David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Un décret précise les conditions de délivrance de l’autorisation de transport (...)

Un décret précise les conditions de délivrance de l’autorisation de transport déterminée.

jeudi 18 juin 2009

Selon l’article 257 du Code des douanes, les transports effectués entre les ports de la France métropolitaine sont réservés aux navires exploités par des armateurs ressortissants d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen et immatriculés dans un Etat membre de la Communauté européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen et battant pavillon de ce même Etat.

Toutefois, l’autorité administrative peut, dans des conditions fixées par décret, autoriser un navire ne satisfaisant pas à ces conditions à assurer un transport déterminé.

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2009-702 du 16 juin 2009 pris pour l’application de l’article 257 du code des douanes.

Selon ce texte, l’autorisation de transport déterminé peut être délivrée pour une opération ponctuelle de transport maritime de marchandises ou de passagers entre les ports de la France métropolitaine.

Le demandeur d’une autorisation de transport déterminé doit attester qu’à la date de la demande aucun navire satisfaisant aux prescriptions de l’article 257 du code des douanes n’est disponible pour effectuer le transport maritime souhaité entre les ports de la France métropolitaine.

La demande d’autorisation de transport déterminé, qui définit les conditions dans lesquelles le transport sera réalisé, est présentée au service instructeur selon des modalités définies par un arrêté du ministre chargé de la marine marchande.

L’autorisation d’effectuer un transport déterminé peut être refusée, dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de la marine marchande, pour des motifs de sécurité des biens et des personnes, de sûreté ou de protection de l’environnement.

L’autorisation est refusée lorsque le navire ne présente pas les garanties suffisantes au regard des règles applicables au contrôle par l’Etat du port, ou lorsque l’âge du navire atteint un seuil fixé par l’arrêté.

A lire aussi :

Conservation des données personnelles : les leaders d’internet réagissent

D’après Le Monde, l’ASIC vient de décider d’engager un recours devant le Conseil d’Etat visant à obtenir l’annulation du décret n° 2011-219 du 25 février 2011 relatif à la conservation et à la (...)

Cour de Cassation, Chambre sociale, 26 octobre 2005, Pourvoi n° : 03-44.751

Les dispositions légales qui assurent une protection exceptionnelle et exhorbitante du droit commun à certains salariés, en raison du mandat ou des fonctions qu’ils exercent dans l’intérêt de l’ensemble des travailleurs, s’appliquent à la rupture du contrat de travail à l’initiative de l’employeur pendant la période d’essai, il en est ainsi de l’article L. 122-14-16 relatif au conseiller du salarié.

Limitation des dates de valeur pour les paiements par chèque

L’article 17 de la loi n° 2009-1255 du 19 octobre 2009 tendant à favoriser l’accès au crédit des petites et moyennes entreprises et à améliorer le fonctionnement des marchés financiers vient d’ajouter un (...)

Véhicule et avantage en nature : quel contenu ?

Dans un arrêt en date du 21 novembre 2007, le Conseil d’Etat vient d’estimer que dans le cas où l’employeur met à la disposition du salarié un véhicule, la valeur de l’avantage en nature qui en résulte (...)

Code du Travail Lamy sur iPhone

Les éditions Lamy (Wolters Kluwer France) proposent une version du code du travail pour l’iPhone. Commercialisée au tarif de 6,99 euros, cette application est disponible sur l’App Store. On peut donc (...)

La Cour de cassation donne des précisions sur la désignation du délégué syndical (Soc., 11 février 2009, N° 08-60.440)

Un syndicat ne peut désigner un délégué syndical que dans le champ d’application géographique et professionnel déterminé par ses statuts, peu important son adhésion à une organisation reconnue représentative au plan national et interprofessionnel.

Nouveau montant pour les objets publicitaires dispensés de l’obligation de figurer sur le relevé détaillé des frais généraux

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 10 mai 2010 relatif à la valeur unitaire des objets spécialement conçus pour la publicité dispensés de l’obligation de figurer sur le relevé détaillé des (...)

Site Mission de préfiguration de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (www.pre-arjel.fr)

Ce site a été mis en ligne dans le cadre du projet de loi relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne.
En effet, pour faciliter la (...)

Jeux et paris en ligne : obligations relatives à la prévention des risques liés à la pratique du jeu

Le journal officiel vient de publier le décret n° 2010-623 du 8 juin 2010 fixant les obligations d’information des opérateurs agréés de jeux ou de paris en ligne pour la prévention des risques liés à (...)

L’intervention des structures d’hospitalisation à domicile dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées.

Le journal officiel n° 47 du 24 février 2007 vient de publier le décret n° 2007-241 du 22 février 2007 relatif à l’intervention des structures d’hospitalisation à domicile dans les établissements (...)

Répondre à cet article