuri au début du mois d’avril 2009.
Ce guide souhaite accompagner le futur créateur (...)

La Cour de cassation apporte des précisions sur la consultation des délégués du personnel lors d’un licenciement pour inaptitude suite à une accident du travail (Soc., 8 avril 2009, N° 07-44.307)

L’avis des délégués du personnel doit être recueilli avant que la procédure de licenciement d’un salarié déclaré par le médecin du travail inapte à son emploi en conséquence d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle ne soit engagée.

Hadopi : le texte de la honte (video)

Alors que les débats relatif au projet de loi Création et Internet ne sont pas terminés, voici une excellente vidéo de bakchich.tv qui montre les incohérences de cette loi et les risques encourus par (...)

Un arrêté fixe les unités de production concernées par le recensement général de l’agriculture en 2010

Un arrêté du 11 mai 2009 fixant les unités de production concernées par le recensement général de l’agriculture en 2010 vient d’être publié au journal officiel.
Outre les unités de production agricole (...)

Conditions pour l’accès au stage préparatoire aux professions juridiques d’un État membre

Dans un arrêt en date du 10 décembre 2009 (affaire C-345/08), rendu suite à des questions préjudicielles posées par le Tribunal administratif de Schwerin (Allemagne), la Cour de justice de l’Union (...)

Rémunérations annuelles garanties : extension d’un accord dans le secteur des industries métallurgiques du Loiret

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 4 mars 2010 portant extension d’un accord conclu dans le cadre de la convention collective des industries métallurgiques du Loiret (n° 1966).
En (...)

Cour de Cassation, Chambre civile 1, 7 novembre 2006, N° de pourvoi : 05-12.788.

Le droit de chacun au respect de sa vie privée s’étend à la présentation interne des locaux constituant le cadre de son habitat et l’utilisation faite des photographies qui en sont prises demeure soumise à l’autorisation de la personne concernée.

e-Barreau : toutes les informations utiles avec le Barreau de Paris

Le site Internet de l’Ordre des avocats de Paris dispose d’un espace qui permet de consulter de nombreuses informations pour comprendre le fonctionnement d’e-barreau.
Avec cet espace web il est (...)

Répondre à cet article