Guy Forget élu directeur du tournoi de Roland-Garros

Ce vendredi, Guy Forget a été élu directeur du tournoi de Roland-Garros et Jérémy Botton maintenu au poste directeur général de la FFT.

Guy Forget poursuit son ascension. Ce dernier traine derrière lui un parcours riche, car on se souvient qu’il avait remporté la Coupe Davis en tant que joueur en 1991 et 1996 et en tant que capitaine en 2001, celui qui dirigeait le Masters 1000 de Paris depuis 2012, cet homme âgé de 51 ans a été désigné vendredi comme directeur du tournoi de Roland-Garros. Alors qu’il fait partie du comité de pilotage des Internationaux de France depuis 2011, qui gère la relation avec les joueurs, Guy Forget a été élu par le Bureau fédéral de la Fédération française de tennis et remplace Gilbert Ysern, qui a été demi de ses fonctions le 4 février. La FFT n’a pas expliqué s’il allait toujours diriger le tournoi de Bercy. Le Bureau et la FFT ont aussi nommé Jérémy Botton au poste de directeur général de la FFT. Actuellement, directeur général délégué de la FFT, poste qu’il occupe depuis 2009 et assurant l’intérim du directeur général depuis l’évincement de Gilbert Ysern, Jérémy Botton « va gérer les différents chantiers entamés par la FFT, et surtout celui portant sur le nouveau stade Roland Garros, fondamental pour le tennis français », souligne la FFT.

Jérémy Botton se voit confier là, une mission assez complexe, à mener, comme le projet concernant la construction d’un court avec une capacité de 5.000 places, qui couvrira une partie du jardin botanique et les serres d’Auteuil, est confronté depuis de nombreuses années aux héritiers de Jean-Camille Formigé, architecte des serres, et à d’autres associations. Cinq mois après que Yannick Noah ait été nommé capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, la FFT se sépare décidément de Gilbert Ysern, qui était indexé par le président Jean Gachassin pour avoir pris parti quand Arnaud Clément avait été limogé de l’équipe de France. A travers ses choix, portés sur Yannick Noah et Guy Forget, la fédération montre clairement qu’elle veut se reposer sur des hommes expérimentés afin de changer l’image du tennis français et faire briller son principal tournoi.



Les commentaires sont fermés.