David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Les dates de consultations des électeurs de Guyane et de la Martinique sur (...)

Les dates de consultations des électeurs de Guyane et de la Martinique sur le changement de statut

mercredi 11 novembre 2009

Lors du conseil des ministres du 10 novembre 2009, la proposition du Gouvernement au Président de la République tendant à l’organisation d’une consultation des électeurs de Guyane et de la Martinique sur le changement de statut de ces collectivités a été présentée.

Les électeurs martiniquais et guyanais seront consultés le 10 janvier prochain sur l’institution d’une collectivité régie par l’article 74 de la Constitution, disposant d’un statut particulier tenant compte de ses intérêts propres au sein de la République.

En cas de réponse positive, un projet de loi organique, fixant l’organisation de la nouvelle collectivité et définissant notamment les conditions d’application des lois et règlements, sera présenté au Parlement.

En cas de réponse négative, les électeurs seront consultés le 24 janvier prochain sur la création d’une collectivité qui exercerait les compétences dévolues au département et à la région tout en demeurant régie par l’article 73 de la Constitution.

A lire aussi :

Cour de cassation, Chambre civile 2, 11 septembre 2008, N° de pourvoi : 07-16.031.

les conditions d’ouverture du droit aux indemnités journalières attribuées aux artisans sont appréciées au jour de la constatation médicale de l’incapacité de travail, le service de ces prestations en espèces se poursuit pendant toute la durée de l’arrêt de travail, peu important que la période de douze mois de maintien des droits de l’assurance maladie et maternité soit expirée.

Délégué syndical : seul le syndicat désignataire peut apprécier s’il peut exercer sa mission

Dans un arrêt en date du 17 avril 2013 la chambre sociale de la cour de cassation a affirmé que dès lors qu’un salarié remplit les conditions prévues par la loi pour être désigné délégué syndical, il (...)

Expulsion des Roms : la circulaire qui contredit le gouvernement

Alors qu’Eric Besson, ministre de l’immigration, a affirmé jeudi suite aux critiques émises contre la France par le Parlement européen que le gouvernement n’avait pris aucune mesure spécifique à (...)

Les élections et le refus des candidatures (Soc., 4 mars 2009, N° 08-60.476)

Aucune disposition légale ne fixant un délai devant s’écouler entre le dépôt des candidatures et la date du scrutin, l’employeur, en l’absence d’accord préélectoral prévoyant une date limite de dépôt des candidatures, ne peut refuser une candidature déposée après la date qu’il a lui-même fixée qu’en justifiant sa décision au regard des nécessités d’organisation du vote.

Cour de cassation, Ch. Mixte, 12 avril 2002, Société d’exploitation cinématographique Rex et a. c/ société Cinémas Rex

Bien qu’exprimée en capital une créance peut constituer une dette de loyers dont la prescription applicable est celle de l’article 2277 du Code civil

Réforme de l’indemnisation des conseillers prud’hommes

Le député Georges Tron a posé au ministère de la justice une question sur l’indemnisation des conseillers prud’hommes (JO 07/07/2009).
En effet deux projets de décret seraient à l’étude actuellement (...)

Majoration des plafonds de ressources ouvrant droit à l’attribution de bourses de lycée.

Les plafonds de ressources ouvrant droit à l’attribution de bourses de lycée à compter de l’année scolaire 2009-2010 viennent d’être majorés par un arrêté du 2 juillet 2009 publié au journal officiel du (...)

Perquisition chez Google

La Corée du Sud ne semble pas prendre de gants avec Google. Les locaux du géant de l’internet situés dans ce pays viennent en effet de faire l’objet d’une perquisition afin de saisir les données (...)

Cour de cassation, Chambre civile 3, 9 juillet 2008, N° de pourvoi : 07-16.605.

Les travaux réalisés par le bailleur au cours du bail expiré ne peuvent constituer un motif de déplafonnement du nouveau loyer qu’autant qu’ils ont eu une incidence favorable sur l’activité exercée par le preneur.

La cour de cassation confirme qu’une clause de mobilité doit définir précisément sa zone géographique d’application

Dans un arrêt en date du 9 janvier 2013 la chambre sociale de la cour de cassation vient d’affirmer qu’une clause de mobilité qui ne définit pas de façon précise sa zone géographique d’application est (...)

Répondre à cet article