David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Un arrêté précise les pièces à produire par les candidats au concours national (...)

Un arrêté précise les pièces à produire par les candidats au concours national de praticien des établissements publics de santé.

jeudi 2 avril 2009

Il résulte d’un arrêté du 24 mars 2009 fixant la liste des pièces justificatives prévue au dernier alinéa des articles R. 6152-6 et R. 6152-206 du code de la santé publique que pour pouvoir exercer les fonctions auxquelles ils postulent, les candidats inscrits sur l’une des listes d’aptitude au concours national de praticien des établissements publics de santé doivent produire avec leur dossier de candidature les pièces justificatives suivantes :

1° Une copie certifiée conforme depuis moins de trois mois de la carte d’identité nationale, un certificat de nationalité ou un document équivalent datant de moins de trois mois à la date de clôture des candidatures ;

2° Une copie certifiée conforme du livret de famille permettant l’identification du père et de la mère du candidat destinée à renseigner la demande de casier judiciaire n° 2 ;

3° Une attestation d’inscription à l’ordre professionnel départemental datant de moins de trois mois à la date de clôture des candidatures pour les candidats exerçant une activité pour laquelle l’inscription à l’ordre est requise ;

4° Un certificat d’aptitude physique et mentale délivré par un médecin agréé, datant de moins de trois mois à la date de clôture des candidatures.

Par ailleurs, l’arrêté du 12 février 2001 fixant la liste des pièces justificatives prévue au dernier alinéa de l’article 12 du décret n° 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers et au dernier alinéa de l’article 5 du décret n° 85-384 du 29 mars 1985 modifié portant statut des praticiens exerçant leur activité à temps partiel dans les établissements d’hospitalisation publics est abrogé.

A lire aussi :

Commet une faute grave le responsable d’une équipe qui manque volontairement aux consignes de sécurité

Dans un arrêt en date du 19 juin 2013 la chambre sociale de la cour de cassation a approuvé le raisonnement d’une cour d’appel qui a estimé qu’est constitutif d’une faute grave rendant impossible le (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 12 juillet 2006, N° de pourvoi : 04-45.396.

Résumé : Une clause de mobilité doit définir de façon précise sa zone géographique d’application.
La décision :
LA COUR,
Sur le moyen unique, pris en sa troisième branche, qui est recevable comme de (...)

Taxation Sacs Plastiques 2014 Montant

Les sacs en plastique distribués dans les supermarchés et hypermarchés pourraient finalement être taxés. En effet, les sénateurs ont adopté un amendement de Philippe Marini, rapporteur général de la (...)

Justice au singulier (philippebilger.com)

Justice au singulier est le blog du très médiatique Philippe Bilger.
Philippe Bilger est avocat Général près la cour d’appel de Paris.
Il est également l’auteur de plusieurs (...)

La cour de cassation valide une clause de mobilité portant sur l’ensemble du territoire national

Alors que la cour de cassation exige habituellement qu’une clause de mobilité comporte une définition précise de la zone géographique pour laquelle elle s’applique cette exigence pourrait bien avoir (...)

Déchéance de la nationalité : no limit

Toujours plus loin dans la déchéance de la nationalité avec l’UMP. Alors que les ministres Michèle Alliot-Marie, Eric Besson et Brice Hortefeux y vont chacun de leurs propositions d’amendements pour (...)

Index national bâtiment tous corps d’état Avril 2010

Le journal officiel vient de publier l’avis relatif à l’index national bâtiment « tous corps d’état » (symbole BT 01) pour le mois d’avril 2010.
Selon cet avis, l’index national bâtiment « tous corps (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 26 janvier 2005, Pourvoi n° : 02-45.342

La possibilité donnée à l’employeur de conclure avec le même salarié des contrats à durée déterminée successifs pour remplacer un ou des salariés absents ou dont le contrat de travail est suspendu ne peut avoir pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise ; il en résulte que l’employeur ne peut recourir de façon systématique aux contrats à durée déterminée de remplacement pour faire face à un besoin structurel de main-d’oeuvre.

Sortie du livre Introduction à la philosophie du droit Vuibert

Comprendre le droit, ses racines et sa raison d’être. Voici un domaine qui est bien souvent négligé à l’heure où les entreprises demandent une application mécanique du droit.
Il est pourtant nécessaire (...)

Explications sur l’autorité parentale (vidéo)

Cette vidéo nous explique la notion d’autorité parentale (définition, fonctionnement, cause de retrait).

Répondre à cet article