David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Actualité Juridique > Une circulaire relative à la lutte contre le tabagisme dans les (...)

Une circulaire relative à la lutte contre le tabagisme dans les établissements sociaux et médico-sociaux assurant l’accueil et l’hébergement.

vendredi 19 janvier 2007

Alors que la date fatidique du 1er février 2007 approche, les textes relatifs à l’interdiction de fumer ne cessent d’être publiés.

Ainsi, une circulaire du 12 décembre 2006 relative à la lutte contre le tabagisme dans les établissements sociaux et médico-sociaux assurant l’accueil et l’hébergement mentionnés aux 6, 7, 8 et 9 du I de l’article L. 312-1 du code de l’action sociale et des familles vient d’être publiée au journal officiel n° 16 du 19 janvier 2007.

Cette circulaire prend en considération une spécificité des établissements sociaux et médico-sociaux puisque certaines chambres des personnes accueillies et hébergées sont des espaces privatif.

Elle envisage également la nécessité de modifier le règlement de fonctionnement normalement obligatoire dans ce type d’établissement.

Voir en ligne : Consultation, sur le site légifrance, de la circulaire du 12 décembre 2006

A lire aussi :

L’espace de stockage accessible en ligne et les échanges électroniques entre les usagers et les autorités administratives et entre les autorités administratives.

Le décret n° 2009-730 du 18 juin 2009 relatif à l’espace de stockage accessible en ligne pris en application de l’article 7 de l’ordonnance n° 2005-1516 du 8 décembre 2005 relative aux échanges (...)

Revalorisation 2011 Pensions Allocation Supplémentaire Assurance Vieillesse Saint-Pierre-et-Miquelon

Le journal officiel vient de publier l’arrêté du 4 avril 2011 portant revalorisation des pensions et de l’allocation supplémentaire pour un couple du régime d’assurance vieillesse de base de (...)

3 interdictions étonnantes prises par les puissants qui nous dirigent

On croise quelquefois des textes dont le contenu est vraiment étonnant. Ces surprises peuvent notamment porter sur diverses interdictions. Je viens de recenser plusieurs de ces interdictions qui (...)

Prise d’acte de la rupture suite au refus de reconnaître la qualification d’un salarié

La Cour de cassation vient de rendre ce 13 octobre 2011 un arrêt intéressant en matière de prise d’acte de la rupture du contrat de travail.
Dans cet arrêt elle affirme, de nouveau, que la démission (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 4 mars 2009, N° de pourvoi : 07-45.344.

Le salarié protégé dont la demande de résiliation judiciaire est accueillie n’a droit, au titre de la violation de son statut protecteur, qu’au paiement d’une indemnité égale à la rémunération qu’il aurait dû percevoir jusqu’à l’expiration de la période de protection en cours au jour de la demande.

Les voies de recours contre un jugement du conseil de prud’hommes

Dans un arrêt en date du 2 décembre 2009, la Cour de cassation vient d’affirmer que lorque le conseil de prud’hommes a statué sur le fond du litige en rejetant les demandes, il en résulte que sa (...)

Les conséquences désastreuses d’une modification unilatérale de la rémunération du salarié.

Lorsque l’employeur majore de 3 % le prix d’achat de la marchandise cette modification du taux de marque des produits est de nature à réduire le montant des commissions que le salarié doit percevoir et ce changement du prix des produits constitue une modification du contrat de travail du salarié qui nécessitait son accord pour être mise en oeuvre.

La rupture du contrat de travail est justifiée et la prise d’acte de la rupture produit les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse en présence de conditions de travail difficiles, d’une perte de certains clients imputables à l’employeur et d’une majoration du prix d’achat décidée par l’employeur qui a eu une incidence sur la rémunération du salarié.

Wikileaks hébergé en France : OVH demande à un juge de référé de trancher

Alors que Wikileaks vient encore de changer de nom de domaine, et qu’Eric Besson, le ministre en charge de l’économie numérique, et plus généralement le gouvernement, veut parvenir à mettre un terme à (...)

Site Cen­tre national de l’enseignement professionnel notarial (www.cnepn.fr)

La consultation du site du Cen­tre national de l’enseignement professionnel notarial permet de prendre connaissance d’informations pour devenir notaire ou pour devenir un collaborateur d’un notaire. (...)

Cour de Cassation, Chambre civile 3, 27 septembre 2006, N° de pourvoi : 05-15.924.

Lorsqu’un professionnel de la vente immobilière, au fait de la législation en matière de protection des acquéreurs contre les termites, au lieu de confier à un contrôleur technique la réalisation d’un "état parasitaire" complet au sens du décret n° 2000-613 du 3 juillet 2000 relatif à la protection des acquéreurs d’immeubles contre les termites, se borne à lui demander de procéder à un simple "examen visuel des charpentes", dans un souci d’économie et en pleine connaissance de cause, cette restriction délibérée de la mission confiée au contrôleur technique prive le professionnel de la vente immobilière de la possibilité de faire grief au contrôleur technique de ne pas avoir relevé la présence de "termites souterrains", puisque cette recherche ne faisait pas partie de sa mission, et aucun manquement au devoir de conseil du contrôleur technique ne peut être reproché.

Répondre à cet article