David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Un décret précise les conditions de délivrance de l’autorisation de transport (...)

Un décret précise les conditions de délivrance de l’autorisation de transport déterminée.

jeudi 18 juin 2009

Selon l’article 257 du Code des douanes, les transports effectués entre les ports de la France métropolitaine sont réservés aux navires exploités par des armateurs ressortissants d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen et immatriculés dans un Etat membre de la Communauté européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen et battant pavillon de ce même Etat.

Toutefois, l’autorité administrative peut, dans des conditions fixées par décret, autoriser un navire ne satisfaisant pas à ces conditions à assurer un transport déterminé.

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2009-702 du 16 juin 2009 pris pour l’application de l’article 257 du code des douanes.

Selon ce texte, l’autorisation de transport déterminé peut être délivrée pour une opération ponctuelle de transport maritime de marchandises ou de passagers entre les ports de la France métropolitaine.

Le demandeur d’une autorisation de transport déterminé doit attester qu’à la date de la demande aucun navire satisfaisant aux prescriptions de l’article 257 du code des douanes n’est disponible pour effectuer le transport maritime souhaité entre les ports de la France métropolitaine.

La demande d’autorisation de transport déterminé, qui définit les conditions dans lesquelles le transport sera réalisé, est présentée au service instructeur selon des modalités définies par un arrêté du ministre chargé de la marine marchande.

L’autorisation d’effectuer un transport déterminé peut être refusée, dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de la marine marchande, pour des motifs de sécurité des biens et des personnes, de sûreté ou de protection de l’environnement.

L’autorisation est refusée lorsque le navire ne présente pas les garanties suffisantes au regard des règles applicables au contrôle par l’Etat du port, ou lorsque l’âge du navire atteint un seuil fixé par l’arrêté.

A lire aussi :

Cour de Cassation, Chambre sociale, 04 avril 2006, Pourvoi n° : 04-44.549

La circonstance qu’un salarié, agissant comme représentant de l’employeur, procède au licenciement d’un autre salarié n’est pas de nature à le priver de la liberté de témoigner en justice en faveur de la personne dont le contrat de travail a été rompu.

Facebook : une Cour d’appel estime que la clause attributive de compétence doit être réputée non écrite

Dans un arrêt en date du 23 mars 2012 (consultable en intégralité sur le site de Juritel) la Cour d’appel de Pau vient d’estimer que la clause attributive de compétence insérée dans les conditions (...)

Liste des engins à moteur essence compatibles avec le supercarburant sans plomb 95-E10

Le journal officiel vient de publier la décision du 3 décembre 2009 fixant la liste des engins à moteur essence compatibles avec le supercarburant sans plomb 95-E10 (SP95-E10), lesquels sont (...)

Véhicule et avantage en nature : quel contenu ?

Dans un arrêt en date du 21 novembre 2007, le Conseil d’Etat vient d’estimer que dans le cas où l’employeur met à la disposition du salarié un véhicule, la valeur de l’avantage en nature qui en résulte (...)

Prestations familiales 2011 Nouvelles Bases Mensuelles

Le décret n° 2010-1766 du 30 décembre 2010 relatif à la revalorisation des bases mensuelles de calcul des prestations familiales à compter du 1er janvier 2011 vient d’être publié au journal officiel. (...)

Le Tribunal de Commerce de Paris estime qu’Ebay n’encourage pas la concurrence déloyale contre les brocanteurs et les antiquaires

Par un jugement en date du 11 décembre 2009, le Tribunal de Commerce de Paris vient de rejeter les demandes du Groupement des brocanteurs de Saleya et du syndicat professionnel "Collectif des (...)

Obligation d’assurer l’effectivité de la protection de la santé et de la sécurité des salariés

Dans un arrêt en date du 6 octobre 2010, la Cour de cassation vient d’affirmer que l’employeur, tenu d’une obligation de sécurité de résultat en matière de protection de la santé et de la sécurité des (...)

Les recommandations de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité.

Dans un arrêt rendu le 13 juillet 2007 (Conseil d’État, contentieux, 1ère et 6ème sous-sections réunies, 13 juillet 2007, N° 294195), le Conseil d’Etat a estimé que lorsqu’elle émet des recommandations (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 29 juin 2005, Pourvoi n° : 03-43.389

Lorsqu’un salarié prend acte de la rupture de son contrat de travail en raison des faits qu’il reproche à l’employeur, cette rupture produit les effets soit d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse si les faits invoqués la justifiaient, soit dans le cas contraire d’une démission.

Une circulaire sur les taux accidents du travail forfaitaire applicable aux salariés en contrat d’avenir ou en contrat d’accompagnement dans l’emploi dans les ateliers et chantiers d’insertion.

Une lettre Circulaire n° 2009 - 044 du 06/04/2009 de l’Acoss relative aux taux accidents du travail forfaitaire applicable aux salariés en contrat d’avenir ou en contrat d’accompagnement dans l’emploi (...)

Répondre à cet article