David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Les factures délirantes d’Orange se terminent devant la justice

Les factures délirantes d’Orange se terminent devant la justice

mardi 22 décembre 2009

Plusieurs abonnés d’Orange pour accéder à Internet avec une clé 3G ont eu la surprise de recevoir des factures avec un montant astronomique alors que l’abonnement était supposé être illimité.

Mais le terme illimité a souvent un sens étonnant chez les FAI et les opérateurs puisque pour certains d’entre eux l’illimité est en réalité limité. On avait déjà vu cela il y a longtemps pour l’accès filaire à internet et il semble qu’Orange avec ses clés 3G tombe dans ce type de travers d’un autre âge.

Car en effet, l’illimité ne concernerait que le temps de connexion et non le volume qui transite par la clé 3G.

Une médecin urgentiste qui a reçu d’Orange une facture de 159.000 euros pour une période d’un mois de connexion avec sa clé 3G vient d’introduire une action contre Orange (selon les sites d’actualité il semble s’agir d’une plainte, ce qui reste à confirmer car ce terme est souvent mal utilisé par les journalites) en estimant avoir été victime d’une publicité mensongère.

A lire aussi :

Pas de présence obligatoire du ministère public lors du placement en détention provisoire.

L’article 145 du code de procédure pénale n’impose pas la présence du ministère public lors du prononcé de l’ordonnance de placement en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

Remboursement des frais professionnels : les conditions pour rendre une clause opposable au salarié

Dans un arrêt en date du 20 juin 2013 la chambre sociale de la cour de cassation vient d’affirmer que les frais qu’un salarié justifie avoir exposés pour les besoins de son activité professionnelle et (...)

Les modalités d’organisation du comité du label.

L’arrêté du 17 juin 2009 relatif aux modalités d’organisation du comité du label vient d’être publié au journal officiel.
Il prévoit que le comité examine les projets d’enquête que lui soumettent les (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 23 novembre 2005, Pourvoi n° : 05-60.060

Le Tribunal, devant lequel la validité des désignations de délégués syndicaux est contestée, est compétent pour apprécier la validité du protocole d’accord relatif au nombre de délégués syndicaux par organisation syndicale représentative conclu et sur le fondement duquel il avait été procédé à ces désignations.

Publication des montants des cotisations des régimes d’assurance invalidité-décès des professions libérales pour l’année 2001

Le journal officiel n° 200 du 30 août 2001 vient de publier le décret n° 2001-753 du 28 août 2001 fixant pour l’année 2001 les montants des cotisations des régimes d’assurance invalidité-décès des (...)

Organisation de la semaine de la performance du juriste (vidéo)

Du 5 au 9 juillet 2010 va se dérouler à Paris "La Semaine de la performance du juriste". Cette vidéo nous explique les évolutions de la fonction du juriste en entreprise ainsi que son (...)

Augmentation des demandes de titres de propriété industrielle

Dans un communiqué, l’INPI constate une augmentation des demandes de titres de propriété industrielle pour l’année 2009.
Concernant les brevets, il existe toutefois une baisse des brevets déposés. En (...)

Interview : Noel Mamère évoque une affaire Sarkozy

Dans cette vidéo, le député Noel Mamère donne ses impressions concernant l’affaire Bettencourt Woerth qui est selon lui devenue l’affaire Sarkozy.
Veuillez installer Flash Player pour lire la (...)

Copropriété : délai pour contester les décisions des assemblées générales

Dans un arrêt en date du 1er décembre 2009, la Cour de cassation vient d’affimer que les actions qui ont pour objet de contester les décisions des assemblées générales de copropriétaires doivent, à (...)

Sociétés commerciales : le non-respect des stipulations contenues dans les statuts ou le règlement intérieur n’est pas sanctionné par la nullité

Dans un arrêt en date du 18 mai 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que la nullité des actes ou délibérations pris par les organes d’une société commerciale ne peut résulter que de la violation (...)

Répondre à cet article