David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Livre de droit > La protection et la défense des marques sur Internet

La protection et la défense des marques sur Internet

dimanche 15 janvier 2012

Au début était l’Internet sans les marques ou du moins avec très peu de marques. C’était le temps des pages personnelles et des vitesses de navigation extrêmement lentes. Ensuite les marques se sont de plus en plus intéressées à Internet et celui-ci est devenu un nouveau territoire à conquérir. Les marques sont désormais omniprésentes sur Internet. Chaque propriétaire d’une marque doit veiller à la protéger contre les atteintes dont elle peut être l’objet sur Internet. Il doit également assurer la défense de cette marque. Il doit aussi valoriser cette marque comme un autre investissement.

Les éditions Lamy viennent de procéder à la publication d’un ouvrage de Nathalie Dreyfus intitulé "Marques et Internet : Protection, valorisation, défense" qui recoupe ces problématiques. Cet ouvrage dresse un rappel de l’histoire d’internet avant de s’intéresser à la publicité sur les moteurs de recherche, domaine où il est bien évidemment impossible de passer sous silence le cas Google Adwords. il traite ensuite des réseaux sociaux avant de s’intéresser aux problématiques communes aux Web 1.0 et 2.0.

A lire aussi :

L’absence de signature emporte requalification du contrat de travail à durée déterminée.

Faute de comporter la signature de l’une des parties, le contrat à durée déterminée ne peut être considéré comme ayant été établi par écrit et il est, par suite, réputé conclu pour une durée indéterminée.

Le vote à domicile

Selon l’AFP le député Alain Ferry a déposé à l’assemblée nationale une proposition de loi visant à permettre le vote à domicile en utilisant le réseau Internet.
Le député considère que ce type de vote (...)

Auto Entrepreneurs : formulaire déclaration exonération CFE Cotisation Foncière Entreprises

Suite à l’entrée en vigueur de l’article 137 de la loi de finances pour 2011, les auto-entrepreneurs sont exonérés automatiquement de la cotisation foncière des entreprises (CFE). Cette exonération (...)

Permis de conduire : faut il croire le solde administratif (vidéo)

Dans cette vidéo, Maitre Farajallah nous indique si le solde administratif correspond toujours au solde de point de votre permis de conduire.

Honoraires de l’avocat : la forme de l’accord entre le client et l’avocat.

L’article 10 de la loi du 31 décembre 1971 n’exige pas que l’accord entre le client et l’avocat revête une forme particulière et un honoraire de résultat peut avoir été régulièrement convenu oralement en complément d’honoraires de diligences ; dès lors que le résultat est intervenu, cet honoraire doit être payé.

Conséquence de la mise en redressement judiciaire du locataire

Dans un arrêt en date du 2 mars 2010, la Cour de cassation vient qu’en cas de redressement judiciaire du locataire, l’envoi par le bailleur d’un immeuble affecté à l’activité de l’entreprise à (...)

Les pistes pour la réforme de la retraite (vidéo)

Cette vidéo de BFM TV nous donne les différentes pistes envisagées par le gouvernement pour la réforme des retraites.

Indice de référence des loyers quatrième trimestre 2009

Le journal officiel vient de publier un avis relatif à l’indice de référence des loyers du quatrième trimestre 2009 (loi n° 2008-111 du 8 février 2008).
Selon cet avis, l’indice de référence des loyers (...)

La Cour de cassation donne la définition de la perte de chance réparable (Civ. 1, 14 mai 2009, N° 08-15.335)

Seule constitue une perte de chance réparable, la disparition actuelle et certaine d’une éventualité favorable.

Cour de cassation, Chambre sociale, 24 avril 2003, Pourvoi n° 01-60.876

Caractérise un établissement distinct permettant la désignation de délégués syndicaux, le regroupement sous la direction d’un représentant de l’employeur, d’au moins cinquante salariés constituant une communauté de travail ayant des intérêts propres susceptible de générer des revendications communes et spécifiques, peu important que le représentant de l’employeur ait le pouvoir de se prononcer sur ces revendications. En conséquence l’étendue de la délégation donnée par le chef d’entreprise à son représentant est indifférente à la reconnaissance de l’établissement distinct.

Répondre à cet article