David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Travail dissimulé : calcul de l’indemnité forfaitaire

Travail dissimulé : calcul de l’indemnité forfaitaire

vendredi 13 mai 2011

Dans un arrêt en date du 5 mai 2011, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient de se prononcer sur un dossier relatif à l’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé.

En l’espèce, la Cour d’appel avait estimé que l’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé devait être égale non pas aux salaires des six derniers mois au cours desquels a été commise la dissimulation d’emploi mais à six mois du dernier salaire perçu avant la rupture du contrat de travail, lequel ne comprend aucune heure supplémentaire ni dimanche travaillé.

Ce raisonnement est infirmé par la Cour de cassation.

En effet au visa de l’article L. 8223-1 du code du travail la Cour de cassation estime que le montant de l’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé doit être calculé en tenant compte des heures supplémentaires accomplies par le salarié au cours des six derniers mois précédant la rupture du contrat de travail.

Référence :

- Soc., 5 mai 2011, N° de pourvoi : 10-11.967.

A lire aussi :

Conditions dans lesquelles l’exercice d’une action en justice dégénère en abus

Dans un arrêt en date du 19 novembre 2009, la Cour de cassation, après avoir visé l’article 1382 du code civil, vient d’affirmer que l’exercice d’une action en justice constitue un droit et ne dégénère (...)

Résultats Elections Régionales 2ème tour

Cette année Google en collaboration avec l’AFP utilise la technologie de Google Maps pour afficher les résultats du second tour des élections régionales.
Lorsqu’on consulte la carte relative aux (...)

L’usage du nom de l’ex conjoint suite à un divorce

La question relative à l’usage du nom de l’ancien conjoint suite à un divorce est réglée par l’article 264 du code civil qui pose un principe et deux exceptions.
Le principe formulé par le premier (...)

Patrick DE CHESSE, Equitation et Droit

Nous avions précédemment chroniqué le site internet Cheval et Droit de Monsieur Patrick DE CHESSE, avocat et instructeur d’équitation. Celui ci a également rédigé un ouvrage intitulé "Equitation et (...)

Lorsque la convocation à l’entretien préalable est irrégulière.

La convocation à l’entretien préalable était irrégulière lorsqu’elle ne mentionne pas l’adresse où la liste des conseillers est mise à disposition.

Cour de cassation, Chambre sociale, 10 mars 2009, N° de pourvoi : 07-44.092.

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat, pour avoir subi ou refusé de subir des agissements répétés de harcèlement moral ou pour avoir témoigné de tels agissements ou les avoir relatés.

Toute rupture de contrat de travail intervenue en méconnaissance des articles L. 1152-1 et L. 1152-2 du code du travail, toute disposition ou tout acte contraire est nul ; il s’en déduit que le salarié qui relate des faits de harcèlement moral ne peut être licencié pour ce motif, sauf mauvaise foi, laquelle ne peut résulter de la seule circonstance que les faits dénoncés ne sont pas établis.

Le grief tiré de la relation des agissements de harcèlement moral par le salarié, dont la mauvaise foi n’était pas alléguée, emporte à lui seul la nullité de plein droit du licenciement.

SMIC 2011 Publication Montant Officiel

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2010-1584 du 17 décembre 2010 portant relèvement du salaire minimum de croissance (SMIC)
Comme on pouvait s’y attendre, le montant du SMIC 2011 est (...)

Formation Juridique Permis à Points Permis Etrangers Paris 24 mars

Une formation relative aux permis à points et aux permis étrangers est organisée par LexisNexis Formations à Paris le jeudi 24 mars 2011.
Jacques-Henri ROBERT, Brigitte PHEMOLANT et Adrien WEIL vont (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 4 juillet 2007, N° de pourvoi : 05-45.293.

Lorsque l’employeur notifie une mise à pied dans la lettre de convocation à un entretien préalable à un éventuel licenciement sans en fixer le terme, cette mise à pied a un caractère conservatoire, peu important que l’employeur ait ensuite notifié un licenciement pour cause réelle et sérieuse.

Grippe A : la France peut passer au niveau 6 en septembre.

Ce matin Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, a répondu aux questions de Pierre Weill et Hélène Cardin, ainsi qu’à celles des auditeurs, dans l’émission Interactiv’ de (...)

Répondre à cet article