David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Un bien étrange usage

Un bien étrange usage

lundi 13 mai 2002

Le site de l’association Vivre Le Net vient de rapporter la teneur d’une décision de la Cour d’appel de Paris en date du 16 novembre 2001.

En l’espèce un salarié avait été licencié pour faute grave, notamment pour avoir consulté des sites pornographiques sur son lieu de travail.

Selon la cour d’appel les documents versés aux débats font apparaître que bien que connaissant depuis le mois de janvier 1998 la réalité de cet usage, l’entreprise n’a cependant jamais rappelé au salarié les limites de l’utilisation de ce matériel et elle n’est dès lors pas fondée à le lui imputer à faute.

Il serait intéressant qu’un pourvoi soit effectué puisque, outre la teneur particulière de l’usage en cause, il ne semble pas, à la lecture de cet arrêt, que le caractère général, indispensable pour l’existence d’un usage, soit présent.

Voir en ligne : Consultation de l’article intitulé "la consultation des sites pornographiques ne peut pas toujours justifier un licenciement", sur le site de l’association Vivre Le Net, publié le 29 avril 2002.

A lire aussi :

La durée des contrats d’exploitation des retransmissions des manifestations sportives.

Le décret n° 2007-1676 du 28 novembre 2007 relatif à la durée des contrats conclus pour la commercialisation des droits d’exploitation audiovisuels mentionnés à l’article L. 333-2 du code du sport vient (...)

Circonstances qui permettent aux proches d’une personne décédée de s’opposer à la reproduction de son image

Dans un arrêt en date du 1er juillet 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que les proches d’une personne peuvent s’opposer à la reproduction de son image après son décès, dès lors qu’ils en (...)

Période d’essai et négociation sur l’emploi des salariés âgés : extension d’un avenant et d’un accord

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 26 janvier 2010 portant extension d’un avenant et d’un accord conclus dans le cadre de la convention collective nationale des entreprises de commerce, (...)

Véhicule de société et excès de vitesse : l’amende est pour le responsable légal

Dans un arrêt en date du 26 novembre 2008, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a estimé qu’il résulte de la combinaison des articles L. 121-2 et L. 121-3 du code de la route que le (...)

Marchés Publics Attestation Fiscale Impression Sauvegarde Rapide

Comment obtenir facilement et rapidement l’attestation fiscale pour les marchés publics ? Avec internet et plus précisément avec le site impots.gouv.fr. En effet sur ce site un service a été installé (...)

Une circulaire relative aux espaces publics numériques

Le journal officiel n° 195 du 24 août 2001 vient de publier une circulaire relative aux espaces publics numériques.
Afin d’éviter le développement d’une fracture numérique entre les citoyens, l’Etat (...)

Sortie d’un ouvrage sur les Fusions (Francis Lefebvre)

Les éditions Francis Lefebvre ont procédé à la publication d’un ouvrage consacré aux restructurations d’entreprises sous le titre "Fusions : Apports partiels d’actif, scissions".
Les fusions sont des (...)

Procédure de sortie immédiate des personnes hospitalisées sans leur consentement

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2010-526 du 20 mai 2010 relatif à la procédure de sortie immédiate des personnes hospitalisées sans leur consentement prévue à l’article L. 3211-12 du (...)

Les règles relatives à la taxe sur la publicité diffusée par les chaînes de télévision

Une instruction du 20 avril 2010 relative à la taxe sur la publicité diffusée par les chaînes de télévision vient d’être publiée (BOI 3 P-2-10 n° 46 du 28 avril 2010).
En effet, la loi n° 2009-258 du 5 (...)

Pas d’obligation de signifier le commandement payer valant saisie au concubin du débiteur (Civ. 2, 30 avril 2009, N° 08-12.105)

Aucune disposition législative ou réglementaire ne prévoit l’obligation, pour le créancier poursuivant, de signifier le commandement payer valant saisie au concubin du débiteur.

Répondre à cet article