David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Un décret précise les conditions de délivrance de l’autorisation de transport (...)

Un décret précise les conditions de délivrance de l’autorisation de transport déterminée.

jeudi 18 juin 2009

Selon l’article 257 du Code des douanes, les transports effectués entre les ports de la France métropolitaine sont réservés aux navires exploités par des armateurs ressortissants d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen et immatriculés dans un Etat membre de la Communauté européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen et battant pavillon de ce même Etat.

Toutefois, l’autorité administrative peut, dans des conditions fixées par décret, autoriser un navire ne satisfaisant pas à ces conditions à assurer un transport déterminé.

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2009-702 du 16 juin 2009 pris pour l’application de l’article 257 du code des douanes.

Selon ce texte, l’autorisation de transport déterminé peut être délivrée pour une opération ponctuelle de transport maritime de marchandises ou de passagers entre les ports de la France métropolitaine.

Le demandeur d’une autorisation de transport déterminé doit attester qu’à la date de la demande aucun navire satisfaisant aux prescriptions de l’article 257 du code des douanes n’est disponible pour effectuer le transport maritime souhaité entre les ports de la France métropolitaine.

La demande d’autorisation de transport déterminé, qui définit les conditions dans lesquelles le transport sera réalisé, est présentée au service instructeur selon des modalités définies par un arrêté du ministre chargé de la marine marchande.

L’autorisation d’effectuer un transport déterminé peut être refusée, dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de la marine marchande, pour des motifs de sécurité des biens et des personnes, de sûreté ou de protection de l’environnement.

L’autorisation est refusée lorsque le navire ne présente pas les garanties suffisantes au regard des règles applicables au contrôle par l’Etat du port, ou lorsque l’âge du navire atteint un seuil fixé par l’arrêté.

A lire aussi :

Un rapport sur l’application des lois

Le site Internet du Sénat vient de diffuser un rapport annuel sur l’application des lois pour l’année parlementaire 2000-2001.
Le rapport constate que 42 lois, hors traités et accords internationaux, (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 29 octobre 2008, N° de pourvoi : 07-41.801.

Lorsque l’autorisation de licenciement est refusée par l’inspecteur du travail, la mise à pied est annulée et ses effets supprimés de plein droit ; le refus de l’employeur de rétablir le salarié dans ses fonctions et de lui payer la rémunération convenue, constitue un trouble manifestement illicite qu’il convient de faire cesser, peu important l’annulation ultérieure de la décision de refus d’autorisation par le ministre du travail.

Cour de cassation, Chambre sociale, 23 janvier 2008, N° de pourvoi : 06-41.536.

Il résulte des dispositions combinées des articles L.122-1, L. 122-3-1 et L.122-3-11 du code du travail que le contrat à durée déterminée ne peut comporter qu’un seul motif ; en conséquence un contrat de travail à durée déterminée ne peut être conclu pour deux motifs distincts et un tel contrat doit être requalifié en contrat de travail à durée indéterminée.

La violence justifie le licenciement pour faute grave

Dans un arrêt en date du 14 septembre, la Cour de cassation vient de casser un arrêt rendu par une Cour d’appel qui avait écarté la notion de faute grave lors d’une licenciement. En effet, au cas (...)

Tutorat et cession d’entreprise.

L’article L 129-1 du Code de commerce prévoit que le cédant d’une entreprise commerciale, artisanale ou de services peut, après cette cession et la liquidation de ses droits à pension de retraite, (...)

Le non respect de la qualification professionnelle et l’absence de reprise de l’ancienneté ne justifient pas la rupture du contrat de travail

Dans un arrêt en date du 14 octobre 2009, la Cour de cassation vient de rappeler que lorsque le salarié prend acte de la rupture de son contrat de travail en raison de faits qu’il reproche à son (...)

Augmentation PV Stationnement 2011 : Où en est on ?

A l’Assemblée Nationale, l’amendement qui visait à augmenter le montant de l’amende pour mauvais stationnement afin de la faire passer de 11 euros à 20 euros appartient désormais au passé. Le risque (...)

Publication du code civil 2013 avec un prix spécial de lancement

Les éditions Lexis Nexis annoncent la sortie de leur Code civil 2013 avec un prix de lancement fixé à 19,90 euros jusqu’au 15 octobre 2012. Après cette date le prix va passer à 39 euros. Chez Amazon (...)

Bail commercial : comment mettre la taxe d’enlèvement des ordures ménagères à la charge du preneur

Dans un arrêt en date du 13 juin 2012 la troisième chambre civile de la cour de cassation vient d’affirmer, au visa de l’article 1134 du code civil, que, s’agissant d’un bail commercial, la taxe (...)

PACS : formalités à accomplir par le notaire

Le journal officiel du 22 août 2012 vient de procéder à la publication du décret n° 2012-966 du 20 août 2012 relatif à l’enregistrement de la déclaration, de la modification et de la dissolution du pacte (...)

Répondre à cet article