David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Les obligations de lemployeur dans le cadre de la négociation (...)

Les obligations de lemployeur dans le cadre de la négociation préélectorale.

vendredi 17 juillet 2009

Dans un arrêt en date du 13 mai 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que l’employeur est tenu, dans le cadre de la négociation préélectorale, de fournir aux syndicats participant à la négociation les éléments nécessaires au contrôle de l’effectif de l’entreprise et de la régularité de la liste électorale.

Voici le texte de l’arrêt :

Cour de cassation, Chambre sociale, 13 mai 2009, N° de pourvoi : 08-60.530.

LA COUR,

Sur le moyen unique :

Attendu, selon jugement attaqué (tribunal d’instance de Paris 13e, 16 octobre 2008), qu’à la suite de l’échec des négociations préélectorales pour l’organisation des élections des membres du comité d’entreprise et des délégués du personnel devant avoir lieu en juin 2008 au sein de la société Equant France, l’employeur a fixé seul les modalités d’organisation du scrutin dans un document du 30 avril 2008 et notamment la détermination des effectifs et du corps électoral ; que le syndicat CGT a saisi, le 27 mai 2008, le tribunal d’instance d’une contestation relative à l’organisation des élections puis, par requêtes complémentaires des 16 juin et 2 juillet 2008, de demandes d’annulation du premier et du second tour des élections ; que le tribunal d’instance a annulé les dispositions relatives à la détermination des effectifs du "protocole" du 30 avril 2008, renvoyé les parties à négocier un nouveau protocole d’accord préélectoral, dit que la direction de la société devrait dans le cadre de cette négociation communiquer aux organisations syndicales qui en font la demande les documents nécessaires à la détermination des effectifs, et annulé les élections ;

Attendu que la société Equant France fait grief au jugement d’avoir ainsi statué alors, selon le moyen :

1°/ qu’il est constant qu’un protocole d’accord préélectoral n’avait pas été conclu, qu’il n’y avait donc pas lieu de l’annuler et que le tribunal a violé les articles L. 2314-23 et L. 2324-21 du code du travail ;

2°/ qu’en l’absence d’accord sur l’effectif à retenir en vue de l’élection des délégués du personnel et des membres du comité d’entreprise il appartient au juge saisi d’en décider et qu’en annulant l’accord préélectoral parce que l’entreprise n’avait pas fourni aux organisations syndicales d’informations utiles à la détermination de l’effectif, le tribunal a de nouveau violé les textes susvisés ;

3°/ qu’en statuant ainsi sans constater d’éléments relatifs aux effectifs en cause, le tribunal d’instance n’a pas permis à la Cour de cassation d’exercer son contrôle au regard des dispositions de l’article L. 1111-2 du code du travail ;

Mais attendu que l’employeur est tenu, dans le cadre de la négociation préélectorale, de fournir aux syndicats participant à la négociation les éléments nécessaires au contrôle de l’effectif de l’entreprise et de la régularité de la liste électorale ;

Qu’il s’ensuit, qu’abstraction faite de la simple impropriété rédactionnelle dénoncée par la 1re branche du moyen demeurée sans incidence sur la solution, le tribunal d’instance, qui a constaté que l’employeur n’avait pas fourni aux organisations syndicales appelées à la négociation l’ensemble des informations utiles à la détermination de l’effectif et des listes électorales a décidé à bon droit l’annulation du document du 30 avril 2008 par lequel l’employeur avait fixé unilatéralement les modalités de l’élection et enjoint aux parties de négocier un protocole d’accord préélectoral ;

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi (...).

A lire aussi :

La nouvelle valeur du point d’indice de pension militaire d’invalidité au 1er mars 2008.

Un arrêté du 6 juin 2008 fixant la valeur du point d’indice de pension militaire d’invalidité au 1er mars 2008 en application de l’article R. 1 du code des pensions militaires d’invalidité et des (...)

Garde à vue : la Cour Européenne des droits de l’Homme condamne la France

La Cour Européenne des droits de l’Homme vient de rendre ce 14 octobre 2010 une décision de laquelle il résulte que la législation française ne respecte pas l’article 6 § 1 et 3 de la Convention en ce (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 23 novembre 2005, Pourvoi n° : 04-46.152

Les juges du fond apprécient souverainement l’existence d’un harcèlement moral.

Le tarif de dépannage des véhicules légers sur autoroutes et routes express.

Un arrêté du 31 octobre 2007 relatif au tarif de dépannage des véhicules légers sur autoroutes et routes express vient d’être publié au journal officiel n° 273 du 24 novembre 2007.
Selon ce texte, le (...)

L’employeur doit fournir le travail convenu au salarié.

L’employeur a l’obligation de fournir le travail convenu.

Cour de cassation, Civ. 1, 12 mars 2002, Ordre des avocats du barreau de Tarn-et-Garonne et conseil de l’Ordre du barreau de Tarn-et-Garonne c./ M. J. A.

Les dispositions de l’article 98, 5° du décret du 27 novembre 1991, organisant la profession d’avocat s’appliquent à une personne employée pendant huit ans, en qualité de juriste, pour partie de son temps par une organisation syndicale et, pour le temps restant, par des personnes morales dont les organes dirigeants sont majoritairement des syndicalistes patronaux et qui ne constituent que des émanations de l’organisation syndicale précitée dont ils assurent la représentation pour le 1 % logement et pour la médecine du travail

Comment suivre le procès ClearStream en direct

Pour suivre en direct le procès ClearStream qui va durer jusqu’au 23 octobre, il existe plusieurs solutions avec Twitter :
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
suivre Amaury (...)

Droit du travail : la rémunération contractuelle ne peut être modifiée sans l’accord du salarié

Dans un arrêt en date du 1er décembre 2009, la Cour de cassation vient de rappeler que la rémunération contractuelle du salarié constitue un élément du contrat de travail qui ne peut être modifié sans (...)

Rémunérations et organisation du temps de travail : nouvelles règles pour les sociétés d’assistance

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 10 mars 2010 portant extension d’un avenant à la convention collective nationale des sociétés d’assistance (n° 1801).
En application de cet arrêté, sont (...)

Prorogation du dispositif d’allègement de l’impôt sur les bénéfices en faveur des entreprises nouvelles créées dans les zones d’aménagement du territoire

Une instruction du 22 mars 2010 vient d’être publiée concernant la prorogation du dispositif d’allègement de l’impôt sur les bénéfices en faveur des entreprises nouvelles créées dans les zones (...)

Répondre à cet article