David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Les juges non professionnels et les juridictions d’appel : amorce d’une (...)

Les juges non professionnels et les juridictions d’appel : amorce d’une révolution ?

mardi 5 décembre 2000

Le garde des Sceaux a prononcé le 19 octobre 2000 devant le congrès national des tribunaux de commerce un discours dont une partie abordait la réforme des tribunaux de commerce et l’accès des juges non professionnels aux juridictions d’appel. Comme nous l’avons déjà signalé, ce projet doit permettre aux juges consulaires de siéger dans les chambres commerciales des Cours d’appel. Certains propos tenu par le ministre de la justice lors de ce congrès sont passés totalement inaperçus alors qu’ils semblent annoncer le développement de la présence des juges non professionnels dans les juridictions d’appel. En effet selon le ministre de la justice l’introduction des juges consulaires au niveau des cours d’appel est « une révolution culturelle dans le paysage traditionnel des juridictions françaises [...]. Aucune autre catégorie de juges non professionnels ne dispose actuellement de cette faculté. Les juges consulaires seront les premiers à participer, à égalité de responsabilité et de devoirs, aux décisions d’appel ». Etant donné la phraséologie employée par le garde des Sceaux il n’est pas illogique de croire que le ministère de la justice désire qu’à terme d’autres juges non professionnels, par exemple les juges siégeant actuellement aux Conseils de Prud’hommes, participent aux décisions des cours d’appel. Il s’agirait effectivement d’une révolution, mais l’intérêt des justiciables en souffrirait assurément.

Voir en ligne : Consultation du discours du garde des Sceaux, sur le site du ministère de la justice, lors du Congrès national des tribunaux de commerce le 19 octobre 2000

A lire aussi :

Un cabinet d’avocat révèle le montant d’une transaction conclue avec Facebook : 65 millions de dollars.

Le cabinet d’avocat Quinn Emanuel (qui se présente comme le premier cabinet d’avocat en droit des affaires aux USA) a révélé le montant d’une transaction conclue entre Facebook et trois anciens (...)

L’action du syndicat après la dénonciation d’un accord collectif.

Dans un arrêt en date du 2 décembre 2008, la Chambre sociale de la Cour de cassation a affirmé qu’un syndicat est recevable à demander en justice que soit déterminée l’étendue des droits acquis par les (...)

Pas d’obligation pour le salarié d’informer son employeur lorsqu’il conteste un avis d’inaptitude

La Cour de casation vient de rendre un nouvel arrêt intéressant en matière d’inaptitude.
En effet, dans un arrêt en date du 3 février 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer qu’un salarié n’a pas (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 21 mai 2008, N° de pourvoi : 06-44.948.

Le rappel à la loi auquel procède le procureur de la République en application de l’article 41-1 du code de procédure pénale est dépourvu de l’autorité de la chose jugée et n’emporte pas par lui-même preuve du fait imputé à un auteur et de sa culpabilité.

Aide restauration scolaire 2010 Mayotte Montant

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 27 septembre 2010 relatif à la prestation d’aide à la restauration scolaire dans la collectivité départementale de Mayotte et à son financement pour (...)

La formation des professions médicales et le passage au LMD.

Lors du conseil des ministres du 29 juillet 2009, la ministre de la santé et des sports, Mme Roselyne Bachelot, a présenté une communication relative au passage au LMD (licence, master, doctorat) (...)

Protection complémentaire en matière de santé : nouveau plafond de ressources au 1er juillet

Le journal officiel vient de procéder à la publication du décret n° 2013-507 du 17 juin 2013 relevant le plafond des ressources prises en compte pour l’attribution de la protection complémentaire en (...)

Cour de cassation, Assemblée plénière, 13 juillet 2001, Epoux X... c/ Mme Y... et autre

L’enfant né handicapé peut demander la réparation du préjudice résultant de son handicap si ce dernier est en relation de causalité directe avec les fautes commises par le médecin dans l’exécution du contrat formé avec sa mère et qui ont empêché celle-ci d’exercer son choix d’interrompre sa grossesse, dans le cas d’une interruption pour motif thérapeutique, il doit être établi que les conditions médicales prescrites par l’article L. 2213-1 du Code de la santé publique étaient réunies

Des modifications relatives à la saisie des rémunérations.

Le décret n° 2007-1729 du 7 décembre 2007 actualisant le barème mentionné à l’article R. 145-2 du code du travail vient d’être publié au journal officiel n° 286 du 9 décembre 2007.
Il résulte de ce texte (...)

Une future modification de l’article L. 224-3 du Code de commerce pour supprimer les ambiguïtés relatives à l’obligation de nommer un commissaire à la transformation lors de la transformation d’une S.A. en S.A.S.

Monsieur le député Denis Jacquat a posé une question au secrétaire d’Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce, à l’artisanat, aux professions libérales et à la consommation aux fins de (...)

Répondre à cet article