David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Taxe habitation 2010 Paiement en Ligne Panne impots.gouv.fr

Taxe habitation 2010 Paiement en Ligne Panne impots.gouv.fr

mardi 16 novembre 2010

Alors qu’il reste seulement quelques jours pour procéder au paiement en ligne de la taxe d’habitation 2010, le site impots.gouv.fr affiche le message suivant : "un incident technique rend momentanément indisponible le service de paiement en ligne". Le même message ne manque pas de préciser que le paiement en ligne est possible jusqu’au 20 novembre.

Taxe Habitation 2010

Il faut espérer que l’administration fiscale se révèle capable de rétablir le plus vite possible les possibilités techniques qui permetent de procéder au paiement en ligne de la taxe d’habitation 2010 sinon ce délai ne va pas pouvoir être respecté par de nombreuses personnes.

A lire aussi :

Taux 2011 Contribution Assurés Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 27 octobre 2010 fixant le taux de la contribution des assurés au Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions.
Cet (...)

La force probante guide le raisonnement judiciaire mais ne l’emprisonne pas

La recherche de la vérité est assurément l’un des préceptes de la fonction juridictionnelle et l’attitude du juge à l’égard de la force probante confirme encore cette analyse puisque, pour que sa décision soit conforme à la réalité des faits, le juge restreint la force probante des preuves "irréfragables", des preuves valant jusqu’à inscription de faux et de preuves valant jusqu’à preuve contraire, ce qui démontre que la force probante guide le raisonnement judiciaire mais ne l’emprisonne pas.

Contrôle fiscal de l’entreprise, mode d’emploi.

Le contrôle fiscal étant un événement que toute entreprise est susceptible de rencontrer, il est préférable de connaître les règles applicables à ce type de contrôle, son déroulement, ses conséquences (...)

Actualisation du droit commercial et du droit pénal applicables en Nouvelle-Calédonie et dans les îles Wallis et Futuna.

L’ordonnance n° 2009-896 du 24 juillet 2009 portant actualisation du droit commercial et du droit pénal applicables en Nouvelle-Calédonie et dans les îles Wallis et Futuna vient d’être publiée au (...)

Pole Emploi doit respecter le droit du travail

Dans une ordonnance rendue en référé le vendredi 25 septembre 2009, le Président du Tribunal de Grande Instance de Limoges vient de suspendre la fusion de l’ANPE et de l’Assedic dans le Limousin.
En (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 08 janvier 2003, N° de pourvoi : 01-40.388

Un fait commis par un salarié atteint d’une maladie professionnelle au cours de la période de suspension du contrat de travail, qui ne prend fin qu’avec la visite de reprise du médecin du travail, ne peut justifier un licenciement disciplinaire que si ce fait constitue une faute grave, même si le licenciement est prononcé à l’issue de la période de suspension.

La période de suspension du contrat de travail prend fin à l’issue du premier des deux examens médicaux prévus à l’article R. 241-51-1 du Code du travail.

N’est pas constitutif d’une faute grave, le fait pour un salarié de ne pas reprendre son contrat de travail au cours de la période de suspension du contrat de travail provoquée par la maladie professionnelle.

Prévoyance : extension d’un avenant pour les missions locales

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 10 mars 2010 portant extension d’un avenant à la convention collective nationale des missions locales et PAIO (n° 2190).
Selon ce texte, sont rendues (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 7 juin 2006, N° de pourvoi : 04-43.866.

Si l’employeur a le droit de contrôler et de surveiller l’activité de son personnel durant le temps de travail, il ne peut mettre en oeuvre un dispositif de contrôle qui n’a pas fait l’objet, préalablement à son introduction, d’une information et d’une consultation du comité d’entreprise.

Lorsqu’un système de vidéo surveillance de la clientèle mis en place par l’employeur était également utilisé par celui-ci pour contrôler ses salariés sans information et consultation préalables du comité d’entreprise, les enregistrements du salarié constituent un moyen de preuve illicite.

Contrôle URSSAF : précision sur le délai entre l’avis et les opérations de contrôle

Dans un arrêt en date du 14 février 2013 la deuxième chambre civile de la cour de cassation après avoir précisé que l’avis préalable prévu par l’article R. 243-59 du code de la sécurité sociale n’a pour (...)

Le report des cotisations chômage pour faire face à la crise financière.

En raison de la situation financière internationale et pour prévenir d’éventuelles répercussions sur la trésorerie des entreprises, la direction de l’Unedic a annoncé dans un communiqué de presse du 10 (...)

Répondre à cet article