David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Un arrêté relatif à la production de photographies d’identité dans le cadre de (...)

Un arrêté relatif à la production de photographies d’identité dans le cadre de la délivrance du passeport.

vendredi 13 février 2009

Un arrêté du 5 février 2009 relatif à la production de photographies d’identité dans le cadre de la délivrance du passeport vient d’être publié.

Selon ce texte, les photographies d’identité produites à l’appui d’une demande de passeport doivent répondre aux caractéristiques définies par l’annexe jointe à cet arrêté.

Ces caractéristiques portent sur :

- le format et la qualité de la photographie ;

- le fond, le contraste et la luminosité ;

- les détails du portrait.

L’annexe prévoit que la prise de vue doit être inférieure à six mois et ressemblante au jour du dépôt de la demande de titre et impose le respect des conditions suivantes :

1. Format

La photo doit mesurer 35 mm de large sur 45 mm de haut. La taille du visage doit être de 32 à 36 mm, du bas du menton au sommet du crâne (hors chevelure).

2. Qualité de la photo

La photo doit être nette, sans pliure, ni traces.

3. Luminosité/contraste/couleurs

La photo ne doit présenter ni surexposition ni sous-exposition. Elle doit être correctement contrastée, sans ombre portée sur le visage ou en arrière-plan. Une photo en couleurs est fortement recommandée.

4. Fond

Le fond doit être uni, de couleur claire (bleu clair, gris clair). Le blanc est interdit.

5. La tête

La tête doit être nue, les couvre-chefs sont interdits.

6. Regard et position de la tête

Le sujet doit présenter son visage face à l’objectif. La tête doit être droite.

7. Regard et expression

Le sujet doit fixer l’objectif. Il doit adopter une expression neutre et avoir la bouche fermée.

8. Visage et yeux

Le visage doit être dégagé. Les yeux doivent être parfaitement visibles et ouverts.

9. Lunettes et montures

Les montures épaisses sont interdites. La monture ne doit pas masquer les yeux. Les verres teintés (ou colorés) sont interdits. Il ne doit pas y avoir de reflets sur les lunettes.

A lire aussi :

Sortie du code général des impôts 2010

Les éditions Litec - LexisNexis viennent de publier le Code général des impôts 2010. Cet ouvrage est proposé au tarif de 35 euros.

France Télécom fait le ménage parmi ses marques

Souhaitant développer le mieux possible la marque "Orange", France Télécom a pris la décision stratégique de cesser progressivement d’utiliser la marque "Wanadoo", à compter du 1er juin 2006 en France (...)

Les droits des femmes dans le Quart d’Heure Juridique

Dans le Quart d’heure juridique de LFM Radio, Nabela Aissaoui nous donne des explications sur les droits des femmes.
Veuillez installer Flash Player pour lire la (...)

Carte Bancaire : votre banque se moque t’elle de vous ?

Dans cette vidéo Maxime Chipoy, en charge du secteur bancaire à l’UFC Que Choisir, fait état des excès des banques en matière de cartes bancaires et donne des indications sur les propositions de cette (...)

Taxe habitation 2010 Paiement en Ligne Panne impots.gouv.fr

Alors qu’il reste seulement quelques jours pour procéder au paiement en ligne de la taxe d’habitation 2010, le site impots.gouv.fr affiche le message suivant : "un incident technique rend (...)

L’Hadopi montre les dents contre SOS Hadopi

Visiblement l’arrivée de SOS Hadopi et sa façon de communiquer ne sont pas du goût de l’Hadopi.
En effet, dans un communiqué, l’Hadopi affirme que les affirmations de SOS Hadopi sont mensongères. La (...)

Maintien de l’interdiction à la vente de Word aux USA

Alors qu’un juge de première instance avait déjà interdit la vente de Microsoft aux USA (décision dont l’application avait été suspendue), une juridiction d’appel vient de confirmer cette décision.
En (...)

Cour de cassation, Chambre civile 3, 9 juillet 2008, N° de pourvoi : 07-10.926.

Les formalités prescrites par l’article 22-I de la loi du 6 juillet 1989 ne concernent que les cautionnements conclus sous seings privés et non ceux donnés en la forme authentique, avec le concours d’un notaire.

Emploi des seniors : extension d’un accord dans le secteur des entreprises de propreté

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 29 janvier 2010 portant extension d’un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale des entreprises de propreté (n° 1810).
Sont (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 7 novembre 2006, N° de pourvoi : 05-41.723.

Si les indemnités liées à la rupture du contrat de travail naissent à la date de cette rupture et incombent à l’employeur qui l’a prononcée, l’indemnité de requalification d’un contrat de travail à durée déterminée naît dès la conclusion de ce contrat en méconnaissance des exigences légales et pèse ainsi sur l’employeur l’ayant conclu.

Répondre à cet article