David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Les factures délirantes d’Orange se terminent devant la justice

Les factures délirantes d’Orange se terminent devant la justice

mardi 22 décembre 2009

Plusieurs abonnés d’Orange pour accéder à Internet avec une clé 3G ont eu la surprise de recevoir des factures avec un montant astronomique alors que l’abonnement était supposé être illimité.

Mais le terme illimité a souvent un sens étonnant chez les FAI et les opérateurs puisque pour certains d’entre eux l’illimité est en réalité limité. On avait déjà vu cela il y a longtemps pour l’accès filaire à internet et il semble qu’Orange avec ses clés 3G tombe dans ce type de travers d’un autre âge.

Car en effet, l’illimité ne concernerait que le temps de connexion et non le volume qui transite par la clé 3G.

Une médecin urgentiste qui a reçu d’Orange une facture de 159.000 euros pour une période d’un mois de connexion avec sa clé 3G vient d’introduire une action contre Orange (selon les sites d’actualité il semble s’agir d’une plainte, ce qui reste à confirmer car ce terme est souvent mal utilisé par les journalites) en estimant avoir été victime d’une publicité mensongère.

A lire aussi :

Le réseau Internet et le démarchage pour des consultations juridiques

La Cour d’appel de Toulouse a rendu le 10 février 2003 une décision par laquelle elle estime que le démarchage en vue de consultations juridiques sur un site Internet par une association est interdit (...)

Neutralité du net : la FCC rompt les discussions

Google et Verizon viennent de contester l’existence d’un accord qui mettrait à mal la neutralité du réseau (lire la news) et d’indiquer que les discussions actuelles entre les deux entreprises ont été (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 18 janvier 2006, Pourvoi n° : 03-44.511

Le juge doit procéder à l’interprétation des conventions collectives et n’est pas tenu de surseoir à statuer pour recueillir l’avis d’une commission paritaire établie par une convention collective.

Les services auprès desquels les demandes de regroupement familial doivent être déposées.

Un arrêté du 7 juillet 2008 relatif au dépôt des demandes de regroupement familial dans les services de l’Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrations vient d’être publié au journal (...)

Les conventions collectives et accords collectifs étendus au journal officiel du 25 juillet 2009.

Voici la liste des conventions collectives et des accords collectifs dont l’arrêté d’extension vient d’être publié au journal officiel du 25 juillet 2009 :
Arrêté du 10 juillet 2009 portant extension (...)

Taxe foncière 2010 : date paiement

La date limite de paiement de la taxe foncière a été fixée au 15 octobre 2010.
Toutefois, les particuliers disposent d’un délai plus long s’ils payent par internet. Dans ce cas, la date limite de (...)

Conférence Qui fait la Loi ? Université du Maine 18 mars

L’association Collectif l’Unité du Droit organise le 18 mars 2011 à la faculté de Droit de l’université du Maine (Le Mans) une conférence débat sur le thème "Qui fait la Loi ? Le Parlement est-il encore (...)

Des modifications concernant les avances remboursables sans intérêts pour l’acquisition ou la construction de logements en accession à la propriété

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2010-912 du 3 août 2010 relatif aux avances remboursables sans intérêts pour l’acquisition ou la construction de logements en accession à la propriété. (...)

Les conséquences néfastes du travail de nuit sur la santé

Le sénateur Adrien Gouteyron a posé une question au ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité sur une étude du Centre international de recherches sur le cancer (CIRC) ayant pour (...)

Comment gérer un contrôle urssaf

Redouté par de nombreuses entreprises le contrôle urssaf est néanmoins une étape normale dans la vie des entreprises, étape à laquelle il faut se préparer pour pouvoir faire face utilement.
C’est dans (...)

Répondre à cet article