David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > La prévention des conséquences sociales des mutations économiques.

La prévention des conséquences sociales des mutations économiques.

dimanche 29 avril 2007

Le journal officiel n° 99 du 27 avril 2007 vient de publier le décret n° 2007-603 du 25 avril 2007 pris pour l’application du II de l’article L. 320-2 du code du travail.

Ce texte ajoute un nouveau chapitre dans le code du travail, relatif à la gestion de l’emploi et des compétences et à la prévention des conséquences sociales des mutations économiques.

Ce chapitre comporte les articles D 320-1 à D 320-4 du Code du travail.

Il résulte de ces dispositions que l’autorité administrative compétente mentionnée au 1° du II de l’article L. 320-2 est le préfet du département où est situé le siège social de l’entreprise et que sans préjudice de la formalité de dépôt des accords, il appartient à l’employeur de transmettre l’accord collectif mentionné au II de l’article L. 320-2 à cette autorité administrative compétente.

Si la qualification d’emploi menacé retenue par l’accord collectif paraît à l’autorité administrative compétente insuffisamment fondée sur des éléments objectifs, celle-ci peut demander à l’employeur dans le mois suivant la transmission de l’accord de lui fournir des éléments complémentaires permettant de justifier cette qualification.

Lorsque l’employeur ne fournit pas d’éléments suffisants dans le mois suivant la demande, l’autorité administrative s’oppose à la qualification d’emploi menacé, pour tout ou partie des emplois qualifiés comme tels par l’accord collectif.

L’emploi est qualifié de stable lorsque le salarié dont le contrat est rompu a conclu avec un nouvel employeur un contrat à durée indéterminée, un contrat à durée déterminée de six mois ou plus, un contrat de travail temporaire de six mois ou plus, ou lorsqu’il a créé ou repris une entreprise. Le nouvel employeur ne peut appartenir au même groupe que l’employeur d’origine.

L’employeur ou son représentant et des représentants des salariés participent au comité de suivi. L’autorité administrative compétente, ou son représentant, assiste aux réunions du comité de suivi.

Le comité de suivi étudie les conditions de mise en oeuvre de l’accord collectif. Il valide les projets individuels de reclassement des salariés en s’assurant de leur réalité. En cas de création ou de reprise d’entreprise, la validation du projet est subordonnée à la constatation de l’exercice de la nouvelle activité et à sa poursuite pendant au moins six mois après la date de création ou de reprise.

Un bilan de mise en oeuvre des actions prévues dans l’accord collectif est transmis à l’issue de chaque réunion du comité de suivi à l’autorité administrative compétente.

Voir en ligne : Consultation, sur le site légifrance, du décret n° 2007-603

A lire aussi :

Le blog de Maître BAUER Michèle (avocats.fr/space/michele.bauer)

Voici un blog intéressant découvert au hasard de mes recherches sur internet.
Sur ce blog, qui me semble régulièrement mis à jour, Maître Michèle BAUER diffuse plusieurs billets qui recoupent son (...)

Trêve Hivernale Expulsion Locative Date Durée

La trève hivernale concernant les expulsions locatives a débuté ce samedi 30 octobre 2010 à 21 heures. Elle va durer jusqu’au 15 mars 2011.
Pendant cette période les expulsions de locataires ne vont (...)

Multiplication des tentatives de phising : c’est au tour de la direction générale des finances publiques

Dans un communiqué, la direction générale des finances publiques informe les contribuables de l’existence de courriers électroniques frauduleux (technique dite du phishing)
En effet, des courriers (...)

Augmentation PV Stationnement 2011 : Où en est on ?

A l’Assemblée Nationale, l’amendement qui visait à augmenter le montant de l’amende pour mauvais stationnement afin de la faire passer de 11 euros à 20 euros appartient désormais au passé. Le risque (...)

Les cas de rupture du contrat de travail à durée déterminée sont limitatifs et d’ordre public.

Sauf accord des parties, le contrat de travail à durée déterminée ne peut être rompu avant l’échéance du terme qu’en cas de faute grave ou de force majeure

Les décisions du TASS en matière de CSG et CRDS sont toujours susceptibles d’appel.

Dans un arrêt rendu le 7 février 2008, la deuxième Chambre civile de la Cour de cassation pose en principe, après avoir visé les articles L. 136-5, V du code de la sécurité sociale et 14, III de (...)

La procédure applicable en cas d’impayés des factures d’électricité, de gaz, de chaleur et d’eau.

Le journal officiel n° 0189 du 14 août 2008 vient de publier le décret n° 2008-780 du 13 août 2008 relatif à la procédure applicable en cas d’impayés des factures d’électricité, de gaz, de chaleur et (...)

Taxe Habitation 2010 Rappel Date Paiement

Il est possible de procéder au paiement de la taxe d’habitation jusqu’au 15 novembre 2010. Afin d’avoir un délai supplémentaire de quelques jours vous pouvez procéder à un paiement par internet. Dans (...)

Riverain Site Seveso Réduction Crédit Impôt 2011 Montant

Alors que les députés avait baissé de 40 à 15 % le crédit d’impôt dont bénéficient les riverains des sites Seveso, un amendement vient d’être adopté par le Sénat dont le contenu restreint cette baisse sans (...)

Légimobile : légifrance en version mobile

Une version de légifrance adaptée au téléphone mobile va être disponible au plus tard le 31 juillet 2010.
Légimobile doit rendre consultable sur les mobiles les textes publiés au journal officiel, les (...)

Répondre à cet article