David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Livre de droit > La protection et la défense des marques sur Internet

La protection et la défense des marques sur Internet

dimanche 15 janvier 2012

Au début était l’Internet sans les marques ou du moins avec très peu de marques. C’était le temps des pages personnelles et des vitesses de navigation extrêmement lentes. Ensuite les marques se sont de plus en plus intéressées à Internet et celui-ci est devenu un nouveau territoire à conquérir. Les marques sont désormais omniprésentes sur Internet. Chaque propriétaire d’une marque doit veiller à la protéger contre les atteintes dont elle peut être l’objet sur Internet. Il doit également assurer la défense de cette marque. Il doit aussi valoriser cette marque comme un autre investissement.

Les éditions Lamy viennent de procéder à la publication d’un ouvrage de Nathalie Dreyfus intitulé "Marques et Internet : Protection, valorisation, défense" qui recoupe ces problématiques. Cet ouvrage dresse un rappel de l’histoire d’internet avant de s’intéresser à la publicité sur les moteurs de recherche, domaine où il est bien évidemment impossible de passer sous silence le cas Google Adwords. il traite ensuite des réseaux sociaux avant de s’intéresser aux problématiques communes aux Web 1.0 et 2.0.

A lire aussi :

Licenciement économique Réorganisation Condition

Dans un arrêt en date du 1er février 2011, la chambre sociale de la Cour de cassation vient d’affirme que pour avoir une cause économique, le licenciement pour motif économique doit être consécutif (...)

Le taux de la contribution des assurés au Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions.

Le taux de la contribution des assurés au Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions vient d’être fixé par un arrêté du 28 novembre 2008.
Selon ce texte, le taux de (...)

Registro Mercantil Central

Ce site permet de consulter le Registro Mercantil Central espagnol (équivalent du RCS français).

Véhicule de fonction : circonstances dans lesquelles l’obligation de mise à disposition demeure malgré la suspension du contrat de travail

Dans un arrêt en date du 24 mars, la Cour de cassation vient d’affirmer qu’un véhicule de fonction, dont le salarié conserve l’usage dans sa vie personnelle, ne peut, sauf stipulation contraire, être (...)

La seule volonté des parties ne peut écarter la loi du 06 juillet 1989 sur les baux d’habitation.

En l’absence, au moment de la signature de la convention, de circonstances particulières indépendantes de la seule volonté des parties justifiant le recours à une convention d’occupation précaire, la loi du 6 juillet 1989 sur les baux d’habitation, qui est d’ordre public, a vocation à s’appliquer s’agissant d’un local d’habitation.

Tripalium

Ce site est spécialisé en droit social.

Sortie Code Pratique Contentieux Administratif 2011 Lamy

Les éditions Lamy viennent de publier l’édition 2011 de leur Code Pratique relatif au Contentieux Administratif.
Ce code contient les règles relatives au procès administratif et au règlement des (...)

Salaires : extension d’un avenant dans le secteur du rouissage-teillage de lin

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 12 février 2010 portant extension d’un avenant à la convention collective nationale du rouissage-teillage de lin (n° 1659).
En application de ce texte, (...)

Vers une action en justice du FBI contre Wikimédia ?

C’est sans doute avec une certaine surprise que la fondation Wikimédia vient de recevoir un courrier du Federal Bureau of Investigation (FBI) qui lui demande de retirer le logo du FBI des pages de (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 23 octobre 2007, N° de pourvoi : 06-42.994.

Si les dommages-intérêts dus en cas de violation de la clause de garantie d’emploi ne se cumulent pas avec les indemnités de chômage servies par l’Assedic au titre de cette période, ce principe n’a vocation à s’appliquer que dans les rapports entre la salariée et l’organisme d’assurance chômage.

Répondre à cet article