David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Travail dissimulé : calcul de l’indemnité forfaitaire

Travail dissimulé : calcul de l’indemnité forfaitaire

vendredi 13 mai 2011

Dans un arrêt en date du 5 mai 2011, la Chambre sociale de la Cour de cassation vient de se prononcer sur un dossier relatif à l’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé.

En l’espèce, la Cour d’appel avait estimé que l’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé devait être égale non pas aux salaires des six derniers mois au cours desquels a été commise la dissimulation d’emploi mais à six mois du dernier salaire perçu avant la rupture du contrat de travail, lequel ne comprend aucune heure supplémentaire ni dimanche travaillé.

Ce raisonnement est infirmé par la Cour de cassation.

En effet au visa de l’article L. 8223-1 du code du travail la Cour de cassation estime que le montant de l’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé doit être calculé en tenant compte des heures supplémentaires accomplies par le salarié au cours des six derniers mois précédant la rupture du contrat de travail.

Référence :

- Soc., 5 mai 2011, N° de pourvoi : 10-11.967.

A lire aussi :

Les mesures fiscales spéciales Twitter sont adoptées

Twitter est plus fort que San Francisco. Twitter vient de remporter son bras de fer contre la ville de San Francisco. En effet, Twitter refusait de payer un impôt égal à 1,5 % de sa masse salariale (...)

La durée de diffusion par la Banque de France des informations afférentes aux dirigeants et aux entrepreneurs.

La durée de diffusion par la Banque de France des informations afférentes aux dirigeants et aux entrepreneurs vient d’être précisée par le décret n° 2009-198 du 18 février 2009.
Ce texte prévoit que les (...)

Modification du taux de compétence en dernier ressort des conseils de prud’hommes

Le décret n° 2003-1287 du 26 décembre 2003 modifiant les dispositions de l’article D. 517-1 du code du travail fixant le taux de compétence en dernier ressort des conseils de prud’hommes, publié par (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 4 février 2003, N° de pourvoi : 01-40.476

La seule circonstance que l’employeur n’ait pas commis d’abus dans la mise en oeuvre de la clause de mobilité ne caractérise pas la faute grave du salarié qui a refusé de s’y soumettre.

Une future modification de l’article L. 224-3 du Code de commerce pour supprimer les ambiguïtés relatives à l’obligation de nommer un commissaire à la transformation lors de la transformation d’une S.A. en S.A.S.

Monsieur le député Denis Jacquat a posé une question au secrétaire d’Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce, à l’artisanat, aux professions libérales et à la consommation aux fins de (...)

Le règlement n° 97-02 du Comité de la réglementation bancaire et financière du 21 février 1997 relatif au contrôle interne des établissements de crédit et des entreprises d’investissement est modifié.

Plusieurs textes visant le règlement n° 97-02 du Comité de la réglementation bancaire et financière du 21 février 1997 relatif au contrôle interne des établissements de crédit et des entreprises (...)

Cumul d’assurances et qualité pour agir

Seul le bénéficiaire du cumul d’assurances a qualité pour agir contre l’un quelconque des assureurs pour la réparation de ses dommages.

Licenciement disciplinaire : les conditions conventionnelles relatives à la durée d’une absence pour maladie ne s’appliquent pas

Par un arrêt en date du 14 octobre 2009, la Cour de cassation apporte des réponses à plusieurs problèmes juridiques.
Ainsi, elle précise que lorsqu’un licenciement d’un salarié en arrêt maladie a été (...)

Introduction de radars moins faciles à repérer (vidéo)

A partir du mois d’août, les radars vont être moins signalés, tandis que les zones radars et les radars tronçons (calcul de la vitesse moyenne) vont rentrer en (...)

La fin du Pacs et du concubinage sous l’angle du droit (vidéo)

Dans cette vidéo, Maitre Vanessa Fitoussi nous donne des précisions juridiques sur la rupture du concubinage et sur la rupture du Pacs.

Répondre à cet article