David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Les textes étendus au journal officiel du 18 juin 2009.

Les textes étendus au journal officiel du 18 juin 2009.

jeudi 18 juin 2009

Voici la liste des textes dont les arrêtés d’extensions ont été publiés au journal officiel du 18 juin 2009 :

- Arrêté du 11 juin 2009 portant extension d’accords conclus dans le secteur des industries électriques et gazières,

- Arrêté du 8 juin 2009 portant extension d’un avenant à l’accord national relatif à l’indemnisation des salariés des exploitations et entreprises agricoles,

- Arrêté du 8 juin 2009 portant extension d’un accord collectif de prévoyance relatif à la mise en place d’un régime de prévoyance obligatoire pour les salariés non cadres des exploitations et entreprises de polyculture-élevage, d’élevages spécialisés (à l’exception de la pisciculture), de viticulture, de maraîchage, d’horticulture et de pépinières de la région d’Alsace,

- Arrêté du 8 juin 2009 portant extension d’un avenant à la convention collective de travail concernant les exploitations agricoles de polyculture, d’élevage, de cultures spécialisées, d’élevages spécialisés, de viticulture et les entreprises de travaux agricoles et forestiers du département de la Charente-Maritime (annexe cadres) (n° 9171).

A lire aussi :

Informations légales

Le présent site est un service de communication au public en ligne édité à titre non professionnel au sens de l’article 6, III, 2° de la loi 2004-575 du 21 juin 2004. Le directeur de la publication de (...)

Les points sur la réforme de l’ISF 2011 2012

Dans cette vidéo Maître Jean-Yves Mercier donne des explications concernant la réforme de la fiscalité du patrimoine. Il aborde notamment le cas de l’impôt de solidarité sur la fortune, du bouclier (...)

Des conseils juridiques gratuits dans un lieu insolite

Cela fait un peu penser aux Bibliobus, mais au lieu de permettre la lecture et la location de livres, le bus dont il est question est un lieu où il est possible de recevoir gratuitement des (...)

m.senat.fr site internet sénat mobile

Le sénat vient de lancer la version mobile de son site internet. Accessible via m.senat.fr elle permet de suivre l’actualité du sénat et de regarder les séances en direct.
Via : (...)

La réparation du préjudice de l’enfant né handicapé

Comme nous l’avions annoncé dans nos actualités du 19 novembre 2000, l’assemblée plénière de la Cour de cassation a estimé dans une décision en date du 17 novembre 2000 que dès lors que les fautes (...)

Cour de cassation, Civ. 2, 24 janvier 2002, Mutuelle assurance artisanale de France (MAAF) S.A. c. Mlle L. L. et autre

Les rémunérations, provenant d’un travail dissimulé, n’ouvrent pas droit à indemnisation et ne peuvent en conséquence être prise en considération pour évaluer une perte de salaire durant la période d’incapacité temporaire totale de travail

Cour de Cassation, Chambre commerciale, 13 décembre 2005, N° de pourvoi : 04-10.143.

Un nom de domaine ne peut contrefaire par reproduction ou par imitation une marque antérieure, peu important que celle-ci soit déposée en classe 38, pour désigner des services de communication télématique, que si les produits et services offerts sur ce site sont soit identiques, soit similaires à ceux visés dans l’enregistrement de la marque et de nature à entraîner un risque de confusion dans l’esprit du public.

La création d’un comité de suivi du dispositif de financement de l’économie française.

Un comité de suivi du dispositif de financement de l’économie française a été créé par le décret n° 2008-1287 du 10 décembre 2008.
Selon ce texte, le comité de suivi examine les points suivants :
1° La (...)

CautiOn Line

Ce site présente les règles relatives au cautionnement, l’actualité du cautionnement, les membres et l’objet de l’association CautiOn Line.

Lorsque le juge des référés se déclare incompétent... (Civ. 2, 14 mai 2009, N° 07-21.094)

En se déclarant incompétent en raison de l’existence d’une contestation sérieuse, le juge des référés statue sur la demande, de sorte que sa décision rend non avenue l’interruption de prescription résultant de l’assignation en référé

Répondre à cet article