David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Les modalités de calcul et de partage des allocations familiales en cas de (...)

Les modalités de calcul et de partage des allocations familiales en cas de résidence alternée des enfants au domicile de chacun des parents.

lundi 16 avril 2007

Le journal officiel n° 88 du 14 avril 2007 vient de publier le très attendu décret n° 2007-550 du 13 avril 2007 relatif aux modalités de calcul et de partage des allocations familiales en cas de résidence alternée des enfants au domicile de chacun des parents et modifiant le code de la sécurité sociale.

Les dispositions de ce décret sont applicables à compter du premier jour du mois suivant sa publication au journal officiel.

Il résulte de ce texte qu’en cas de résidence alternée, l’allocataire est celui des deux parents qu’ils désignent d’un commun accord. A défaut d’accord sur la désignation d’un allocataire unique, chacun des deux parents peut se voir reconnaître la qualité d’allocataire :

- lorsque les deux parents en ont fait la demande conjointe ;
- lorsque les deux parents n’ont ni désigné un allocataire unique, ni fait une demande conjointe de partage.

Lorsque les parents ont désigné un allocataire unique ou fait une demande conjointe de partage, ils ne peuvent remettre en cause les modalités ainsi choisies qu’au bout d’un an, sauf modification des modalités de résidence du ou des enfants.

Lorsque chacun des deux parents se voit reconnaître la qualité d’allocataire, la prestation due à chacun des parents est en principe égale au montant des allocations familiales dues pour le total des enfants à charge, multiplié par un coefficient résultant du rapport entre le nombre moyen d’enfants et le nombre total d’enfants.

Le nombre moyen d’enfants, pour chaque foyer, est obtenu en faisant la somme du nombre d’enfants à charge dans les conditions suivantes :

- chaque enfant en résidence alternée compte pour 0,5 ;
- les autres enfants à charge comptent pour 1.

Le nombre total d’enfants, pour chaque foyer, est obtenu en faisant la somme du ou des enfants en résidence alternée et, le cas échéant, du ou des autres enfants à charge.

Concernant le droit à majoration, lorsque le ou les enfants ouvrant droit à ladite majoration sont en résidence alternée, le montant servi au titre de cette majoration est réduit de moitié.

Voir en ligne : Consultation, sur le site légifrance, du décret n° 2007-550 du 13 avril 2007

A lire aussi :

Clause de mobilité : le refus de s’y conformer n’est pas une faute grave

Dans un arrêt en date du 5 mai 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que le refus, par le salarié dont le contrat de travail contient une clause de mobilité, de la modification de son lieu de (...)

Le ministre du budget se félicite de l’arrêt de la Cour de justice des communautés européennes sur l’exploitation de jeux de hasard par Internet

Dans un communiqué du 9 septembre 2009, le ministre du budget, Eric Woerth, se félicite de l’arrêt de la Cour de justice des communautés européennes sur l’exploitation de jeux de hasard par Internet
En (...)

Sortie du Guide pratique et juridique du contentieux des marchés publics

Les éditions du Puits Fleuri viennent de publier l’ouvrage Guide pratique et juridique du contentieux des marchés publics de Frédéric Julien.
Dédié au contentieux des marchés publics il comporte (...)

Des contrats pour bénéficier d’un emplacement de parking pour des horaires déterminés

Afin de remédier aux difficultés de stationnement et de réduire les frais de location d’un éventuel parking, une société vient de rédiger des contrats permettant à des personnes de louer un emplacement (...)

La CNIL met Google à l’amende

L’affaire Google Street View revient sur les devants de l’actualité. En effet, les Google Car avaient recueillies des données personnelles qui transitaient par Wi-Fi lors de la collecte des données (...)

L’indemnité compensatrice des journées RTT rentre dans le calcul de l’indemnité de préavis (Soc., 8 avril 2009, N° 07-44.068).

La dispense de l’exécution du préavis par l’employeur n’entraîne aucune diminution des salaires et avantages que le salarié aurait perçus s’il avait accompli son travail jusqu’à l’expiration du préavis ;il s’en déduit que l’employeur ne peut priver le salarié du bénéfice des jours de RTT auxquels celui-ci aurait pu prétendre s’il avait travaillé durant le préavis.

L’indemnité compensatrice de jours de congé liés à la réduction du temps de travail non pris par le salarié à la date de la rupture de son contrat de travail prévue par l’accord d’entreprise de RTT, correspond à l’acquisition d’heures de travail accomplies entre la 35e et la 39e heure de chaque semaine, en sorte qu’elle présente le caractère d’une rémunération habituelle et normale du salarié et doit être prise en compte pour le calcul de l’indemnité de préavis.

Et le contrat de travail temporaire se transforma en contrat de travail à durée indéterminée.

Dans une décision en date du 27 juin 2007, la chambre sociale de la Cour de cassation vient de rappeler que les contrats de travail temporaire qui ont pour effet de pourvoir durablement des (...)

L’entretien professionnel et la reconnaissance de la valeur professionnelle des agents de la protection judiciaire de la jeunesse.

Un arrêté du 25 juin 2008 relatif à l’entretien professionnel et à la reconnaissance de la valeur professionnelle des agents de la protection judiciaire de la jeunesse vient d’être publié au journal (...)

Publication de plusieurs textes fixant des modèles de formulaires

Le journal officiel a publié plusieurs textes qui fixent des modèles de formulaires.
Un arrêté du 2 août 2001 fixe le modèle du formulaire S 5195 "déclaration sur l’honneur pour le paiement des (...)

Site Dalloz Etudiant (dalloz-etudiant.fr)

L’incontournable éditeur juridique Dalloz vient de mettre en ligne un site à destination des étudiants en droit, intitulé "Dalloz Etudiant".
Selon la présentation faite par l’éditeur, ce site doit (...)

Répondre à cet article