David Taté Juridique
Droit, juridique, affaires, sociétés, social, travail, fiscal, marques, entreprises, immobilier

Categories

Accueil > Jurisprudence > Vol d’un colis confié à la poste : étendue de la responsabilité

Vol d’un colis confié à la poste : étendue de la responsabilité

lundi 20 septembre 2010

La Cour de cassation vient d’estimer dans un arrêt en date du 7 septembre 2010, relatif à des plis confiés à La Poste qui ont été volés dans un centre de tri et pour lesquels La Poste n’avait réalisé une indemnisation qu’à hauteur du montant de la valeur déclarée, que les dispositions exonératoires de responsabilité prévues par l’article L. 10 du code des postes et télécommunication ne s’appliquent pas dans le cas où la Poste à commis une faute lourde dans l’exécution de sa mission. Dès lors La Poste doit procéder à une indemnisation de l’intégralité du préjudice (Com., 7 septembre 2010, N° de pourvoi : 09-66.477). Il est à noter que cet arrêt vise l’article L. 10 du code des postes et télécommunication en sa rédaction applicable au moment des faits. En effet le régime de responsabilité a été modifié depuis.

A lire aussi :

Les taux de la subvention de fonctionnement allouée aux associations et organismes responsables des établissements d’enseignement agricole privés viennent d’être revalorisés.

Un arrêté du 23 avril 2009 revalorisant pour l’année civile 2009 les taux de la subvention de fonctionnement allouée aux associations et organismes responsables des établissements d’enseignement (...)

Un faisceau d’indices démontrant que l’avocat n’a pas un contrat de travail

Dans un arrêt en date du 24 avril 2013 la première chambre civile de la cour de cassation vient d’approuver le raisonnement d’une cour d’appel qui avait retenu l’existence d’un faisceau d’indices pour (...)

Précision sur l’assiette de calcul de la prime d’ancienneté

La Cour de cassation vient de rendre ce 23 novembre 2011 une décision intéressante relative à l’assiette de calcul de la prime d’ancienneté.
Dans cet arrêt en effet elle affirme que les jours de congés (...)

Le SMIC annoncé à 9,40 euros pour le 1er juillet 2012

Le gouvernement vient d’annoncer qu’à partir du 1er juillet 2012 le montant du SMIC va s’élever à 9,40 euros au lieu de 9,22 euros actuellement. Au lieu d’appliquer seulement une augmentation de 1,4 % (...)

La prime relative au départ à la retraite de la gardienne n’est pas une charge récupérable sur le locataire.

Dans un arrêt en date du 25 juin 2008, la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation vient d’estimer qu’ayant relevé, à bon droit, que les dispositions qui déterminent les charges récupérables sont (...)

Une circulaire relative aux modalités d’accueil en milieu professionnel d’élèves mineurs de moins de seize ans

Postérieurement à la publication du décret n° 2003-812 du 26 août 2003 relatif aux modalités d’accueil en milieu professionnel d’élèves mineurs de moins de seize ans, le ministère de la jeunesse, de (...)

Dépot de plainte par Liliane Bettencourt (vidéo)

Suite à la divulgation d’enregistrement clandestins (lire la news), Liliane Bettencourt vient de déposer plainte pour pour "atteinte à la vie privée", "faux témoignages" et "vol". Cette vidéo fait le (...)

Cour de cassation, Chambre sociale, 15 avril 2008, N° de pourvoi : 06-45.902.

Lorsque le salarié a été personnellement avisé trois semaines à l’avance par affichage sur son propre casier de la date d’ouverture de tout vestiaire non identifié et revendiqué et que l’ouverture, limitée aux seuls casiers non identifiés dans le délai prévu à cette fin, a eu lieu en présence d’un représentant du personnel et d’un agent de sécurité dans les conditions prévues par la procédure d’identification et d’attribution des vestiaires mise en place avec l’accord des partenaires sociaux, celle-ci est licite, et la détention d’objets non autorisés par le règlement intérieur constitue une cause réelle et sérieuse de licenciement.

Note de service : deux billets en home page de Wikio.

Dans la nuit du 19 décembre 2008 au 20 décembre 2008, j’ai eu l’heureuse surprise de constater que deux billets de ce blog figuraient en home page de Wikio.
Le premier billet concerne l’état des (...)

Délais de prescription pour les crédits immobiliers consentis aux consommateurs par des organismes de crédit

Selon l’article L. 137-2 du code de la consommation l’action des professionnels, pour les biens ou les services qu’ils fournissent aux consommateurs, se prescrit par deux ans. La première chambre (...)

Répondre à cet article